Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Bénéfices, Bénéfices projetés

Landis+Gyr annonce ses résultats financiers pour le premier semestre de l'exercice 2017



ZOUG, Suisse, 27 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Landis+Gyr (LAND.SW) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier semestre de l'exercice 2017 (1er avril ? 30 septembre 2017). Points saillants de la performance :

« Les résultats commerciaux de Landis+Gyr pour le premier semestre de l'exercice démontrent notre capacité à générer une croissance du chiffre d'affaires et une amélioration de nos gains en glissement annuel », a déclaré Richard Mora, PDG de Landis+Gyr. « Bien que nous soyons heureux du développement de notre chiffre d'affaires, il nous reste encore du travail à faire pour traduire l'expansion des ventes en une croissance plus robuste des bénéfices et exécuter nos programmes d'amélioration de la marge. »

« Notre entreprise a également atteint des jalons commerciaux importants durant le semestre, comme le déploiement du premier compteur SMETS2 opérationnel au Royaume-Uni. Nous avons aussi étendu notre accord avec TEPCO pour explorer activement les opportunités de l'Internet des Objets avec notre solution Gridstream à Tokyo, et nos compteurs intelligents ont été sélectionnés par Tata Power en Inde dans la première tranche de leur déploiement d'un réseau électrique intelligent. Je suis convaincu que Landis+Gyr est l'acteur le mieux placé dans l'industrie pour bénéficier de l'adoption globale des produits, solutions et technologies de réseau électrique intelligent », a conclu M. Mora.

Recettes nettes, prises des commandes et carnet de commandes
Les recettes nettes du groupe ont atteint 865,6 millions USD par rapport à 787,5 millions USD au premier semestre de l'exercice 2017 et de l'exercice 2016 respectivement. Cette augmentation de 9,6 % (à taux de change constant) était attribuable à la croissance dans les trois régions avec les ventes de projet AMI en Amérique du Nord, une augmentation des ventes en France, dans la Péninsule Ibérique, et au Royaume-Uni dans l'EMEA et les augmentations des ventes de projet à Hong Kong en AP ayant stimulé la performance régionale respective. Le chiffre d'affaires net par segment (en millions USD, sauf indication contraire) était le suivant :

Segment                       


1er semestre de l'exercice 2017


1er semestre de l'exercice 2016


Variation en pourcentage 


Variation en pourcentage
à taux de change constant
 

Amérique du Nord et du Sud


475,2


449,5


5,7 %


5,4 %

EMEA 


320,7


274,9


16,7 %


16,9 %

Asie-Pacifique 


69,7


63,1


10,5 %


8,6 %

Groupe


865,6


787,5


9,9 %


9,6 %

 

Les prises de commandes pour le premier semestre de l'exercice 2017 s'élevaient à 821,4 millions USD, en hausse de 184,3 millions USD soit 27,6 % (à taux de change constant) par rapport à la même période de l'exercice 2016. Le carnet de commandes engagé a baissé de 8,2 % par rapport au premier semestre de l'exercice 2016 à 2 478,8 millions USD, un déclin essentiellement constaté dans la région de l'Amérique du Nord et du Sud.

Bénéfice brut ajusté
Le bénéfice brut ajusté pour la période de reporting se chiffrait à 304,4 millions USD, en hausse de 7,0 millions USD en glissement annuel par rapport aux 297,4 millions USD générés au premier semestre de l'exercice 2016. Cette augmentation était essentiellement attribuable à la performance dans la région de l'Amérique du Nord et du Sud, en partie contrebalancée par le résultat de l'EMEA où les améliorations de la marge commenceront seulement à se matérialiser au deuxième semestre de l'exercice 2017. Un rapprochement entre le bénéfice brut et le bénéfice brut ajusté est joint à ce communiqué de presse et est expliqué plus en détail dans le rapport semestriel.

Bénéfice brut ajusté par segment (en millions USD, sauf indication contraire) :










Segment                        


Premier semestre de l'exercice 2017


Pourcentage du premier semestre de l'exercice 2017


Premier semestre de l'exercice 2016


Pourcentage du premier semestre de l'exercice 20176

Amérique du Nord et du Sud


208,5


43,9 %


200,9


44,7 %

EMEA


79,8


24,9 %


83, 0


30,2 %

Asie-Pacifique


15


21,5 %


13,6


21,6 %

Éliminations


1,1




(0,10)



Groupe


304,4


35,2 %


297,4


37,8 %

 

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté de Landis+Gyr pour le premier semestre de l'exercice 2017 se chiffrait à 108,8 millions USD, en hausse de 12,5 millions USD par rapport au résultat de 96,3 millions USD du premier semestre de l'exercice 2016. Ceci était attribuable à une augmentation de 7,0 millions USD du bénéfice brut ajusté et à une réduction de 5,6 millions USD des charges d'exploitation ajustées attribuables aux mesures de restructuration adoptées, principalement dans l'EMEA (Projet Phoenix).

BAIIA ajusté par segment (en millions USD, sauf indication contraire) :

Segment                       


1er semestre

de l'exercice 2017


Pourcentage de

revenus nets

du 1er semestre

de l'exercice 2017


1er semestre

de l'exercice 2016


Pourcentage de

revenus nets du 1er semestre de l'exercice 2016

Amériques


105,9


22,3 %


98,4


21,9 %

EMEA


(1,6)


(0,5 %)


(4,3)


(1,6 %)

Asie-Pacifique


(5,5)


(7,9 %)


(6,5)


(10,3 %)

Entreprise


10,0


S/O


8,7


S/O

Groupe


108,8


12,6 %


96,3


12,2 %

 

Ajustements effectués pour le rapprochement entre le BAIIA déclaré conformément à nos états financiers et le BAIIA ajusté (millions USD) :



1er semestre

de l'exercice 2017


1er semestre

de l'exercice 2016

BAIIA ajusté


108,8


96,3

Ajustements





   Charges de restructuration


(8,1)


(1,2)

   Dépenses de garantie exceptionnelles


(2,4)


(1,4)

   Dépenses de garantie normalisées


(30,3)


(4,3)

   Postes spéciaux


(24,8)


(22,3)

BAIIA


43,1


67,1

Les charges de restructuration concernent les mesures prises dans l'EMEA (Projet Phoenix). Les dépenses de garantie exceptionnelles concernent le problème de garantie du condensateur X2 et, en accord avec la pratique adoptée dans le cadre de l'introduction en bourse, sont réimputées intégralement. L'ajustement des dépenses de garantie normalisées pour le premier semestre de l'exercice 2017 représente l'excès de provisions constituées pendant l'utilisation de garantie réelle annuelle moyenne pour les 3 dernières années et reflète principalement les provisions supplémentaires constituées dans le segment Amérique du Sud et du Nord en rapport aux problèmes hérités des composants. Les postes spéciaux pour le premier semestre de l'exercice 2017 sont essentiellement des dépenses de 24,2 millions USD liées à l'introduction en bourse, dont 9,8 millions USD ont été financés par les actionnaires vendeurs. Une ventilation plus détaillée des ajustements est contenue dans le rapport semestriel 2017.

Bénéfice net et BPA
Le bénéfice net déclaré pour le premier semestre de l'exercice 2017 s'élevait à 5,1 millions USD, soit 0,17 USD par action. Ceci se compare à une perte nette de 13,0 millions au premier semestre de l'exercice 2016, une perte de 0,44 USD par action.

Flux de trésorerie et dette nette
Le flux de trésorerie issu des activités d'exploitation au premier semestre de l'exercice 2017 était de 39,1 millions USD, en hausse de 41,5 millions USD par rapport à la période correspondante de l'exercice 2016. Le flux de trésorerie disponible, défini comme étant le flux de trésorerie issu des activités d'exploitation (y compris les variations des fonds de roulement) moins le flux de trésorerie utilisé dans les activités d'investissement (dépenses en capital sur les actifs corporels et incorporels), a atteint 20,6 millions USD au premier semestre de l'exercice 2017, en hausse de 42,0 millions USD par rapport au premier semestre de l'exercice 2016.

La dette nette s'élevait à 107,3 millions USD et 229,1 millions USD au 30 septembre 2017 et 2016, respectivement, un déclin de 121,8 millions USD. Ce déclin était principalement attribuable à une solide génération de trésorerie continue dans nos résultats commerciaux.

Perspectives
Les prévisions de l'introduction en bourse de Landis+Gyr pour le BAIIA ajusté de l'exercice 2017 sont confirmées, à savoir une performance inchangée en glissement annuel sur une base USD, à environ 212 millions USD. Les recettes nettes et le flux de trésorerie disponible de l'exercice 2017 devraient être légèrement supérieurs aux prévisions faites durant l'introduction en bourse, à savoir une hausse de 3 % des recettes nettes pour l'exercice 2017 en glissement annuel et un flux de trésorerie disponible situé entre 60 et 70 millions USD. Le dividende de l'exercice 2017, qui sera prélevé sur les réserves de capital en 2018, sera l'équivalent en francs suisses d'au moins 70 millions USD.

Les prévisions de l'introduction en bourse pour la période allant jusqu'à la fin de l'exercice 2020 sont également confirmées. Comparé à l'exercice 2016, les recettes nettes devraient augmenter chaque année d'un pourcentage à un chiffre dans le haut de la fourchette en moyenne, la marge du BAIIA ajusté devrait augmenter de 100 à 150 points de base, le flux de trésorerie disponible devrait être nettement supérieur à 100 millions USD par an et un dividende d'au moins 75 % du flux de trésorerie disponible pour chaque exercice est prévu.

Développements récents de l'entreprise

Rapport semestriel 2017
Le rapport semestriel 2017 de Landis+Gyr Group AG a été publié aujourd'hui et peut être téléchargé sur https://www.landisgyr.com/investors.

À propos de Landis+Gyr
Landis+Gyr est le premier fournisseur mondial de solutions intégrées de gestion de l'énergie au secteur des services publics. La société propose l'une des plus larges gammes de produits et de services répondant à des défis industriels complexes et fournit des solutions complètes pour le fondement d'un réseau électrique plus intelligent, y compris le comptage intelligent, des outils de détection et d'automatisation des réseaux de distribution, un contrôle de charge, des analyses et un stockage d'énergie. Landis+Gyr exerce ses activités dans plus de 30 pays sur cinq continents. Avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,7 milliard USD, la société emploie plus de 6 000 personnes avec pour unique mission d'aider le monde à mieux gérer son énergie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.landisgyr.com.

Énoncés prospectifs
Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes, y compris dans la sous-rubrique « Conjoncture », sont qualifiés dans leur totalité car certains facteurs pourraient faire varier sensiblement les résultats de ceux anticipés. Les énoncés contenus dans les présentes qui ne sont pas des énoncés de faits historiques (y compris ceux contenant les mots « croit », « projette », « anticipe », « s'attend à ce que », « estime » et des expressions similaires) constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sous-entendent des risques connus et inconnus, des incertitudes et des éventualités inhérents car ils ont rapport à des évènements et dépendent de circonstances qui peuvent ou non se produire à l'avenir et faire varier sensiblement la performance, les réalisations et les résultats réels de Landis+Gyr par rapport à ceux formulés explicitement ou sous-entendus par de tels énoncés prospectifs. Bon nombre de ces risques et incertitudes ont rapport à des facteurs que Landis+Gyr est incapable de contrôler ou d'estimer précisément, tels que la conjoncture future du marché, les fluctuations du change, le comportement des autres participants sur le marché, la performance, sécurité et fiabilité des systèmes informatiques de Landis+Gyr, les changements politiques, économiques et règlementaires dans les pays dans lesquels Landis+Gyr exerce ses activités ou dans les tendances ou conditions économiques ou technologiques. Par conséquent, les investisseurs sont avertis de ne pas se fier outre mesure à de tels énoncés prospectifs.

Sauf si la loi l'exige, Landis+Gyr rejette toute intention ou obligation d'actualiser un énoncé prospectif quelconque en réponse à des développements survenant après la date de ce rapport.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 nov 2017
CALGARY, le 17 nov. 2017 /CNW/ - L'Office national de l'énergie procédera à l'audition de propriétaires fonciers de l'Alberta qui ont exprimé des préoccupations au sujet du tracé détaillé du projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain. Le...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Moreau, souligne le lancement des travaux d'élaboration du Cadre stratégique pour l'Arctique du Gouvernement...

17 nov 2017
AMHERST, DAKOTA DU SUD--(Marketwired - 17 nov. 2017) - Communiqué de presse - À environ 6 h HNC jeudi matin (5 h HNR), les équipes de TransCanada (TSX:TRP)(NYSE:TRP) ont fermé en toute sécurité le pipeline de Keystone après la détection d'une chute...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - En marge de son grand congrès annuel, Québec Mines invite le public à sa Journée Découverte prévue le 19 novembre prochain. Pour l'occasion, petits et grands sont conviés au Centre des congrès de Québec, afin de...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 16 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont invités à assister à la Journée Découverte de Québec Mines prévue le dimanche 19 novembre au Centre des congrès de Québec. C'est une belle occasion de témoigner des mille et un...

16 nov 2017
NANJING, Chine, 17 novembre 2017 /PRNewswire/ -- ET Energy, l'un des plus importants promoteurs et exploitants d'énergie propre au monde, a annoncé aujourd'hui que l'entreprise, avec son partenaire Northwest Electric Power Design Institute Co., Ltd....




Communiqué envoyé le 26 octobre 2017 à 19:00 et diffusé par :