Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux

SC Johnson accélère le rythme afin d?atteindre son objectif de zéro déchet vers les sites d?enfouissement



Les usines de fabrication de SC Johnson enverront zéro déchet de fabrication aux sites d?enfouissement avant l?objectif de 2021

RACINE, Wisconsin, le 4 octobre 2017 /CNW/ - SC Johnson se prépare à accomplir à ses usines de fabrication ce que de nombreuses familles n?arrivent pas à faire à la maison - ne rien jeter. L?entreprise a annoncé aujourd?hui qu?elle est en avance sur son objectif d?envoyer zéro déchet de fabrication de ses usines vers les sites d?enfouissement d?ici 2021. Déjà, plus de 65 pour cent des usines de SC Johnson se sont mérité la distinction de zéro déchet de fabrication envoyé aux sites d?enfouissement.

SC Johnson

Cette année, Jeddah, en Arabie Saoudite, est devenu l?un des six établissements producteurs de SC Johnson ayant réalisé l?objectif de zéro déchet de fabrication envoyé aux sites d?enfouissement. Les usines de fabrication de la compagnie situées à Toluca, au Mexique; à Ho Chi Minh, au Vietnam; à Rosslyn, en Afrique du Sud; à Kiev, en Ukraine; et à Nairobi, au Kenya, ont même fait un pas de plus en 2017 en atteignant le statut de zéro déchet vers les sites d?enfouissement, y compris les déchets provenant des cafétérias et des édifices à bureaux. 

« Notre parcours vers l?objectif zéro déchet vers les sites d?enfouissement n?est qu?un élément de notre engagement de longue date afin de devenir un chef de file en matière de durabilité et afin de servir une grande cause, » déclare Fisk Johnson, président et directeur général de SC Johnson. « Je suis fier du travail ardu des employés de nos usines de fabrication à l?échelle mondiale qui ont déployé des efforts afin d?aider à protéger l?environnement pour des générations futures, même dans des endroits où cela n?était pas facile à accomplir. »

SC Johnson a pris l?engagement que toutes ses usines de fabrication cesseraient d?envoyer des déchets aux sites d?enfouissement d?ici 2021. Il y a cinq ans, cinq des usines de SC Johnson ont atteint l?objectif de zéro déchet de fabrication vers les sites d?enfouissement. Aujourd?hui, 17 usines de SC Johnson ont réalisé le même accomplissement et 14 de ces établissements ont atteint l?objectif de zéro déchet vers les sites d?enfouissement.

La réalisation d?un tel objectif exige de l?ingéniosité de la part des employés de SC Johnson dans des pays où les pratiques de recyclage n?en sont qu?à leurs débuts, ou ne sont tout simplement pas une option. Certaines usines transforment les déchets alimentaires en compost qui est ensuite utilisé dans l?aménagement paysager; dans d?autres usines, les eaux usées sont traitées afin d?être utilisées comme engrais dans les parcs et autres espaces naturels.

À Nairobi, au Kenya, par exemple, les gens n?ont pas l?habitude de trier les déchets, car le recyclage et l?infrastructure requise ne sont pas monnaie courante. Les employés de l?usine ont été formés afin de séparer les déchets dans des contenants spécialement identifiés et éduqués au sujet des avantages reliés à la gestion des déchets. Cette usine a maintenant atteint l?objectif zéro déchet vers les sites d?enfouissement.

SC Johnson cherche toutes les façons possibles d?éliminer les déchets qui autrement seraient envoyés aux sites d?enfouissement, et respecte une méthode raisonnée et ciblée qui inclut la réutilisation, le recyclage industriel, l?assainissement autonome et le compostage. Cependant, lorsque ces options ne sont pas possibles, l?entreprise envisage l?incinération, ou le brûlage des déchets, ce qui permet en grande partie de récupérer l?énergie thermique résultant du processus. L?incinération peut représenter un impact environnemental à long terme moins important que les sites d?enfouissement, surtout dans les pays où les sites d?enfouissement ne sont pas réglementés, et plus particulièrement si le méthane produit par ces sites d?enfouissement ne peut pas être contrôlé ni capté pour l?énergie.

« Lorsqu?on examine d?autres sites d?enfouissement à l?extérieur des pays industrialisés, la gestion des sites d?enfouissement représente une préoccupation, » déclare Kelly M. Semrau, vice-président supérieur des affaires corporatives, des communications et de la durabilité chez SC Johnson. « Si nous n?avons pas encore trouvé une façon d?éliminer ou de détourner les déchets, l?incinération procure un meilleur contrôle et une meilleure technologie que le risque à long terme que représentent les sites d?enfouissement. »

Il arrive souvent que les entreprises définissent de différentes façons l?objectif zéro déchet vers les sites d?enfouissement. Dans le cas de SC Johnson, « zéro veut dire zéro », et la compagnie respecte également une définition stricte de zéro déchet vers les sites d?enfouissement. L?entreprise exige que chacune de ses usines maintienne zéro déchet vers les sites d?enfouissement pour une période de temps établie. Ceci signifie également que le traitement des déchets urbains ne contribue à la réalisation de l?objectif zéro déchet que si ces déchets sont utilisés pour le compostage ou la transformation en méthane. Les déchets à biorisque, déchets médicaux ou certains types de déchets dangereux représentent une exception, mais ils ne sont qu?une petite fraction du total des déchets mondiaux. La législation locale peut exiger un enlèvement spécial de tels déchets, y compris les sites d?enfouissement.

Dans certains cas, des compagnies prétendent avoir atteint « zéro déchet » en ajoutant un astérisque et une note en bas de page, indiquant que qu?elles permettent l?envoi de petits pourcentages de déchets routiniers aux sites d?enfouissement, alors que ces déchets auraient pu être traités autrement. Ce n?est pas le cas chez SC Johnson.

La majeure partie des progrès accomplis par SC Johnson sont les résultats des efforts de ses employés, qui ont adopté une mentalité de zéro déchet et qui l?ont intégrée dans leur culture. Les usines de fabrication à travers le monde ont formé des « équipes vertes » axées sur l?élimination, la réutilisation ou le recyclage des déchets destinés aux sites d?enfouissement.

À propos de SC Johnson
SC Johnson est une entreprise familiale dévouée envers des produits innovateurs de grande qualité, l?excellence en milieu de travail et un engagement à long terme face à l?environnement et aux collectivités où elle opère. Établie aux États-Unis, la compagnie est l?un des plus grands fabricants au monde de produits d?entretien ménager et de produits d?entreposage ménager, de soins de l?air, de contrôle des insectes nuisibles et de soins des chaussures, ainsi que de produits professionnels. La compagnie met en marché des marques très connues telles que GLADE®, KIWI®, OFF!®, PLEDGE®, RAID®, SCRUBBING BUBBLES®, SHOUT®, WINDEX® et ZIPLOC® aux États-Unis et ailleurs. Les marques mises en marché à l?extérieur des États-Unis incluent AUTAN®, TANA®, BAMA®, BAYGON®, BRISE®, KABIKILLER®, KLEAR®, MR MUSCLE® et RIDSECT®. L?entreprise qui existe depuis 131 ans génère un chiffre de vente de 10 milliards de dollars, compte environ 13 000 employés à l?échelle mondiale et vend des produits dans pratiquement tous les pays du monde. http://www.scjohnson.com/

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20161209/447680LOGO

SOURCE SC Johnson


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - La 23e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP23) visant à faire avancer la mise en oeuvre de l'accord de Paris, a pris fin aujourd'hui à Bonn, en...

17 nov 2017
DELTA, C-B, le 17 nov. 2017 /CNW/ - Les agriculteurs savent qu'il est important de préserver la qualité des terres, de l'eau et de l'air pour assurer la viabilité de leurs exploitations d'une génération à l'autre. Ils savent aussi qu'un environnement...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Lors de la séance du 15 novembre le Conseil des ministres a procédé à la nomination de M. Philippe Bourke à titre de membre et de président du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). M. Bourke...

17 nov 2017
BONN, Allemagne, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - L'expertise et le savoir-faire québécois ont été bien représentés à Bonn, en Allemagne, lors de la 23e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques...

17 nov 2017
OTTAWA, le 17 nov. 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, et le très honorable Brian Mulroney prononceront des allocutions de bienvenue lors du...

17 nov 2017
QUÉBEC, le 17 nov. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Moreau, souligne le lancement des travaux d'élaboration du Cadre stratégique pour l'Arctique du Gouvernement...




Communiqué envoyé le 4 octobre 2017 à 15:10 et diffusé par :