Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Actualité gouvernementale, Affaires étrangères

Énoncé - Le gouvernement du Royaume-Uni signale son intention de faire un don historique au Canada



OTTAWA, le 23 oct. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada se réjouit particulièrement de l'intention du gouvernement du Royaume-Uni de faire don des épaves de l'expédition de 1845 de Franklin, le HMS Erebus et le HMS Terror, au Canada.

Le gouvernement du Canada reconnaît les contributions inestimables des Inuits du Nunavut, du gouvernement du Nunavut et de tous les partenaires à la recherche et à la découverte des épaves du HMS Erebus et du HMS Terror. Plus important encore, les découvertes n'auraient pas été possibles sans le soutien, les conseils et le savoir traditionnel et moderne que les Inuits du Nunavut ont si généreusement partagés.

L'emplacement des navires a été un mystère pendant plus de 150 ans, après que sir John Franklin et son équipage soient disparus en 1846 lors de leur recherche du passage du Nord-Ouest. Au fil du temps, les récits inuits traditionnels ont aidé les chercheurs européens à mieux comprendre le sort des navires de Franklin. Ce même savoir traditionnel (Qaujimajatuqangit), combiné à la technologie des recherches modernes, a finalement permis de découvrir les épaves en 2014 et en 2016.

Le gouvernement du Canada a annoncé son engagement en 2016 à ce que les artefacts de Franklin soient la propriété conjointe des Inuits du Nunavut et du Canada et continuera de travailler avec le gouvernement du Nuvavut, la Kitikmeot Inuit Association, les organisations inuites désignées ainsi que le Comité consultatif intérimaire de Franklin à protéger et à mettre en valeur les sites et les artefacts des deux épaves.

Il est important de protéger et de commémorer ces sites historiques et Parcs Canada travaille avec le Comité consultatif intérimaire de Franklin sur l'élaboration d'un programme de gardiens pour les deux épaves. En date du 1er septembre 2017, des gardiens inuits sont sur les lieux pendant les périodes où il y a peu de glace afin de surveiller les sites, de faire rapport de tout déplacement en bateau non autorisé et d'aider Parcs Canada à assurer la protection des sites. Nous travaillerons davantage avec les Inuits du Nunavut à raconter l'histoire des Inuits et leur rôle clé dans la découverte et la protection de ces artefacts ainsi que celle de l'environnement qui les entoure dans le Nord du Canada.

Le gouvernement du Canada est déterminé à partager le récit de l'expédition de Franklin avec les Canadiens et Canadiennes et le monde, ainsi que l'histoire captivante des rencontres entre les Inuits au Nunavut et les explorateurs européens. Ce don incroyable du gouvernement du Royaume-Uni au Canada garantira que le Canada, en partenariat avec les Inuits, sera en mesure de protéger les épaves et les artefacts de Franklin et de partager leur histoire avec le monde.

Citations

« J'aimerais remercier le gouvernement du Royaume-Uni pour leur intention de faire don des épaves du HMS Erebus et du HMS Terror au Canada. Notre gouvernement a annoncé l'an passé notre engagement à ce que les artefacts de Franklin soient la propriété conjointe des Inuits du Nunavut et du Canada. Nous continuerons maintenant à travailler avec nos partenaires inuits à la protection et à la mise en valeur des artefacts et des sites des deux épaves pour de nombreuses générations à venir. Je me réjouis à la perspective de développer encore davantage notre précieuse relation avec les Inuits du Nunavut alors que nous partagerons l'incroyable récit de l'expédition de Franklin et le rôle des Inuits dans cette histoire avec la population canadienne et le monde. »

L'Honorable Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« Je suis très heureux de l'annonce faite aujourd'hui par le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord quant à leur intention de faire don des épaves de Franklin au Canada. Ce don exceptionnel permettra la propriété conjointe des artefacts par les Inuits et le Canada, tel que stipulé dans l'entente du Nunavut. Nous envisageons avec plaisir de travailler avec Parcs Canada à la gestion future du lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror et de contribuer à la protection et à la mise en valeur des épaves et des artefacts afin de raconter l'histoire là où ces événements ont eu lieu. »

Fred Pedersen
Président du Comité consultatif intérimaire de Franklin

Liens connexes

 

SOURCE Parcs Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
L'étude de Calastone révèle que la migration vers la blockchain pourrait générer plus de 1,9 milliard £* d'économies de coûts pour le marché mondial des fonds communs de placement L'étude fait suite à un récent rapport de Forrester qui montre que...

à 02:00
UiPath, l'un des leaders mondiaux du RPA s'installe à Paris  UiPath, leader des logiciels d'automatisation de processus robotisés (RPA), s'installe à Paris et a déjà recruté près de 20 collaborateurs. Cette installation en France s'inscrit dans...

à 01:40
AXA, un leader mondial de l'assurance et de la gestion d'actifs, publie ses résultats 2017. Thomas Buberl, le Directeur général, commente la performance du Groupe. Visionner l'interview vidéo et lire la transcription : ...

21 fév 2018
La société bouscule le monde des ICO avec des inscriptions sur liste blanche payantes et des contrats de remboursement de tokens  Vice Industry Token Inc., une société basée sur la blockchain, a recueilli 22 millions de dollars US en moins de...

21 fév 2018
Veuillez noter que toutes les heures sont locales. Itinéraire du premier ministre Justin Trudeau pour le jeudi 22 février 2018 :   New Delhi (Inde) 9 h 30 Le premier ministre et Mme Grégoire Trudeau visiteront la mosquée Jama Masjid....

21 fév 2018
Les médias sont invités à un point de presse donné lors d'un rassemblement des 210 grévistes de la Corporation d'Urgences-santé devant l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, à Laval, le jeudi 22 février à midi. Dénonçant des reculs dans leurs conditions...




Communiqué envoyé le 23 octobre 2017 à 16:21 et diffusé par :