Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Prix et Récompenses, Sondages, Opinions et Recheches

Le biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young reçoit le prix Nobel pour ses travaux précurseurs sur le rythme circadien



NEW YORK, le 3 octobre 2017 /PRNewswire/ -- La Fondation Nobel a annoncé aujourd'hui à Stockholm, en Suède, que le Prix Nobel de physiologie ou médecine a été décerné cette année au biologiste de l'Université Rockefeller Michael W. Young, qui a découvert le mécanisme moléculaire du rythme circadien réglant les horloges biologiques qui régulent le sommeil, les comportements alimentaires et le métabolisme. Il partage le prix avec Jeffrey C. Hall et Michael Rosbash de l'Université Brandeis.

Michael Young

Young a utilisé la génétique pour identifier les mutations géniques qui perturbent la capacité de la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster à moduler de manière appropriée son horloge interne en réponse à un environnement changeant, puis il a défini leurs mécanismes biochimiques. Cette horloge identifiée chez les mouches du vinaigre se retrouve dans tout le règne animal et permet de comprendre la façon dont le cerveau traduit les indices environnementaux en une modification du comportement. Son travail a des implications directes dans la compréhension des troubles du sommeil humain, des mécanismes du décalage horaire et des défis liés au travail de nuit.

Le laboratoire de Young cherche actuellement à évaluer la façon dont les activités des gènes et des protéines rythmiques sont établies dans les cellules de patients souffrant de troubles du sommeil et de dépression. Entre autres, ces travaux ont récemment permis d'identifier une mutation commune qui ralentit l'horloge biologique humaine. Les personnes présentant la variante « couche-tard » de ce gène ont un long cycle circadien, ce qui se traduit par une difficulté à suivre un cycle normal de 24 heures.

« Je suis ravi que la Fondation Nobel ait choisi de récompenser Mike pour ses travaux précurseurs sur le rythme circadien », a déclaré Richard P. Lifton, président de l'Université Rockefeller. « Les découvertes faites par Mike et ses collègues nous ont apporté une compréhension fondamentale des mécanismes moléculaires qui régissent la façon dont le cerveau répond aux indices environnementaux, ce qui représente une grande avancée. Le prix Nobel est le summum de la reconnaissance scientifique et je ne connais personne qui mérite autant ce prix que Mike. »

Young, professeur Richard et Jeanne Fisher et responsable du Laboratoire de génétique, est le 25e scientifique associé à l'Université Rockefeller à recevoir le prix Nobel. Outre Young, cinq autres lauréats du prix Nobel sont actuellement membres de la faculté Rockefeller : Roderick MacKinnon (2003), Paul Nurse (2001), Paul Greengard (2000), Günter Blobel (1999) et Torsten Wiesel (1981).

Young a obtenu son baccalauréat en biologie en 1971 et son doctorat en génétique en 1975, tous deux auprès de l'Université du Texas, à Austin. À la suite d'un travail postdoctoral en biochimie à la Faculté de médecine de l'Université de Stanford, il a été nommé professeur assistant à l'Université Rockefeller en 1978 dans le cadre du programme The Rockefeller University Fellows Program. Young a été nommé professeur agrégé en 1984 puis professeur en 1988 et, en 2004, il a été nommé vice-président de l'université pour les affaires académiques et professeur Richard et Jeanne Fisher.

Young a été enquêteur au Howard Hughes Medical Institute de 1987 à 1996. Il est membre de l'Académie nationale des sciences et membre de l'Académie américaine de microbiologie. Young a reçu le prix Shaw 2013 en sciences de la vie et médecine, le prix Wiley 2013 en sciences biomédicales, le prix Massry 2012, le prix international Canada Gairdner 2012, le prix Louisa Gross Horwitz 2011 et le prix de neuroscience 2009 de la Peter and Patricia Gruber Foundation.

À propos de l'Université Rockefeller

L'Université Rockefeller est la plus importante université de recherche biomédicale au monde. Elle mène des recherches novatrices de haute qualité visant à améliorer la compréhension de la vie dans l'intérêt de l'humanité. Nos 82 laboratoires poursuivent des recherches en neuroscience, en immunologie, en biochimie, en génomique et dans de nombreux autres domaines, et une communauté de 1800 enseignants, étudiants, post-doctorants, techniciens, cliniciens et agents administratifs travaillent sur notre campus de Manhattan qui s'étend sur 14 acres. Notre approche unique de la science nous a permis de faire certaines des découvertes les plus révolutionnaires et transformatrices du monde en matière de biologie et de médecine. Au cours des 115 ans d'existence de l'Université Rockefeller, 25 de nos scientifiques ont remporté le prix Nobel, 22 ont remporté le prix de recherche médicale Albert Lasker et 20 ont remporté la National Medal of Science, le plus haut prix scientifique attribué par les États-Unis.

Contact avec les médias : Katherine Fenz
kfenz@rockefeller.edu
+1 212 327 7900
www.rockefeller.edu

Photo - http://mma.prnewswire.com/media/565717/The_Rockefeller_University_Michael_Young_Nobel_Prize.jpg

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 déc 2017
Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec vous invitent à une conférence de presse concernant le développement du numérique dans la MRC de Brome-Missisquoi en Montérégie.   Date : Le lundi 18 décembre 2017 Heure : 9 h 30...

16 déc 2017
L'Association des établissements privés conventionnés lance une chaîne d'amour dans les CHSLD et centres de réadaptation privés conventionnés ainsi que sur le Web pour que tous les aînés qui y habitent ne soient pas oubliés pendant la période des...

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec accordent une aide financière totalisant 7 millions de dollars à Groupe Meloche, un important intégrateur de produits et fournisseur de services manufacturiers au sein de l'industrie...

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....




Communiqué envoyé le 3 octobre 2017 à 12:17 et diffusé par :