Le Lézard
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Remaniement ministériel : le CPQ fait siennes les priorités du gouvernement, mais rappelle qu'elles reposeront sur la compétitivité des entreprises



MONTRÉAL, le 11 oct. 2017 /CNW Telbec/ - C'est suite à l'important remaniement du Conseil des ministres annoncé ce matin par le premier ministre du Québec que le CPQ (Conseil du patronat du Québec) tient à féliciter les ministres nouvellement nommés et à réitérer son entière collaboration. Le CPQ se satisfait de constater que son remaniement offre un mélange d'expérience et de relève, avec une présence féminine rehaussée.

« Nous poursuivrons le travail entrepris avec l'équipe pour garder le Québec sur la voie du développement économique durable afin d'assurer la prospérité de la province et de garantir la compétitivité des entreprises québécoises autant à l'international qu'au pays» affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Le CPQ prend également acte des priorités énoncées par le premier ministre en marge de l'assermentation de membres du Conseil des ministres. À cet égard, il veut revenir sur certains éléments majeurs dont le gouvernement devra tenir compte dans sa politique à venir.

Main-d'oeuvre, mutations du marché de l'emploi et législation du travail

En fait, malgré un contexte économique positif, les défis liés à une main-d'oeuvre vieillissante et les impératifs d'adaptation dictés par la révolution numérique, sont autant d'éléments structurels du marché du travail dont il faudra tenir compte en priorité dans l'élaboration de la stratégie nationale de la main-d'oeuvre à venir.

Parallèlement, le CPQ estime qu'on doit viser l'amélioration de la qualité de vie des citoyens et des familles par une politique économique axée sur une plus grande prospérité pour l'ensemble du territoire, en considérant les employeurs et les entreprises comme des partenaires.

À cet égard, il participera de manière constructive et avec ouverture au dialogue social entourant autant la réforme annoncée de la Loi sur les normes du travail que les intentions du gouvernement en matière de conciliation travail famille. Toutefois, le CPQ continuera de sensibiliser le gouvernement à l'importance de maintenir un environnement d'affaires et des conditions favorables à l'entrepreneuriat et à la croissance économique en région. Il rappelle également que le Québec n'a pas à rougir de ses normes et de ses programmes sociaux plus généreux que dans les autres provinces.

Bâtir une économie durable dans un contexte de changements sans précédent

De nombreux bouleversements confrontent nombre de secteurs et leurs modèles d'affaires. Pensons à nos relations commerciales avec notre voisin du Sud, à la révolution numérique et à l'adaptation qu'elle nécessite de nos règles fiscales. Soulignons aussi la transition vers une économie sobre en carbone qui passera, entre autres, par de fortes mesures en transport pour rendre la mobilité des personnes et des marchandises plus efficace.

«Ces changements exigeront de toute l'équipe ministérielle, surtout de ses nouveaux ministres, beaucoup de doigté, d'ouverture et d'agilité. C'est avec enthousiasme que le CPQ offre son entière collaboration convaincue que le Québec possède tous les talents et les potentiels nécessaires pour relever ces défis et la quête d'une plus grande prospérité pour tous» de conclure M. Dorval.

***

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec




Communiqué envoyé le 11 octobre 2017 à 14:55 et diffusé par :