Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Actualité gouvernementale, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Dernière chance pour le ministre Garneau d'instaurer un ciel plus sûr



La coalition des pilotes demande au ministre de corriger les règles défaillantes de l'aviation

OTTAWA, le 29 sept. 2017 /CNW/ - En réponse au règlement défaillant de Transports Canada, qui échoue à harmoniser les règles désuètes du Canada sur la fatigue des pilotes avec la science reconnue en la matière et les pays voisins dont les États-Unis, la coalition Ciel plus sûr regroupant des associations de pilotes demande directement au ministre des Transports Marc Garneau d'user de ses prérogatives pour corriger ces règles avant qu'il ne soit trop tard.

« Nos pilotes ont été très clairs - l'aviation ne pardonne absolument pas, a déclaré Jerry Dias, président d'Unifor. La fatigue est une forme de handicap. Elle réduit la vivacité d'esprit, diminue la performance physique et mentale, et ne peut être autodiagnostiquée. C'est pourquoi nous demandons au ministre Marc Garneau de mettre en place des règles sur la fatigue plus sécuritaires qui s'appliquent de la même façon à tous les pilotes. »

La coalition Ciel plus sûr formée d'associations qui représentent 8 000 pilotes commerciaux a adressé aujourd'hui au ministre des Transports Marc Garneau un avis l'exhortant à corriger personnellement les règles défaillantes, notamment :

  1. Faire en sorte que les pilotes aux commandes d'avions de toutes tailles - qu'ils transportent des voyageurs ou du fret - soient assujettis aux mêmes limites protectrices en ce qui concerne la fatigue, limites qui devraient être instaurées en même temps;
  2. Remédier à la fatigue des pilotes sur les long-courriers de nuit en limitant les périodes de service après 17 h à 10 heures (ou 8,5 heures de temps de vol) - conformément aux conclusions d'une étude de la NASA; et
  3. S'assurer que tout système de gestion des risques liés à la fatigue soit étayé par des limites prescriptives basées sur la science, qui nécessite des données pouvant faire l'objet d'une vérification indépendante ainsi qu'une approbation et une supervision rigoureuses de la part de Transports Canada.

La science est formelle : après 8,5 heures de temps de vol la nuit, la fatigue altère la performance. Ce constat est basé sur des études qui ont mesuré l'activité des ondes cérébrales et les micro-sommeils pendant des vols de nuit réels. Toutefois, les recommandations de la NASA n'étaient pas reflétées dans l'ébauche de règlement présentée par Transports Canada le 1er juillet dernier.

« Le règlement de Transports Canada obligerait les pilotes du Canada qui commencent leur service à 21 h à voler deux heures complètes de plus que ce que la science recommande. Étant donné que nous sommes des pilotes responsables de la sécurité de nos vols et compte tenu de notre vaste expérience pratique - ce n'est tout simplement pas assez, a affirmé le commandant Matt Hogan de l'APAC. Nos voisins américains l'ont appris d'une façon tragique; il a fallu qu'un avion s'écrase à Buffalo, dans l'État de New York, en 2009, et fasse 50 victimes pour qu'ils actualisent leurs règles sur la fatigue. L'enquête a établi que la fatigue avait été un facteur déterminant dans ce tragique accident. »

« Il est encore temps pour le ministre des Transports Marc Garneau de corriger les choses et d'aider à maintenir la réputation du Canada comme leader de la sécurité aérienne, a indiqué le commandant Dan Adamus, président de l'ALPA. À moins de corriger l'ébauche de règlement, les règles sur la fatigue des pilotes en vigueur au Canada continueront d'être plus faibles que celles qui existent ailleurs dans le monde. La fatigue des pilotes a beau être cumulative, les règles d'affectation permettent 112 heures de temps de vol en moins de 28 jours, alors que la norme mondiale est de 100 heures ou moins. C'est inacceptable. »

La coalition Ciel plus sûr regroupe 8 000 pilotes commerciaux du Canada représentés par l'Association des pilotes d'Air Canada, l'Air Line Pilots Association, Unifor, l'Association internationale des machinistes et travailleurs de l'aérospatiale, et le Syndicat international des employés professionnels et de bureau.

SOURCE Safer Skies Coalition


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:38
ONTARIO, Californie, le 21 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Safariland® VIEVU®, un leader de la vidéo corporelle et une marque de The Safariland Group (« Safariland »), un grand fournisseur mondial de produits de sécurité et de survie destinés aux...

à 10:30
AFTON, NS, le 21 oct. 2017 /CNW/ - Les infrastructures publiques modernes sont essentielles pour répondre aux besoins uniques des collectivités des Premières Nations. Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse investissent dans des...

à 07:00
AFTON, NS, 20 oct. 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont invités à assister à un événement important en matière d'infrastructure concernant le projet d'échangeur Paqtnkek sur la route 104 en présence de Rodger Cuzner, député de Cape...

20 oct 2017
VANCOUVER, Colombie-Britannique, October 20, 2017 /PRNewswire/ -- De nouvelles solutions de recharge apportent une plus grande fiabilité et une qualité optimale de la recharge pour les véhicules électriques. Elles sont en outre conformes aux normes...

20 oct 2017
MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la...

20 oct 2017
 Cette sixième émission conjointe célèbre la passion des deux pays pour le hockey. DÉTROIT, MI, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Les timbres sur l'histoire du hockey ont été mis en vente aujourd'hui au Canada et aux États-Unis après avoir été dévoilés au...




Communiqué envoyé le 29 septembre 2017 à 20:27 et diffusé par :