Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Sécurité publique

Décès d'un travailleur de l'entreprise Les Serres Lefort inc., à Sainte-Clothilde-de-Châteauguay : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête



SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, QC, le 24 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le 11 juin 2017, M. Benjamin Escaremo-Hernandez, ouvrier serricole au service de l'entreprise Les Serres Lefort inc., à Sainte-Clothilde-de-Châteauguay, perdait la vie au travail après s'être retrouvé coincé sous un tracteur à gazon qu'il conduisait. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause une manoeuvre de recul en bordure d'un fossé qui a entraîné le renversement du tracteur à gazon.

Le tracteur bascule et coince mortellement le travailleur

Le jour de l'accident, M. Escaremo-Hernandez effectuait la tonte du gazon sur le terrain de l'entreprise. Pour ce faire, il conduisait un tracteur en position assise. Entre 15 h et 18 h, alors que le travailleur se trouvait en bordure d'un fossé, il a exécuté une manoeuvre de recul qui lui a fait perdre le contrôle du tracteur à gazon. Le véhicule a alors basculé et s'est retrouvé à l'envers, au fond du fossé, coinçant le travailleur. Vers 18 h, un autre travailleur, qui sortait d'une serre, a aperçu le tracteur renversé au fond du fossé ainsi que M. Escaremo-Hernandez, qui se trouvait coincé en dessous, inconscient. Les services d'urgence ont été appelés sur les lieux de l'accident et le décès du travailleur a été constaté sur place.

Deux causes expliquent l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident. D'une part, le travailleur conduisant le tracteur à gazon a effectué une manoeuvre de recul en bordure du fossé, a perdu le contrôle du tracteur et a basculé au fond du fossé. D'autre part, alors que le tracteur à gazon basculait, celui-ci a effectué une rotation de 180 °, pour se retrouver à l'envers au fond du fossé, coinçant mortellement le travailleur.

Les exigences de la CNESST

À la suite de l'accident, la CNESST a interdit la reprise des travaux de tonte de gazon sur les terrains de l'entreprise. La reprise des travaux a été autorisée par la CNESST le 19 juin 2017, après que l'employeur a produit une procédure de travail sécuritaire afin de contrôler les dangers liés à la tonte de gazon à l'aide d'un véhicule moteur en bordure de fossés.

Comment éviter un tel accident

La CNESST rappelle que tout employeur doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité de ses travailleurs. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires. L'employeur et les travailleurs doivent faire équipe pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Pour en savoir plus sur la prévention des accidents liés au risque de renversement de tracteur, nous vous invitons à consulter le site Web de la CNESST, à http://bit.ly/1lPkeGq.

Pour en savoir plus

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004157.pdf

Photo (libre de droits) :
cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/PublishingImages/les-serres-lefort.JPG.

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est la fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :

Marie-France Roulier, responsable des communications
CNESST - Direction régionale de Saint-Jean-sur-Richelieu 
Tél. : 450 359-2100, poste 2106

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:30
Investissements Manuvie a annoncé aujourd'hui le lancement de deux nouveaux organismes de placement collectif, le Fonds d'occasions thématiques mondiales Manuvie et la Catégorie d'occasions thématiques mondiales Manuvie (les « Fonds »). Les Fonds...

à 10:29
Nova Bus, chef de file du marché de l'autobus urbain au Canada et l'un des plus importants fournisseurs de solutions de transport durable en Amérique du Nord, est fière d'annoncer un nouveau contrat avec South Coast British Columbia Transportation...

à 10:21
Participation importante de la Région au SIAL à Paris, du 21 au 25 octobre.  Après le succès du public et des critiques à Londres, la Région de Calabre poursuit son chemin de valorisation internationale de son excellence agricole et alimentaire....

à 10:03
Même si la dette à la consommation totale, y compris les emprunts hypothécaires, poursuit son ascension à 1,864 billion de dollars au T2, par rapport à 1,828 billion de dollars au premier trimestre 2018 (+2,0 %) et à 1,769 billion il y a un an...

à 10:00
Placements Mackenzie a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces d'octobre 2018 pour ses fonds négociés en bourse (« FNB ») indiqués ci-dessous qui se négocient à la Bourse de Toronto et à la NEO Bourse Aequitas (NEO). Les porteurs de parts...

à 10:00
Le 24 août 2018, le Tribunal administratif des marchés financiers (TMF) a imposé des pénalités et des ordonnances à l'encontre du cabinet 9190-4995 Québec inc. (faisant affaire, entre autres, sous le nom de Groupe Robillard CGL inc.) et de Cindy...




Communiqué envoyé le 24 octobre 2017 à 08:00 et diffusé par :