Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Scolarisation à la maison - La loi 101 contournée, selon la CSQ



MONTRÉAL, le 10 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) s'inquiète des propos tenus par le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, en commission parlementaire sur le projet de loi no 144 concernant l'application de la loi 101 lors de la scolarisation à la maison.

En effet, le ministre a présenté un amendement qui a pour effet d'exclure l'école à la maison de l'application de la loi 101 : « La CSQ est d'autant plus déçue que nous avions salué la volonté du ministre de mieux baliser l'enseignement à la maison. Malheureusement, monsieur Proulx laisse une trop grande latitude aux parents en ce qui concerne la langue d'enseignement, situation qui n'est pas sans rappeler le débat entourant les écoles passerelles », déplore Sonia Éthier, vice-présidente de la CSQ.

Pour la Centrale, cet amendement bafoue le droit des enfants à avoir accès à l'enseignement en français : « L'article 6 de la loi 101 stipule clairement que toute personne admissible à l'enseignement au Québec a droit de recevoir cet enseignement en français. En laissant aux parents le choix de la langue d'enseignement pour les élèves à la maison, le ministre contourne donc l'esprit de la loi », soutient la vice-présidente de la CSQ.

Un choix collectif ignoré

Rappelons que la CSQ est membre de la table de concertation Partenaires pour un Québec français (PQF) qui demande au gouvernement d'apporter des modifications à la loi 101 afin de rehausser le statut du français dans l'espace public.

« À défaut de renforcer la loi 101, il faudrait à tout le moins la protéger et la faire appliquer correctement, en respectant l'esprit dans lequel elle a été adoptée, ce qui n'est pas le cas avec l'amendement proposé dans le cadre de l'enseignement à la maison. Le ministre de l'Éducation fait donc fausse route, puisqu'il va à l'encontre de notre choix collectif, fait il y a 40 ans, à l'effet que la langue d'enseignement au Québec est le français », conclut la vice-présidente de la CSQ.

Profil de la CSQ

La CSQ représente plus de 200 000 membres, dont près de 130 000 dans le secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation et en petite enfance au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

 

SOURCE Centrale des syndicats du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 sep 2018
Le 22 août 2018, SHEIN s'est aperçu que certains des renseignements personnels de ses clients avaient été volés durant une attaque informatique criminelle sur son réseau. Immédiatement après avoir remarqué cette attaque potentielle, SHEIN a fait...

21 sep 2018
Au mois d'août, l'Estonie a lancé une campagne de recrutement intitulée Career Hunt en collaboration avec différentes entreprises afin de recruter des spécialistes, où qu'ils se trouvent dans le monde. Plus de 4 500 personnes ont fait acte de...

21 sep 2018
Le ministre des Finances, M. Carlos Leitão, a rendu public aujourd'hui, conformément à son engagement, le rapport présentant les analyses des évolutions possibles du modèle d'affaires de la Société des alcools du Québec (SAQ). Rappelons que la firme...

21 sep 2018
Reprise des négociations pour : Société : SHERPA II HOLDINGS CORP. Symbole à la Bourse de croissance TSX : SHRP.P Reprise (HE) : 09 h 30 le 24 sept. 2018 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à...

21 sep 2018
Alors que les États-Unis et le Canada poursuivent leurs discussions sur un ALÉNA modernisé, l'Association de l'aluminium du Canada (AAC) exhorte les gouvernements à utiliser ce processus de négociation pour supprimer les tarifs de l'aluminium pour le...

21 sep 2018
Les 450 professionnelles et professionnels de Loto-Québec membres du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) annule la grève -- qui devait prendre effet le 22 septembre et se conclure le 30 septembre 2018 -- en...




Communiqué envoyé le 10 octobre 2017 à 13:25 et diffusé par :