Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux

De nouvelles études confirment que les plastiques biodégradables stimulent le recyclage organique et améliorent le recyclage mécanique



BERLIN, October 17, 2017 /PRNewswire/ --

Les plastiques biodégradables offrent des solutions innovantes pour améliorer la qualité de recyclage en offrant des moyens plus efficaces pour la collecte séparée des déchets. Ce constat est confirmé par une nouvelle étude sur les effets des matières plastiques biodégradables sur les canaux de recyclage des plastiques en Italie, où tous les sacs à usage unique doivent être compostables depuis 2011.

Une analyse réalisée par Corepla sur la qualité des plastiques recyclés dans 19 centres de recyclage et de tri des déchets à travers le pays, a mis en évidence que les plastiques compostables représentaient seulement 0,85 % des plastiques recyclés. Des études similaires menées par l'Université de Wageningen ont montré l'absence d'effets négatifs sur les propriétés des plastiques recyclés contenant un film d'amidon et de l'acide polylactique. Les plastiques biodégradables sont conçus pour être traités dans des usines de compostage industriel. S'ils n'entrent pas dans le recyclage mécanique en raison d'une mauvaise orientation, ils peuvent être triés facilement par des technologies de tri, telles que l'infrarouge proche, comme l'ont montré des tests récents réalisés par l'institut de recherche allemand Knoten Weimar.

Les plastiques biodégradables facilitent la collecte séparée des biodéchets et aident à détourner les déchets organiques des autres chaînes de recyclage. Pourtant, la contamination des chaînes de recyclage de déchets organiques en raison d'une mauvaise orientation de matières plastiques non compostables est considérable et constitue un réel problème pour les installations de compostage. Le consortium des composteurs italiens, en coopération avec Corepla, a réalisé des tests dans 27 usines de compostage en Italie et a constaté que la contamination des déchets organiques par des plastiques non compostables atteignait jusqu'à 3,1 % en moyenne.

« Les résultats de ces études réalisées dans des conditions réelles d'installations de recyclage confirment que des investissements dans la modernisation d'infrastructures de gestion des déchets et une collecte des déchets séparée obligatoire sont nécessaires, afin d'améliorer la qualité et la quantité des matières plastiques recyclées », affirme Hasso von Pogrell, directeur général chez European Bioplastics.

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site http://www.european-bioplastics.org.

Contact auprès des médias : Katrin Schwede, press@european-bioplastics.org, +49(0)30-284823-53


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:00
L'application efficace et rigoureuse des lois canadiennes sur la protection de l'environnement et de la faune est l'une des façons dont Environnement et Changement climatique Canada s'engage à maintenir la qualité de l'air et de l'eau, à protéger les...

à 16:19
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, tiendra une téléconférence avec les médias canadiens et internationaux pour discuter de sa visite à Houston et à Miami...

à 14:56
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de canaux de déversement du lac Manitoba et du lac St. Martin, situé dans la région d'Entre-les-lacs, au...

à 11:27
HTC VIVEtm, le chef de file de la réalité virtuelle supérieure (RV), annonce aujourd'hui un partenariat avec le Forum économique mondial (WEF) pour propulser l'initiative VR/AR for Impact et pour présenter son plus récent contenu au Sustainable...

à 10:56
Les Canadiens se soucient profondément de nos océans et des mammifères marins qu'ils abritent. Pour les baleines noires de l'Atlantique Nord, une espèce menacée, il est essentiel d'agir rapidement pour trouver des solutions qui aideront à assurer la...

à 10:50
Le gouvernement du Canada s'est engagé à préserver nos ressources d'eau douce et à protéger les Grands Lacs contre la menace que représentent les espèces envahissantes. Au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la...




Communiqué envoyé le 17 octobre 2017 à 06:05 et diffusé par :