Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie, Nouvelles - Monde du travail

Prévisions 2018 d'augmentation salariale stables malgré les incertitudes économiques et les enjeux de recrutement



MONTRÉAL, le 4 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Ce sont 2,5 % d'augmentation salariale que prévoient donner les organisations québécoises et canadiennes l'année prochaine, selon les Prévisions salariales 2018 de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés dévoilées lors de son Rendez-vous Rémunération le 3 octobre dernier.

Ce sont 2,5 % d'’augmentation salariale que prévoient donner les organisations québécoises et canadiennes l’'année prochaine, selon les Prévisions salariales 2018 de l'’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. (Groupe CNW/Ordre des conseillers en ressources humaines agréés)

Cette hausse anticipée des organisations québécoises pour l'année 2018 est semblable à celle prévue l'année dernière. Pour leur part, les organisations canadiennes devraient donc être plus généreuses en 2018, alors que leur prévision pour 2017 elle était de 2,3 %. Comme l'inflation au Canada devrait demeurer sous les 2 %, on peut conclure que le pouvoir d'achat des travailleurs sera préservé.

Prévisions 2018 au Québec : peu de variation

À nouveau cette année, il y a une faible variation entre les prévisions des différents secteurs d'activité, types d'emploi et tailles d'entreprise. La différence la plus marquée apparaît entre les secteurs d'activité. Ainsi, le secteur primaire prévoit la plus généreuse hausse, soit 2,8 %, tandis que l'administration publique prévoit la plus faible à 2,3 %.

Les incertitudes économiques, ainsi que le contexte de plein emploi et la rareté de la main-d'oeuvre qui en découle, ajoutent une pression supplémentaire sur les employeurs. Les organisations qui désirent rester compétitives n'auront d'autre choix que d'offrir une rémunération attrayante afin de retenir les meilleurs talents. Toutefois, les prévisions de hausses salariales semblent être relativement stables depuis quelques années.

Démystifier les augmentations salariales

« Pour le travailleur, il peut être difficile de comprendre de quelle manière est déterminée l'augmentation salariale qui lui est accordée. Les principaux éléments sont l'analyse de la rémunération du marché et des postes comparables, le positionnement du travailleur dans l'échelle salariale de l'organisation ainsi que son rendement. » explique Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l'Ordre.

Il y a également d'autres facteurs qui peuvent influencer la rémunération, notamment l'enjeu de l'attraction et de la rétention de la main-d'oeuvre. En effet, la perte d'expertise liée aux départs à la retraite et la situation de plein emploi font en sorte qu'il est crucial pour les organisations de retenir et d'attirer les meilleurs talents et cela passe, entre autres, par la rémunération. La situation financière de l'entreprise est également déterminante dans la planification des hausses salariales. La conjoncture économique (par exemple, les variations de taux d'intérêt, les politiques protectionnistes des États-Unis et les négociations de l'ALÉNA) peut aussi avoir un impact sur celles-ci. Pour finir, l'augmentation du salaire minimum est une préoccupation considérable, particulièrement pour les petites et moyennes entreprises, ce qui peut influencer leur budget de rémunération.

Consultez les Prévisions salariales 2018 : http://crha.li/2wwM7ON

Les Prévisions salariales 2018 de l'Ordre combinent celles de sept des plus importants cabinets en rémunération. Merci à Normandin Beaudry, Morneau Shepell, Korn Ferry Hay Group, Mercer, PCI - Perrault conseil, Saucier conseil et Willis Towers Watson.

À propos de l'Ordre
Regroupant 10 000 membres, l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés est la référence en matière de pratiques de gestion des employés. Il assure la protection du public et contribue à l'avancement de ses membres CRHA et CRIA. Par ses interventions publiques, il exerce un rôle d'influence majeur dans le monde du travail au Québec. L'Ordre participe ainsi activement au maintien de l'équilibre entre la réussite des organisations et le bien-être des employés. Pour en savoir plus, visitez le portailrh.org.

 

SOURCE Ordre des conseillers en ressources humaines agréés


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:26
thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice: "Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l'événement le plus positif et marquant dans l'Histoire d'Artprice depuis 20 ans et confirme de manière implacable ses prévisions de C.A. avec le kiosque...

à 10:21
La Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) et son syndicat affilié, l'Association des employés du Nord québécois (AENQ-CSQ), sont parvenus à une entente de principe avec le comité patronal de négociation de la Commission scolaire...

à 10:13
Reprise des négociations pour : Société : Datametrex AI Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : DM Reprise (HE) : 10 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre...

à 10:06
Reprise des négociations pour : Société : Abacus Mining & Exploration Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : AME Reprise (HE) : 10 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...

à 10:00
RBC Banque Royale annonce la nomination de Nadine Renaud-Tinker au poste de présidente, Direction du Québec. Elle succèdera ainsi à Martin Thibodeau qui, depuis 2012, occupait cette fonction. Monsieur Thibodeau est nommé Président régional,...

à 10:00
Corporation Financière Mackenzie (Placements Mackenzie), qui fait partie de la Société financière IGM Inc. , a annoncé aujourd'hui que Société en commandite principale Mackenzie (Symbole MKZ-UN, CUSIP 554905109) a estimé une distribution de revenu de...




Communiqué envoyé le 4 octobre 2017 à 09:19 et diffusé par :