Le Lézard
Sujet : Enfance

Loi sur la protection de la jeunesse - La stabilité des enfants confiés en famille d'accueil rallie les parlementaires de l'Assemblée nationale



QUÉBEC, le 4 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération des familles d'accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ) salue l'adoption du projet de loi no 99 Loi modifiant la Loi sur la protection de la jeunesse et d'autres dispositions. La priorité donnée à la stabilité des enfants confiés en famille d'accueil a rallié les parlementaires de l'Assemblée nationale. La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, a porté une écoute attentive aux arguments de la FFARIQ.

Logo : Fédération des familles d'accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ) (Groupe CNW/Fédération des familles d'accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ))

Au Québec, avant la présente révision, la Loi sur la protection de la jeunesse et d'autres dispositions (LPJ) stipulait que seules les parties reconnues par le tribunal pouvaient participer au processus judiciaire et avoir accès au dossier de l'enfant. Les familles d'accueil n'en faisaient pas partie, malgré le rôle significatif qu'elles jouent dans leur vie. Cette situation est maintenant corrigée à la satisfaction de la FFARIQ.

« Je constate fièrement que la FFARIQ a eu un effet rassembleur auprès du législateur québécois. Le travail réalisé visait l'amélioration de la situation des enfants du Québec confiés aux familles d'accueil. Les membres de la FFARIQ apprécient la reconnaissance de leur apport à la société », exprime Geneviève Rioux, présidente de la FFARIQ.

Depuis le début de ses représentations, la FFARIQ a pu compter sur l'appui du porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, le député de Saint-Jean ainsi que du porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière de protection de la jeunesse, le député de Drummond-Bois-Francs.

« Nous nous sommes inspirés de la réalité de l'Ontario pour justifier nos demandes. Les bonifications apportées à la LPJ tiennent compte des particularités du Québec et c'est un élément très positif à mes yeux », ajoute Mme Rioux.

La FFARIQ représente les familles d'accueil et les ressources intermédiaires des régions de la Capitale-Nationale, la Mauricie - Centre-du-Québec, Batshaw (île de Montréal), l'Outaouais, l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Laval et Laurentides.

À propos de la FFARIQ

La FFARIQ a vu le jour il y a plus de 40 ans. Elle se porte à la défense des droits et intérêts des ressources d'accueil à l'enfance, les soutient dans leur engagement auprès des jeunes, travaille à améliorer leurs conditions d'exercice et valorise le partenariat entre eux et les établissements.

Depuis 2009, la FFARIQ est devenue une association de ressources autorisée à négocier une entente collective, laquelle a été signée en août 2012. Sa mission première consiste donc à représenter les ressources d'accueil, assurer le respect de l'entente collective, former et informer les ressources, et promouvoir leur travail auprès des établissements et du grand public.

La valeur prioritaire et fondamentale de la FFARIQ est le bien-être accru des enfants placés dans des ressources d'accueil stables et engagées.

 

SOURCE Fédération des familles d'accueil et ressources intermédiaires du Québec (FFARIQ)




Communiqué envoyé le 4 octobre 2017 à 17:04 et diffusé par :