Le Lézard
Classé dans : Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Politique intérieure

Historique, architecturale, urbaine et emblématique : quatre valeurs patrimoniales décernées au Parc olympique



MONTRÉAL, le 29 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le Parc olympique dévoile aujourd'hui les résultats de l'étude patrimoniale de ses installations par Docomomo Québec, pilotée par Mme France Vanlaethem, professeure émérite à l'École de design de l'Université du Québec à Montréal et présidente fondatrice de l'organisme. Le document, de plus d'une centaine de pages, commandé par la Régie des installations olympiques (RIO) et faisant suite au rapport du Comité-conseil sur l'avenir du Parc olympique, jette un nouvel éclairage sur le Parc, en soulignant le caractère patrimonial du site, hôte des Jeux olympiques de 1976. 

Quatre valeurs patrimoniales
L'étude de Docomomo Québec a été réalisée selon la méthode de gestion par les valeurs, qui fait consensus parmi les organisations responsables du patrimoine au Québec. Elle est le fruit d'une analyse exhaustive de l'abondante documentation concernant les installations et retient notamment quatre valeurs patrimoniales rattachées au Parc olympique :

  1. La valeur historique, faisant état des tous les événements sportifs ayant eu lieu dans ces installations intrinsèquement reliées à l'histoire de la métropole. L'histoire du Parc olympique et de son territoire est également l'histoire de Montréal et de ses nombreux chapitres reliés au sport amateur et professionnel, comme les cinq candidatures de la métropole pour l'obtention des Jeux olympiques, la présence des Expos de 1977 à 2004, ainsi que tous les grands événements sportifs ayant eu lieu au Stade olympique.

  2. La valeur architecturale, qui souligne le caractère unique des installations du Parc, avec le concept privilégié. Le Stade olympique et son mât, servant à supporter un toit rétractable et dans le pied duquel est logé un centre de natation inondé de lumière. Sans oublier les techniques de construction révolutionnaires à l'époque, où le béton précontraint érigé en post-tension constituait une première pour un bâtiment de cette envergure.

  3. La valeur urbaine des installations olympiques, dont la localisation au sud du parc Maisonneuve fut envisagée voilà près de cent ans, un choix confirmé dans les années 1960 afin de rééquilibrer le développement de la métropole, concentré à l'époque dans l'ouest. Quarante ans plus tard, cette valeur demeure pertinente alors que le quadrilatère du Parc olympique se positionne comme le seul pôle récréatif de l'est de Montréal et qu'il est encore visité par plus de trois millions de personnes à chaque année.

  4. Et, quatrièmement, la valeur emblématique : le Stade olympique et sa Tour sont devenus le symbole de la ville, et bon nombre d'événements sociaux de grande envergure ont eu lieu dans cet important amphithéâtre. À cela s'ajoutent les controverses ayant jalonné son histoire, ce qui fait de ce lieu un symbole fort, associé à l'histoire moderne du Québec avec ses bons et moins bons coups.

« Cette étude nous sert de cadre de compréhension pour éclairer nos décisions quant à l'entretien de ces installations », affirme Michel Labrecque, président-directeur général de la RIO. « Il s'agit d'un guide qui nous permettra ainsi qu'à nos successeurs de donner un sens à nos interventions à court, moyen et long terme, afin de préserver l'esprit du lieu. Ce travail réalisé par Docomomo Québec s'inscrit également dans la foulée de la publication en 2012 du rapport du Comité-conseil sur l'avenir du Parc olympique, présidé par Mme Lise Bissonnette, dont l'une des recommandations suggérait qu'un tel exercice soit entrepris par la RIO », poursuit-il.

« Ce fut un honneur pour Docomomo Québec, de se voir confier une telle étude visant à établir la valeur patrimoniale du Parc olympique de Montréal », relate France Vanlaethem, de Docomomo Québec. « Notre équipe a privilégié une perspective ample, en élargissant le champ d'étude avant la construction des installations. Nous avons cerné la signification du Parc olympique de Montréal à la croisée de l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme, de l'histoire urbaine et de l'histoire du sport et en tenant compte de l'accueil fait aux installations sportives conçues par l'architecte Roger Taillibert, autant par l'édition spécialisée en architecture que par la presse quotidienne ».

Prochaines étapes
Des stèles informatives ont été installées sur le site du Parc olympique. Elles reprennent des grands pans de l'étude patrimoniale, bonifiant ainsi les parcours touristiques déjà offerts aux visiteurs, en plus de faire connaître le travail de recherche de Docomomo Québec. Cette démarche éducative s'inscrit aussi dans le rôle de la RIO, comme le mentionne Michel Labrecque : « En tant que société d'État, nous avons un devoir d'exemplarité.  Notre rôle de fiduciaire des installations olympiques comprend l'évaluation d'un bien public à tous les niveaux afin de bien saisir l'importance de cet équipement. La signification historique et culturelle de ces équipements renvoie à de nombreuses prouesses - techniques, sportives, organisationnelles -, à plusieurs moments de gloire et de plaisirs collectifs, mais aussi à des tensions politiques et sociales et épisodes affligeants. Le Parc olympique fait aujourd'hui partie de notre mémoire collective, et il est important de le souligner ».  

L'intégralité de l'étude patrimoniale du Parc olympique est disponible en format numérique sur le site Web du Parc pour consultation publique.

À propos du Parc olympique
Création architecturale audacieuse de Roger Taillibert, le Parc olympique a été construit pour la présentation des Jeux olympiques d'été de 1976. Depuis son inauguration, il a accueilli plus de cent millions de visiteurs, que ce soit pour admirer la ville de Montréal au sommet de la plus haute tour inclinée au monde, pour assister à un événement présenté au Stade, pour s'entraîner au Centre sportif, qui est aussi l'hôte de compétitions de calibre national et international, ou encore pour participer à une activité extérieure sur l'Esplanade Financière Sun Life. Le Stade olympique, avec ses 56 000 sièges, est la seule enceinte au Québec qui peut accueillir des événements de grande envergure. En 2016, le Stade a été occupé pendant 178 jours (incluant le montage, la tenue de l'événement et le démontage).

Son quadrilatère, en considérant ses installations et sa centaine de partenaires sur le site, est fréquenté par trois millions de visiteurs chaque année. Ouvert sur le monde et en harmonie avec sa communauté environnante qu'est l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, le Parc olympique est un parc urbain moderne, un site récréotouristique unique où se côtoient création, découvertes, divertissement et activité physique.

À propos de Docomomo Québec
Docomomo Québec est une association sans but lucratif vouée à la connaissance et à la sauvegarde de l'architecture novatrice du XXe siècle au Québec. Elle fut créée en 1990 sous le nom de Montréal moderne à la suite de l'action menée par un groupe d'architectes, professeurs et praticiens, pour la protection du Westmount Square, un complexe multifonctionnel construit par Ludwig Mies van der Rohe à la marge du centre-ville de Montréal, au milieu des années 1960. En 1993, cette association est devenue Docomomo Québec après avoir rejoint le réseau de Docomomo International, organisme non gouvernemental fondé aux Pays-Bas en 1988 en vue de documenter et de conserver l'architecture du mouvement moderne. Représentée dans près de 70 pays et régions du monde, Docomomo International est aujourd'hui établie au sein de l'Instituto Superior Tecnico-Lisbon University, à Lisbonne.  Le secrétariat de Docomomo Québec est accueilli par l'École de design de l'Université du Québec à Montréal.

 

Demandes médias
Cédric Essiminy, conseiller en relations publiques
514.209.8176
cedric.essiminy@rio.gouv.qc.ca

 

SOURCE Parc olympique


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:12
RIMOUSKI, QC, le 22 oct. 2017 /CNW Telbec/ - De passage à Rimouski dans le cadre de la tournée « En route vers le Québec », Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois ont assisté au spectacle-bénéfice pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge...

21 oct 2017
BEIJING, le 21 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Le 19 octobre, le coup d'envoi du Tour du Guangxi GREE 2017 a été donné au parc de la plage, dans la ville de Beihai, dans la région autonome zhuang du Guangxi, en Chine. Dix-huit des meilleures équipes...

20 oct 2017
 Cette sixième émission conjointe célèbre la passion des deux pays pour le hockey. DÉTROIT, MI, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Les timbres sur l'histoire du hockey ont été mis en vente aujourd'hui au Canada et aux États-Unis après avoir été dévoilés au...

20 oct 2017
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - 25 ans après la création des activités d'animation, c'est avec enthousiasme que la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) a célébré la venue de son millionième participant en groupe ce matin. Les...

20 oct 2017
LAC-MÉGANTIC, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le député de Mégantic, M. Ghislain Bolduc, au nom du ministre délégué aux PME, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette, invite les représentants des...

20 oct 2017
MARKHAM, ON, le 20 oct. 2017 /CNW/ - Au nom de l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, l'honorable Jane Philpott, ministre des Services aux Autochtones et députée...




Communiqué envoyé le 29 septembre 2017 à 09:00 et diffusé par :