Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujet : Droit / Problèmes légaux

Un tribunal d'Amsterdam ouvre la voie pour une action en dommages-intérêts paneuropéenne dans le cartel des camions; la Commission européenne inflige une amende de 880 millions d'euros à Scania



LA HAYE, Pays-Bas, October 3, 2017 /PRNewswire/ --

La Commission européenne (CE) a annoncé qu'elle avait infligé une amende de 880 millions d'euros à Scania pour sa participation au cartel des camions entre 1997-2011. C'est la deuxième plus grosse amende jamais infligée à une société individuelle par la CE. Le vendredi 22 septembre 2017, le tribunal de district d'Amsterdam a publié une décision importante appuyant le modèle de litige par attribution en vertu duquel les victimes de cartels de toute l'Europe peuvent grouper leurs réclamations en une seule action en justice de façon à obtenir des dommages et intérêts pour la « surcharge » qu'elles ont payée du fait d'un cartel. Avec le soutien manifeste du système judiciaire pour ce modèle de litige de masse, il est probable que les Pays-Bas deviennent la juridiction clé pour les réclamations pour dommages paneuropéennes émanant du cartel des camions. Comme DAF et Iveco sont domiciliés aux Pays-Bas, les tribunaux néerlandais auront compétence pour accorder une indemnité à la charge de tous les membres du cartel. Les six fabricants de camions ont déjà donné des instructions à leurs avocats néerlandais.   

Contexte - des amendes record    

La Commission européenne (CE) a annoncé qu'elle avait infligé une amende de 880 millions d'euros à Scania pour sa participation au cartel des camions entre 1997-2011. C'est la deuxième plus grosse amende jamais infligée à une société individuelle par la CE. La CE a confirmé que le montant de l'amende à l'encontre de Scania a été basée sur la « nature grave de l'infraction », les ventes de camions de Scania, ainsi que la portée géographique et la durée du cartel[1].

En juillet 2016, la CE a annoncé qu'elle avait infligé des amendes à MAN, Volvo/Renault, Daimler, Iveco et DAF à hauteur de 2,93 milliards d'euros[2]. MAN a échappé à une amende individuelle car la société a dénoncé le cartel quand elle a contacté la CE en septembre 2010. Après plusieurs mois d'enquête, le 25 janvier 2011, la CE a réalisé des raids éclairs à l'improviste chez les autres fabricants de camions européens.

Suite à cela, Volvo/Renault, Daimler, Iveco et DAF ont également admis formellement leur rôle dans le cartel à la CE et ont donc bénéficié d'une réduction de 10 % de leurs amendes. Même avec cette réduction, l'amende de 1 milliard d'euros infligée à Daimler était la plus grosse amende jamais imposée  par la CE à une société pour un cartel.

Scania n'a pas fait d'admissions formelles au sujet de sa participation au cartel. Par conséquent, le processus d'enquête de la CE à son encontre a pris plus longtemps. Cela signifie également que Scania n'a pas reçu la réduction de 10 % de son amende.

Le mardi 26 septembre, la commissaire à la concurrence européenne Margrethe Vestager a déclaré « Ce cartel a affecté de très grands nombres de transporteurs routiers en Europe, vu que Scania et les autres fabricants de camions du cartel produisent plus de 9 camions moyens à lourds vendus en Europe sur 10... Au lieu de s'entendre sur les prix, les fabricants de camions auraient dû rivaliser entre eux. »

Décision phare du tribunal d'Amsterdam    

Le vendredi 22 septembre 2017, le tribunal de district d'Amsterdam a publié une décision phare appuyant le modèle de litige par attribution en vertu duquel les victimes de cartels de toute l'Europe peuvent grouper leurs réclamations dans une seule action en justice de façon à obtenir des dommages-intérêts pour la « surcharge » qu'elles ont payée du fait d'un cartel. La décision a été prise dans l'action intentée par l'important cabinet d'avocats néerlandais BarentsKrans à l'encontre de KLM, Air France, Lufthansa et British Airways au nom des victimes du cartel dans le fret aérien de 1999-2006.

Les réclamations groupées des victimes du cartel seront prises en charge par BarentsKrans et financées par Claims Funding Europe et le cabinet juridique américain Grant & Eisenhofer.

Martin Hyde, directeur de Claims Funding Europe a déclaré, « L'échelle et la durée du cartel des camions européen sont étonnantes. Des entreprises de toute l'Europe ont été durement frappées par ce cartel.

Martijn van Maanen, avocat en litiges spécialisé dans les cartels chez BarentsKrans: « Cette décision importante du tribunal d'Amsterdam ouvre la voie pour permettre aux Pays-Bas de devenir le point focal du combat entre les fabricants de camions et les victimes de leur collusion illégale sur les prix. »

1. http://europa.eu/rapid/press-release_IP-17-3502_en.htm

2. http://europa.eu/rapid/press-release_IP-16-2582_en.htm


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2017
VANCOUVER, Colombie-Britannique, October 20, 2017 /PRNewswire/ -- De nouvelles solutions de recharge apportent une plus grande fiabilité et une qualité optimale de la recharge pour les véhicules électriques. Elles sont en outre conformes aux normes...

20 oct 2017
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la...

20 oct 2017
 Cette sixième émission conjointe célèbre la passion des deux pays pour le hockey. DÉTROIT, MI, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Les timbres sur l'histoire du hockey ont été mis en vente aujourd'hui au Canada et aux États-Unis après avoir été dévoilés au...

20 oct 2017
Les Subaru Outback et Legacy 2018 ont reçu les cotes maximales lors du nouvel essai de collision avant légèrement décalée côté passager. Les Outback et Legacy figurent parmi les six Subaru à recevoir la mention PREMIER CHOIX SÉCURITÉ+ 2017 de...

20 oct 2017
WINDSOR, ON, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin, prendra part, au nom du premier ministre du Québec, au Sommet de la Conférence des gouverneurs et...

20 oct 2017
GATINEAU, QC, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) souhaite informer les automobilistes que les fermetures de voies sur la traverse des Chaudière qui est en vigueur depuis le 3 octobre dernier se poursuivront...




Communiqué envoyé le 3 octobre 2017 à 08:17 et diffusé par :