Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Un régime provincial d'assurance médicaments entièrement public, avec financement du fédéral



MONTRÉAL, le 28 sept. 2017 /CNW Telbec/ - La Coalition Solidarité santé salue le dépôt aujourd'hui à Ottawa du rapport du Directeur parlementaire du budget (DPB) sur le coût de création d'un régime entièrement public d'assurance médicaments, et sur les importantes économies pour les finances publiques et pour la population qui découleraient de sa mise en place.

Ce rapport du DPB fait suite à une demande du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes qui étudie cette question depuis l'an dernier.

Bien que le Québec possède son propre régime d'assurance médicaments, la Coalition Solidarité santé rappelle que l'aspect hybride privé-public du régime fait en sorte que les citoyennes et citoyens du Québec paient leurs médicaments 35% plus cher qu'ailleurs dans le monde.

Comme l'écrit dans son communiqué la Coalition canadienne de la santé, une alliée de Solidarité santé :

« Dans son mandat, le DPB devait utiliser le formulaire des médicaments du Québec pour déterminer le coût de l'accès aux médicaments pour toutes les personnes du Canada. Actuellement, le Québec offre un modèle mixte d'assurances publiques et privées couvrant les médicaments de ses habitants. Ce modèle mixte a maintenu relativement élevé le prix des médicaments au Québec. Le Québec ne tire pas profit de l'économie d'échelle, car le gouvernement n'achète pas les médicaments pour toute sa population. De plus, le Québec ne bénéficie pas des bas prix des médicaments que pourrait offrir un régime public national en raison de la différence des économies d'échelle provinciales et nationales. Or, la bonne nouvelle c'est que toute estimation du coût utilisant le modèle du Québec sera le pire scénario et les Canadiens peuvent s'attendre à des prix beaucoup moins élevés dans le cadre d'un régime national. »

Même la Chambre de commerce de Colombie-Britannique, qui a pris position pour un régime entièrement public d'assurance médicaments a recommandé « d'éviter que soient déchargés sur les entreprises les coûts de la couverture pharmaceutique par le biais de régimes d'assurance privés selon le modèle québécois. »

C'est pourquoi la Coalition Solidarité santé mène la campagne « Le remède aux coupures, ça existe! » pour rendre entièrement public le régime hybride actuel du Québec, une campagne à laquelle toute la population est invitée à participer en se rendant sur le site WEB pour envoyer facilement une lettre à leur député.

«Au lieu de couper dans les services publics et le développement socio-économique des régions, pourquoi le gouvernement Couillard n'applique-t-il pas sa « rigueur des finances publiques » dans nos dépenses en médicaments prescrits?, demande Jacques Benoit, coordonnateur de la Coalition.  

Avec des dépenses annuelles estimées en 2014 à 7,5 G$ en médicaments prescrits, des dépenses trop élevées de 35% signifient des coûts inutiles de plus de 2,5 G$ par année pour les finances publiques québécoises.

La Coalition Solidarité santé rappelle que le gouvernement Couillard a déjà en main tous les outils, dont de nombreuses études économiques à ce sujet. Qu'attend-il pour agir ?

« En cette année préélectorale, et au moment où Ottawa se penche sérieusement sur la question, c'est l'occasion pour le gouvernement du Québec de poser un geste concret qui relève autant de la santé de la population, de la santé économique de nos régions que de celle de nos finances publiques. Un régime provincial entièrement public, avec financement du fédéral en plus, c'est la solution! » conclut M. Benoit.

À propos de la Coalition Solidarité santé.

 

SOURCE Coalition Solidarité Santé


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 sep 2018
« Depuis longtemps, le Canada appuie sans réserve ses athlètes et le mouvement contre le dopage. « Notre gouvernement est troublé par la décision d'aujourd'hui du comité directeur de l'Agence mondiale antidopage de lever la suspension de l'agence...

20 sep 2018
À la suite du reportage diffusé par Radio-Canada le 19 septembre (voir lien plus bas), la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) interpelle les gestionnaires du réseau de la santé pour qu'ils assurent rapidement la sécurité des...

20 sep 2018
TSX Venture Exchange fournit le bulletin d'approbation finale pour Global Canna Labs    Le projet de plantation, d'ici la fin octobre, d'environ 2 hectares de cannabis jamaïcain de qualité supérieure sur son site de Montego Bay s'inscrit toujours...

20 sep 2018
La Ville de Longueuil émet un avis d'ébullition d'eau pour l'arrondissement de Saint-Hubert ainsi que la ville de Saint-Bruno-de-Montarville. Cette mesure est nécessaire à la suite de résultats d'analyse de laboratoire qui font état de la présence de...

20 sep 2018
Le président de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), Alain Fortier, a pris la parole aujourd'hui devant des gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux réunis au Colloque Éducation/Formation en santé et services...

20 sep 2018
Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est ravi  d'annoncer aux parents et futurs parents du territoire qu'après dix années de revendications, la responsable des services de sage-femme dans la Baie-des-Chaleurs a finalement fait son entrée...




Communiqué envoyé le 28 septembre 2017 à 15:46 et diffusé par :