Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Politique intérieure, Enjeux environnementaux, Politique environnementale

Projets mobilisateurs dans le domaine des technologies propres - Québec lance un appel de projets visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre



QUÉBEC, le 26 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec lance un appel de projets mobilisateurs dans le domaine des technologies propres appliquées aux secteurs agricole et agroalimentaire afin de favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Cette initiative, soutenue par l'entremise du Fonds vert, s'inscrit dans la mise en oeuvre d'une mesure issue du Plan d'action 2013?2020 sur les changements climatiques, laquelle a pour objectif d'appuyer la recherche, l'innovation et la commercialisation.

Un soutien financier de 12,5 millions de dollars est prévu d'ici 2020 pour la réalisation d'un ou de plusieurs projets mobilisateurs, lesquels visent à appuyer des entreprises afin qu'elles regroupent leurs efforts pour concrétiser des projets de développement d'un produit ou d'un procédé novateur, et ce, en mobilisant des universités, des centres publics de recherche ainsi que des PME.

La ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St?Pierre, en ont fait l'annonce aujourd'hui, à l'occasion du Colloque international sur la sécurité alimentaire et la nutrition à l'heure des changements climatiques.

Citations :
« Le Québec compte de nombreuses entreprises qui conçoivent et développent des technologies propres et détient un important savoir?faire en matière de recherche et d'innovation dans ce domaine. Les projets mobilisateurs permettront donc d'accroître davantage cette capacité d'innover et de renforcer la compétitivité des entreprises québécoises qui intègreront ces nouvelles technologies, tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre. »

Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Le Colloque international sur la sécurité alimentaire et la nutrition à l'heure des changements climatiques représente une tribune de choix pour le lancement de cet appel de projets. En effet, quelque 225 participants, dont des chercheurs ainsi que des représentants d'organisations internationales et de milieux universitaires, sont réunis pour promouvoir l'apport du secteur agricole à la lutte contre les changements climatiques, ce qui rejoint de près les objectifs visés par les projets mobilisateurs dans le domaine des technologies propres appliquées aux secteurs agricole et agroalimentaire. »

Christine St?Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie

« Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les entreprises québécoises dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de contribuer à la modernisation et au développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s'inscrit dans le Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux! »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« L'industrie agroalimentaire est l'un des secteurs clés de l'économie québécoise et son importance dans nos régions est indéniable. En mai 2017, ce sont près de 28 000 exploitations agricoles qui engendraient des recettes de plus de 8 milliards de dollars. Cette industrie est forcément concernée par la réduction des émissions de gaz à effet de serre et les changements climatiques. Il est primordial d'encourager les projets novateurs dans ce domaine afin d'outiller les acteurs de l'agriculture et de la transformation alimentaire et de leur offrir la chance d'utiliser les meilleures pratiques. Le Québec doit être un modèle international dans la lutte contre les changements climatiques et je suis convaincu que l'industrie agroalimentaire est prête à relever ce défi. »

Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région du Centre?du?Québec

Faits saillants :

Lien connexe :

Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

 

SOURCE Cabinet de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant le verdissement du parc automobile québécois....

15 déc 2017
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

15 déc 2017
En mobilisant ses capacités d'innovation et sa créativité, le Canada met ses ressources naturelles en valeur de manière plus durable, fait croître son économie et crée des choix énergétiques plus propres en appui à notre transition vers une économie...

15 déc 2017
L'interdiction pour les commerçants d'offrir aux consommateurs des sacs de plastique léger prendra effet à compter du 1er janvier 2018, et s'appliquera à tous les établissements dont l'activité principale consiste à vendre des marchandises au détail....




Communiqué envoyé le 26 septembre 2017 à 11:26 et diffusé par :