Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Campagnes politiques, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

Élections municipales: vers la gratuité du transport en commun à Montréal?



MONTRÉAL, le 28 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Afin de contribuer à régler les problèmes de congestion et d'atteindre les objectifs en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES), l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS) recommande aux différent·e·s candidat·e·s municipaux d'envisager la gratuité du transport en commun.

« Les expériences de gratuité du transport en commun ailleurs au Québec et à l'international nous apprennent que celles-ci ont des impacts indéniables sur la baisse de la circulation, sur l'amélioration de la qualité de vie et du pouvoir d'achat des citoyen·ne·s, ainsi qu'au plan environnemental. En effet, la Ville de Montréal s'est lancée comme défi de diminuer sa production de GES de 80% d'ici 2050, et si les futur·e·s élu·e·s souhaitent réellement atteindre ces résultats, l'amélioration de l'accès au transport en commun doit devenir prioritaire. Rappelons que les coûts sociaux liés à la voiture solo sont généralement 6,13 fois plus élevés que de ceux du transport en commun », affirme Bertrand Schepper, chercheur à l'IRIS et auteur de la fiche socioéconomique.

« La gratuité totale du transport en commun à Montréal coûterait annuellement 620 millions $. Cependant, il est également possible de débuter avec une gratuité partielle. Par exemple, il serait possible de le faire pour les élèves (6-17 ans), les étudiant·e·s (18-25 ans) ainsi que pour les ainé·e·s (65 ans et plus). On parlerait d'une facture de 104 millions $. On pourrait aussi mettre en place la gratuité pour les Montréalais·es seulement, pour la somme de 507,2 millions $. La gratuité partielle pourrait être un bon point de départ, qui permettrait de s'adapter à la nouvelle politique publique », soutient le chercheur.

« Plusieurs avenues peuvent être visitées pour financer ce projet structurant. Alors que les différents paliers de gouvernement assurent la totalité? des paiements liés au maintien des actifs de l'infrastructure routière, ils n'assurent que 75 % de ce maintien pour la STM. Ensuite, le gouvernement du Québec s'est doté d'un Fonds vert qui sert actuellement, ironiquement entre autres, à financer des projets polluants. Pour le moment, la STM reçoit environ 56 M$ de manière directe ou indirecte de ce fonds. L'implication financière de ce dernier pourrait cependant être plus importante considérant que ses revenus proviennent a? plus de 85 % du marche? du carbone, principalement finance? par les automobilistes. En terminant, Hydro-Que?bec pourrait offrir des tarifs préférentiels, voire la gratuite?, a? la STM afin de promouvoir le transport en commun, l'électrification des autobus et faciliter les objectifs environnementaux des trois paliers de gouvernement », conclut Bertrand Schepper.

Coûts et avantages : Le transport en commun gratuit à Montréal ? est disponible gratuitement sur www.iris-recherche.qc.ca.

 

SOURCE Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:42
Le vol inaugural Yellowknife-Vancouver d'Air Canada, soit le vol AC8834, a décollé ce matin, marquant le début du seul service sans escale reliant les...

15 déc 2017
Le gouvernement du Canada est ravi d'annoncer que le site du HMS Terror a été ajouté au lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror, assurant ainsi une protection juridique supplémentaire  au lieu de l'épave en vertu de la Loi...

15 déc 2017
à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces...

15 déc 2017
Deux leaders du secteur des technologies supersoniques, Aerion et Lockheed Martin , ont annoncé aujourd'hui la signature d'un protocole d'accord (PA) visant à définir un processus officiel et régulé pour explorer la faisabilité du développement...

15 déc 2017
L'enquête (A17C0146) du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sur l'accident d'un avion de West Wind Aviation survenu le 13 décembre 2017, à Fond-du-Lac (Saskatchewan), se poursuit. Nous venons d'ajouter de nouvelles informations sur...

15 déc 2017
L'enquête (A17O0264) du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sur l'écrasement mortel d'un hélicoptère survenu près de Tweed, en Ontario, se poursuit. Nous venons d'ajouter de nouvelles informations sur notre page d'enquête. Prenez...




Communiqué envoyé le 28 septembre 2017 à 05:00 et diffusé par :