Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Salon commercial, Enjeux environnementaux

Le 15e Congrès international pour la mobilité renouvelable « Carburants du futur » aborde l'avenir du moteur à combustion



BERLIN, October 26, 2017 /PRNewswire/ --

Les expressions comme « dieselgate » ou « dispositifs d'invalidation » alimentent les débats actuels sur les moteurs à diesel, et l'avenir du moteur à combustion est remis en cause. Quels moteurs à diesel et à essence sont prêts à affronter l'avenir, reflétant l'esprit d'une mobilité durable et à faible émission ? Quel rôle le secteur des transports peut-il jouer dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre d'environ 40 % d'ici à 2030 dans l'optique d'assurer la protection du climat ? La cible plus contraignante de 95 g de CO2/km pour toutes les voitures nouvellement immatriculées à partir de 2020 constitue un vecteur significatif pour l'atteinte de cet objectif. Cette mesure et d'autres dispositions relatives à la réduction des émissions de CO2 par les voitures et les véhicules commerciaux légers intensifient la pression sur le secteur de l'automobile, accentuant la nécessité d'innover.  

Les principaux axes de débat sont la « décarbonisation » du secteur des transports et l'adoption des technologies, de groupes motopropulseurs et de carburants alternatifs. À l'occasion du 15e Congrès international pour la mobilité renouvelable « Carburants du futur », qui se tiendra les 22 et 23 janvier 2018 à Berlin, les experts et les participants aborderont cette série de thèmes différents.

Compte tenu du calendrier serré, la totalité du secteur de l'automobile est confrontée à d'immenses défis en mettant en oeuvre la technologie d'entraînement améliorée requise pour respecter les valeurs maximales d'émission de CO2 tout en prenant en compte les préférences des consommateurs. Des politiciens, des scientifiques, des chercheurs, des entrepreneurs et des représentants d'associations environnementales présenteront leurs positions et stratégies en vue de répondre aux défis liés à la protection climatique qui découlent de ce contexte, et identifieront de potentielles pistes pour l'avenir du secteur automobile, incorporant des options viables pour l'intégration des systèmes.

Parallèlement à l'optimisation technique des moteurs à combustion en combinaison avec des entraînements électriques (hybridation), la décarbonisation des carburants doit jouer un rôle majeur afin que les objectifs de protection du climat soient atteints dans les délais stipulés.

Renseignements complémentaires : http://www.fuels-of-the-future.com

Association allemande des bioénergies
Markus Hartmann
Tél. : +49-228-81002-22
hartmann@bioenergie.de


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 fév 2018
Les véhicules électriques, hybrides ou à carburant de remplacement émettent moins de gaz à effet de serre et, dans certains cas, permettent de réaliser d'importantes économies de carburant. Le Canada poursuit donc ses investissements stratégiques...

23 fév 2018
La société Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été...

23 fév 2018
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été reconnue comme étant l'une des sociétés les plus éthiques au monde en 2018 par l'Institut Ethisphere®,...

23 fév 2018
La Ville de Lac-Mégantic et Hydro-Québec invitent les représentants des médias à une importante annonce qui portera sur le volet énergétique du développement du nouveau centre-ville de Lac-Mégantic.   Date : Le vendredi 23 février...

22 fév 2018
Le député de Burnaby-Nord-Seymour, M. Terry Beech, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, fera une annonce en matière d'écotechnologies à l'Institut de technologie de la Colombie-Britannique. Un point de presse...

22 fév 2018
C'est toujours dans l'attente de la publication des orientations gouvernementales en aménagement du territoire (OGAT) et des règlements sur les hydrocarbures que les élu(e)s municipaux de la commission permanente sur l'énergie et les ressources...




Communiqué envoyé le 26 octobre 2017 à 17:43 et diffusé par :