Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Loi sur le courtage immobilier : Le gouvernement rate une belle occasion de mieux protéger le public



L'ÎLE-DES-SOEURS, QC, le 6 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et les 13 000 courtiers immobiliers de la province accueillent avec certaines réserves les modifications proposées hier par le ministre des Finances du Québec dans le cadre du projet de loi sur l'encadrement du secteur financier, qui comprend la révision de la Loi sur le courtage immobilier (LCI).

« En refusant de reconnaître que le service-conseil fait partie intégrante de la définition d'une opération de courtage, le ministre maintient une différence de traitement - deux poids, deux mesures - entre les courtiers immobiliers dûment encadrés et les coachs immobiliers », explique Patrick Juanéda, président de la Fédération des chambres immobilières du Québec. « Par conséquent, il rate une belle occasion de mieux protéger le public. »

Cette décision du gouvernement est qualifiée d'étonnante par la FCIQ, surtout étant donné que les coachs immobiliers sont encadrés dans la plupart des provinces canadiennes. En effet, les entreprises d'assistance aux vendeurs qui embauchent des coachs doivent s'assurer qu'ils sont titulaires de permis en courtage immobilier. Étrangement, le gouvernement du Québec refuse de les soumettre aux mêmes règles.  

« Contrairement aux courtiers immobiliers, les coachs immobiliers ne sont pas réglementés, n'adhèrent pas à un code de déontologie professionnelle et ne peuvent être tenus responsables d'une faute, d'un manquement professionnel ou d'un mauvais conseil dans le cadre de leurs fonctions », ajoute M. Juanéda. « Ils s'improvisent courtiers immobiliers, sans détenir de permis de pratique, sans souscrire d'assurance professionnelle et sans cotiser à un fonds d'indemnisation qui protège les consommateurs en cas de pépin. »

La FCIQ procède actuellement à une analyse plus approfondie des amendements proposés. Elle poursuivra ses discussions avec le gouvernement dans le but de défendre les intérêts des courtiers immobiliers et espère que ses revendications seront entendues afin que le public soit mieux protégé.

 

SOURCE Fédération des chambres immobilières du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2017
Dans l'invitation ''Avis aux médias - La ministre de la Santé annoncera un financement supplémentaire pour le Centre d'excellence pour la santé des femmes de la Colombie-Britannique'', diffusé le 20 octobre 2017 par Santé Canada sur le fil de presse...

20 oct 2017
GATINEAU, QC, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Steven MacKinnon, député de Gatineau, au nom de l'honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, fera une annonce concernant l'attribution d'un nouveau contrat.     Date...

20 oct 2017
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) salue la décision du gouvernement du Québec d'étendre la période allouée aux commentaires sur sa nouvelle réglementation encadrant les hydrocarbures. Cette...

20 oct 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES NI ÊTRE DIFFUSÉ AUX ÉTATS-UNIS. Redevances Aurifères Osisko Ltée...

20 oct 2017
SAINT-MICHEL-DES-SAINTS, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DIFFUSÉ, PUBLIÉ OU DISTRIBUÉ, EN TOUT OU EN PARTIE, AUX ÉTATS-UNIS NOUVEAU MONDE GRAPHITE INC. (la « Société ») (TSX...

20 oct 2017
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec souligne les vingt ans de la signature de l'Entente sur le développement du marché du travail (EDMT) avec le gouvernement fédéral, un jalon important pour la prestation des services...




Communiqué envoyé le 6 octobre 2017 à 08:32 et diffusé par :