Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Nouveaux produits et services

AkioClinik : Nouveau service intelligent de soins de santé et de télémédecine, disponible pour les médecins et leurs patients



MONTRÉAL, le 25 oct. 2017 /CNW Telbec/ - AkioSoft (www.akiosoft.com) a annoncé aujourd'hui le lancement de sa nouvelle clinique virtuelle de soins de santé : AkioClinik. À l'aide de l'intelligence artificielle, cette plateforme représente un outil additionnel pour améliorer l'accessibilité des patients aux soins de santé auprès de leurs médecins. L'annonce a été faite en marge du Congrès annuel de médecine de famille qui a lieu à Montréal du 25 au 26 octobre à l'hôtel Bonaventure où AkioSoft tient un kiosque de démonstration.

« AkioClinik est le résultat de plusieurs années de recherche sur la façon dont l'intelligence artificielle peut venir en aide aux médecins généralistes afin qu'ils puissent poser des diagnostics plus rapidement et avec plus de précision tout en augmentant l'accessibilité des patients aux soins de santé », déclare Francis Nicloux, président et fondateur d'AkioSoft. « Le résultat souhaité pour une téléconsultation est de mener à un conseil professionnel, à une prescription ou à une référence pour le patient, et ce, dans les meilleurs délais possibles. »

Le logiciel interagit avec le patient grâce à un questionnaire intelligent qui lui pose des questions en fonction des réponses précédentes. Après réception du questionnaire, le médecin peut poser un diagnostic à partir des résultats probants identifiés par le logiciel. Ces résultats sont générés par de complexes matrices mathématiques en plus de l'apprentissage approfondi continu (en anglais : deep learning). Évidemment, seul le médecin certifié pose le diagnostic final, le logiciel se voulant être un outil de travail complémentaire.

« L'approche de la télémédecine au moyen d'AkioClinik fait en sorte que le patient et le médecin n'ont plus besoin de coordonner leurs horaires respectifs pour chaque consultation. Cela apporte un gain de temps et d'efficacité. Le logiciel permet au médecin d'être plus productif en diagnostiquant plus de patients dans une période de temps donnée », a indiqué Dr. Bensaadi, qui est médecin généraliste chez AkioSoft depuis 2015 et diplômée de la faculté de Médecine d'Alger en 2008. « Par ailleurs, la note clinique électronique permet d'avoir accès à des leviers d'aide en temps réel lors d'une consultation. Par conséquent, un diagnostic peut s'avérer plus précis et plus rapide, et il devient envisageable de réduire le surdiagnostic. »

L'intelligence artificielle mise en place grâce à cette plateforme bonifiera ainsi les services de soins de santé présentement offerts au Québec.

À propos d'AkioClinik
Avec AkioClinik, AkioSoft a introduit l'intelligence artificielle pour proposer un environnement hautement spécialisé. Akiosoft met tout en oeuvre pour que la télémédecine se fasse dans les meilleures conditions possibles en termes de performance, de confidentialité, de sécurité des données, de respect des obligations professionnelles et de réponse aux attentes des patients.

 

SOURCE AkioSoft


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:59
Le gouvernement provincial est pressé de « saisir le moment » pour protéger les patients et le personnel des hôpitaux en mettant fin à la privatisation des services hospitaliers confiés en sous-traitance à la suite de l'effondrement total de...

à 10:34
La CNESST rendra publiques le 17 janvier 2018 les conclusions de son enquête sur l'accident ayant coûté la vie à un monteur de structures d'acier au service de l'entreprise Groupe C & G Beaulieu inc. le 27 avril 2017. Les journalistes sont conviés à...

à 10:34
Dans le mémoire qu'elle présente ce matin dans le cadre des auditions de la Commission de la santé et des services sociaux de l'Assemblée nationale du Québec sur le projet de loi nº 157 sur l'encadrement du cannabis, la Fédération des cégeps insiste...

à 10:30
L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) demande au gouvernement du Québec d'inclure dans le projet de loi 157 des mesures liées à la gestion et à la distribution sécuritaire du cannabis thérapeutique. Dans le cadre des...

à 10:00
Alors que le Canada se prépare pour la Journée Bell Cause pour la cause, le 31 janvier, Bell a annoncé aujourd'hui qu'elle double la somme...

à 10:00
Première cause de mortalité évitable dans le monde, le tabagisme tue prématurément 12 897 personnes par année au Québec1, ce qui représente en moyenne un décès toutes les 40 minutes. Pour chaque décès, 30 personnes vivent avec une maladie attribuable...




Communiqué envoyé le 25 octobre 2017 à 08:30 et diffusé par :