Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Santé

La loi sur l'aide médicale à mourir doit protéger les enfants; d'autres consultations s'imposent



La loi sur l'aide médicale à mourir doit protéger les enfants; d'autres consultations s'imposent

OTTAWA, 26 oct. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) -- Alors que le gouvernement fédéral envisage d'étendre l'aide médicale à mourir (AMM) aux mineurs matures, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) recommande vivement aux décideurs de prévoir des mesures de protection pour les enfants.

« Les mineurs sont vulnérables aux risques uniques et aux dommages potentiels de l'aide médicale à mourir, affirme la docteure Dawn Davies, présidente du comité de bioéthique de la SCP. L'évaluation de la capacité d'un mineur à prendre des décisions sur sa santé est un processus complexe. Lorsque le décès en est le résultat éventuel, la démarche pour y parvenir doit être bien comprise de l'équipe clinique du patient, de ses parents et d'autres experts. »

La SCP prône également d'autres consultations pour comprendre les avantages et les risques possibles de l'application de l'AMM aux enfants et aux adolescents. Même s'il est prudent de tirer des enseignements des politiques et des expériences des patients adultes, il faut entreprendre une consultation approfondie auprès des jeunes, des parents et des professionnels de la santé pédiatrique pour tirer des leçons de leurs expériences et éclairer les politiques éventuelles.

« Il est essentiel d'ouvrir un dialogue national sain auquel participent des personnes aux bagages, coutumes, croyances et expériences variées, afin de donner une réponse optimale à cet enjeu délicat et complexe », ajoute la docteure Davies.

Jusqu'à récemment, le Canada ne disposait d'aucune donnée sur la fréquence des demandes d'AMM pour les mineurs. Il n'y avait pas plus de données reflétant les opinions des pédiatres canadiens sur les enjeux relatifs à l'AMM ou sur leur volonté de participer à l'AMM. En réponse à cette lacune fondamentale, la SCP a sondé ses membres et ses associés de deux façons :

« Les médecins et les autres professionnels de la santé ont le privilège et la responsabilité de garantir les meilleures normes de soins aux nouveau-nés, aux enfants et aux adolescents en fin de vie, explique la docteure Davies. Nous exhortons les gouvernements à assurer l'accès à des soins palliatifs de qualité à tous les enfants, les adolescents et les familles qui en ont besoin. Parmi leurs obligations de diligence essentielles et en constante évolution, ils doivent aborder chaque situation de fin de vie de manière réfléchie, respectueuse et individuelle. »

La SCP continue de soutenir le droit des médecins à participer ou non à l'AMM, particulièrement auprès des enfants et des adolescents, dans le cadre législatif en évolution.

-30-

À propos de la Société canadienne de pédiatrie :

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d'intérêts qui prône les besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, elle représente plus de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants au Canada.

Renseignements :

Hayley Chazan, MJ
Spécialiste des relations avec les médias
Société canadienne de pédiatrie
Tél : 613-526-9397, poste 247
media@cps.ca 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:47
Les membres du conseil d'administration sont heureux d'annoncer la nomination de Monsieur Luc Lepage au poste de président ainsi que la nomination de Monsieur Michel Clair au poste de président du conseil d'administration du CEPSEM (Conseil des...

à 09:34
L'ancienne approche concernant le cannabis ne fonctionnait pas. Elle a permis aux criminels et au crime organisé d'accumuler des profits et n'a pas été en mesure de garder le cannabis hors de la portée des jeunes canadiens. Dans bien des cas, nos...

à 09:30
La CNESST rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail survenu chez Volailles Régal inc. et ayant coûté la vie à M. François Girard, président de la compagnie Réfrigération Rivièra inc., le 5 juillet 2018, à...

à 08:31
Ascensia Diabetes Care a annoncé aujourd'hui que Santé Canada lui a octroyé une modification de l'homologation en faveur de l'utilisation du système CONTOUR® NEXT LINK 2.4 de surveillance du glucose en continu avec le nouveau système de pompe à...

à 08:00
Réunis à Québec pour un forum de consultation en préparation de la prochaine ronde de négociation, près d'un millier de travailleuses et de travailleurs du secteur public, membres de la CSN, se rassembleront aujourd'hui sur la colline Parlementaire...

à 08:00
L'APTS dénonce le double discours des CISSS et des CIUSSS concernant les intervenant·e·s qu'elle représente dans les centres jeunesse. D'un côté, ils font l'éloge de leur prestation de services dans un environnement excessivement difficile; de...




Communiqué envoyé le 26 octobre 2017 à 00:16 et diffusé par :