Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Nouvelles - Monde du travail, Politique intérieure, FVT

Du 7 au 17 octobre 2017 - Journées d'actions pour un salaire minimum à 15 $ l'heure



MONTRÉAL, le 7 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des journées d'actions pour un salaire minimum à 15 $ l'heure, organisées par les campagnes unies pour la hausse du salaire minimum à 15 $, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) participe à toute une série d'activités qui connaîtra son point culminant lors d'une marche de 15 kilomètres pour un salaire minimum de 15 $ l'heure, le 15 octobre prochain dans les rues de Montréal.

« Je lance le défi à la population ainsi qu'à tous et à toutes du monde syndical et aussi des affaires à se joindre à moi le 15 octobre pour marcher 15 kilomètres pour un salaire minimum viable. Un salaire minimum à 15 $ l'heure », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Le départ se donnera à compter de 10 heures au métro Lionel-Groulx dans le sud-ouest de Montréal et la marche se terminera au parc Jarry. Les intéressés pourront également se joindre à la marche en cours de route pour un trajet de 10 km ou de 5 km, en se rendant à la place Émilie-Gamelin ou encore au parc Laurier. Notez qu'il y aura de l'animation sur place.

Vous pouvez consulter le programme de la journée sur le portail de la FTQ à l'adresse ftq.qc.ca/15-km-pour-15-dollars ou encore faire le jeu-questionnaire sur le salaire minimum à l'adresse ftq.qc.ca/quiz-minimum15.

Nous savons tous que le salaire minimum actuel est insuffisant pour vivre décemment. En 2016, 219?600 personnes travaillaient au salaire minimum. Contrairement à la croyance populaire, 48 % de ces personnes n'étaient pas des étudiants et 59 % des personnes qui travaillaient au salaire minimum en 2016 étaient des femmes. Il faut aussi savoir que, toujours en 2016, au Québec, plus de 930?000 personnes travaillaient à un taux horaire de 15 $ l'heure ou moins.

« Toutes ces données démontrent bien qu'il faut hausser le salaire minimum, qui est actuellement à 11,25 $ l'heure, à un taux viable pour les travailleurs et travailleuses. Depuis 2016, la FTQ fait campagne pour un salaire minimum à 15 $ l'heure de façon à lutter contre les inégalités, à mieux répartir la richesse et à vivre décemment », ajoute le président de la FTQ.

Plusieurs activités sont d'ailleurs au programme au cours des prochains jours dans plusieurs régions du Québec afin de revendiquer un salaire minimum à 15 $ l'heure. Consultez le portail de la FTQ à l'adresse ftq.qc.ca/journees-dactions-salaire-minimum-a-15-lheure pour connaître tous les détails.

Par ailleurs, cette campagne cadre bien avec les objectifs de la journée du 7 octobre, Journée mondiale pour le travail décent. Selon la Confédération syndicale internationale (CSI), un travail décent est un emploi qui permet à toute personne de mener une vie digne répondant à ses besoins essentiels.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600?000 travailleurs et travailleuses.

 

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:20
Environ 130 centres de la petite enfance membres de l'Association patronale nationale des CPE (APNCPE) refusent de reconnaître l'entente de principe intervenue le 6 novembre dernier entre la Fédération de la santé et des services sociaux, et le...

à 11:19
Pour faire suite au communiqué du 5 décembre annonçant le projet de construction d'une installation de 40 000 m2 dans la ville danoise d'Odense, Canopy Growth souhaite annoncer que Spectrum Cannabis Denmark a obtenu un permis de production de...

à 11:15
Dans le but de rétablir le lien pour la circulation de motoneiges entre Saint-Faustin-Lac-Carré et Mont-Tremblant, le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 3 millions de dollars au Club de motoneige Diable et Rouge inc. pour la...

à 10:58
Lorsque de nouveaux arrivants formés à l'étranger peuvent acquérir de l'expérience de travail au Canada dans leur domaine, ils sont davantage en mesure de trouver de bons emplois, de se joindre à la classe moyenne et de contribuer à notre économie en...

à 10:55
La ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, a procédé aujourd'hui au bilan des réalisations gouvernementales des derniers mois. « Nous avions...

à 10:51
Dans le cadre du programme Québec branché, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada soutiendront, à hauteur de 12 442 267 $ et de 8 115 781 $ respectivement, un projet d'Internet Haut-Richelieu évalué à 27 644 668 $. Ce projet permettra...




Communiqué envoyé le 7 octobre 2017 à 07:00 et diffusé par :