Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Le Canada a besoin d'AM!



Malgré des preuves évidentes indiquant que les adjoints au médecin améliorent les soins et permettent d'économiser de l'argent, de nombreuses provinces ne font toujours pas appel à leurs services.

OTTAWA, le 27 oct. 2017 /CNW/ - Le système de santé du Canada s'améliorerait si nous faisions appel aux adjoints au médecin (AM) pour offrir de meilleurs soins de qualité à prix plus abordable. « Le recours accru aux AM permettrait d'améliorer l'accès aux soins du système de santé, de réduire le temps d'attente et d'économiser des millions de dollars », indique un rapport du Conference Board du Canada, faisant partie d'une série de recherches qui visent à fournir une compréhension du rôle et de l'incidence financière des AM sur le système de soins de santé au Canada. Le dernier rapport de cette série a été publié la veille du congrès annuel de l'Association canadienne des adjoints au médecin (ACAM) qui s'est tenu à Ottawa, et fournit des recommandations concrètes sur la façon d'intégrer les AM plus efficacement à l'échelle du pays.

Logo : Association canadienne des adjoints au médecin (Groupe CNW/Association canadienne des adjoints au médecin)

Voici les principales recommandations du rapport :

Le Canada prend rapidement du retard sur d'autres pays qui comptent maintenant sur ces professionnels de la santé hautement qualifiés pour offrir un niveau accru de soins aux patients dans leur système de santé respectif. « Lorsque je parle à des dirigeants d'autres associations internationales d'AM, ils sont stupéfaits d'apprendre qu'il y a si peu d'AM au Canada, a indiqué Chris Rhule, président de l'ACAM. Des pays comme les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les États-Unis ont développé des modèles de financement et mis en place une réglementation pour les AM. Ils ont davantage recours à leurs services que nous et constatent déjà l'incidence positive sur l'accès aux soins. » À une époque où les provinces se battent pour limiter le temps d'attente et les coûts, nous devons faire les choses différemment. Nous devons accorder un rôle plus important aux AM au Canada.

Les AM pratiquent actuellement en Ontario, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et en Alberta dans les hôpitaux, les urgences, les établissements offrant des soins primaires, des soins de santé mentale, des soins de longue durée, des soins en orthopédie et d'autres établissements. Dans ces provinces, les AM contribuent à offrir plus rapidement de meilleurs soins abordables aux patients dans chaque milieu où ils exercent leur profession. Dans tous les cas, des études ont démontré que les patients et les fournisseurs constatent les avantages que procurent les AM au système de santé. Malgré les succès dans ces provinces, les AM ne pratiquent toujours pas en Colombie-Britannique, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Québec en Saskatchewan et dans les Territoires du Nord-Ouest.

« Des données provenant de pays du monde entier montrent qu'un recours accru aux AM permet aux systèmes de soins de santé de réaliser des économies en raison de gains d'efficacité, a déclaré Louis Thériault, vice-président, Politiques publiques, au Conference Board du Canada. Le développement de modèles de financement pour les AM à l'échelle du pays pourrait aider le Canada à mieux se préparer aux prochains défis auxquels nous devrons faire face en ce qui a trait à notre système de santé. »

http://www.conferenceboard.ca/e-library/abstract.aspx?did=9235

 

SOURCE Association canadienne des adjoints au médecin


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:01
La publication d'information sur l'aide médicale à mourir aide les Canadiens à comprendre comment la loi est appliquée au pays. Le gouvernement fédéral reconnaît que la présentation de rapports publics dans ce domaine est essentielle pour assurer la...

à 10:53
Suite à la parution d'un article du journal Le Devoir ce matin lequel rapporte que le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a déclaré que des parents du Nunavik qui accompagnent leurs enfants lors de transferts...

à 10:45
Afin de mieux répondre aux besoins des personnes qui vivent en situation de grande vulnérabilité, la députée de Hull, madame Maryse Gaudreault, a inauguré aujourd'hui, au nom de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse,...

à 10:30
Alors que l'école s'achève et que les jeunes de 15 à 19 ans feront une entrée massive sur le marché du travail, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) encourage les employeurs et leurs jeunes...

à 10:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le député de Marquette, monsieur François Ouimet, ont annoncé aujourd'hui que le dossier d'affaires du projet de redéploiement de l'Hôpital de Lachine a été approuvé par le...

à 10:00
La Journée nationale des peuples autochtones est une occasion de célébrer le patrimoine, les contributions et la culture des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Elle donne également l'occasion à chaque citoyen, organisation et communauté de...




Communiqué envoyé le 27 octobre 2017 à 07:00 et diffusé par :