Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Enjeux environnementaux, Bien-être animal

Nouveau financement à l'appui des innovations techniques visant à restaurer les bassins hydrographiques fréquentés par le saumon en Colombie-Britannique



VANCOUVER, le 10 oct. 2017 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'engage à restaurer la santé de nos écosystèmes côtiers. Aujourd'hui, l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé que la Fondation du saumon du Pacifique, en Colombie-Britannique, recevra 1,2 million de dollars sur trois ans dans le cadre du Fonds pour la restauration côtière, afin de favoriser le rétablissement du saumon sauvage du Pacifique, de ses écosystèmes aquatiques et de la myriade d'espèces qui les fréquentent.

En mai 2017, le gouvernement du Canada a annoncé un Fonds pour la restauration côtière de 75 millions de dollars dans le cadre du Plan de protection des océans, qui est doté d'un financement historique de 1,5 milliard de dollars. Le Fonds appuie des projets qui visent la conservation et la protection de la santé globale de nos océans, tels que le projet visant à rebâtir l'habitat pour des espèces en péril, comme l'épaulard résident du Sud. Cet investissement aidera à réhabiliter quelques-uns de nos écosystèmes marins les plus importants et à contrer les menaces qui pèsent sur les espèces marines, en s'attaquant aux zones historiquement détériorées et en appuyant les projets qui contribuent à la restauration des côtes. La préférence sera accordée aux projets pluriannuels auxquels participent un grand nombre de partenaires, notamment les groupes autochtones et les groupes de conservation.

La Fondation du saumon du Pacifique recevra des fonds en vue d'élargir le projet Pacific Salmon Explorer (PSE) aux bassins hydrographiques clés, qui sont fréquentés par le saumon en Colombie-Britannique. Élaboré en consultation avec les organismes des gouvernements provinciaux et fédéral, les collectivités locales des Premières Nations et les organisations non gouvernementales, le projet PSE assimile des données biologiques sur des populations de saumon bien distinctes et cerne les pressions humaines et environnementales sur les habitats d'eau douce dans les unités de conservation. Le PSE aidera à déterminer les secteurs prioritaires où les côtes doivent être restaurées, et appuiera l'élaboration de stratégies d'atténuation des principales menaces et pressions qui peuvent nuire au rétablissement des populations importantes de saumon.

Les projets tels que celui annoncé aujourd'hui permettront également de soutenir les efforts déployés par le MPO en vue de mettre en oeuvre la Politique concernant le saumon sauvage, pour laquelle une deuxième ronde de consultations se déroulera entre la mi-octobre et la mi-décembre.

Faits en bref

Citations

« Notre gouvernement s'engage à préserver la santé de nos écosystèmes aquatiques, et nous savons que les organisations comme la Fondation du saumon du Pacifique sont au premier plan de ce travail important. Aujourd'hui, l'investissement de 1,2 million de dollars, provenant de notre tout nouveau Fonds pour la restauration côtière, démontre notre engagement continu à l'égard des innovations techniques comme le projet Pacific Salmon Explorer. Ces innovations appuieront la santé et la productivité des écosystèmes côtiers en Colombie-Britannique pour les générations à venir. »

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Nous parlons du saumon du Pacifique comme étant une espèce "clé" en Colombie?Britannique, mais il est difficile de trouver des renseignements fiables sur le saumon du Pacifique. Le nouveau projet Pacific Salmon Explorer fournit l'ensemble le plus complet de renseignements sur cette espèce afin d'accroître la sensibilisation du public, de favoriser la planification communautaire et d'orienter la gestion des bassins versants essentiels pour le saumon du Pacifique. En partenariat avec le gouvernement, les Premières Nations, les pêcheurs et les organisations non gouvernementales, le projet PSE offre un outil permettant d'échanger de l'information, de surveiller les changements et de protéger nos renseignements historiques essentiels sur le saumon du Pacifique dans l'ensemble de la Colombie-Britannique. La Fondation du saumon du Pacifique reçoit une subvention importante du Fonds de dotation pour le saumon du Pacifique, de la Fondation Gordon et Betty Moore et de TransCanada pour le projet PSE. »

Brian Riddell, président-directeur général de la Fondation du saumon du Pacifique

Liens connexes

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

SOURCE Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
À la suite du jugement autorisant un recours collectif au nom de tous les citoyens du Québec contre Volkswagen-Audi dans le cadre du scandale du « dieselgate », l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) a annoncé...

à 14:00
Dès le 22 février 2018, l'événement Papillons en liberté prend son envol dans la grande serre du Jardin botanique. En pleine saison froide, alors que l'idée même de s'abriter prend tout son sens, Papillons en liberté s'intéresse justement à la...

à 13:37
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) réalise une évaluation environnementale fédérale pour le projet de mine de cuivre et d'or Akasaba Ouest, situé à environ 15 kilomètres à l'est de Val-d'Or, au Québec. L'Agence invite le...

à 13:30
C'est en ayant en main les 24 règlements de mise en application de la Loi sur la qualité de l'environnement (LQE) que la commission permanente sur l'aménagement du territoire, l'agriculture et l'environnement (CP-ATAE) de la Fédération québécoise des...

à 13:30
Le gouvernement du Canada s'engage à protéger l'environnement, à conserver et à protéger des populations saines d'oiseaux migrateurs. La chasse contrôlée à la Grande Oie des neiges est l'un des moyens utilisés pour freiner la surabondance de l'espèce...

à 10:00
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avise le public qu'en raison du nombre de mémoires reçus dans le cadre de la deuxième partie de l'audience publique sur le Projet de construction d'un terminal...




Communiqué envoyé le 10 octobre 2017 à 18:00 et diffusé par :