Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Politique intérieure

Consultation sur l'encadrement du cannabis - Les cégeps préconisent une approche de santé publique et de réduction des méfaits



MONTRÉAL, le 26 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Dans le mémoire qu'elle présente aujourd'hui au Secrétariat à la jeunesse, qu'elle a également transmis à la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Mme Lucie Charlebois, dans le cadre de sa consultation sur l'encadrement du cannabis, la Fédération des cégeps préconise une approche de santé publique et de réduction des méfaits en matière d'encadrement du cannabis au Québec. Il s'agit là de l'approche sur laquelle misent déjà les établissements du réseau collégial public face aux autres substances psychoactives que sont l'alcool et le tabac. Insistant sur la nécessité d'éviter de banaliser l'usage du cannabis, la Fédération demande aussi que des moyens d'agir soient donnés aux intervenants psychosociaux des cégeps, qui appréhendent les impacts de la légalisation du cannabis sur l'occurrence des psychoses et les problèmes de santé mentale chez les jeunes.

« Nous croyons que le gouvernement ne peut faire autrement que d'agir de manière cohérente par rapport à l'âge légal de consommation de l'alcool en permettant l'accès au cannabis dès l'âge de 18 ans. Les statistiques démontrent que son usage atteint déjà son paroxysme chez les 18-24 ans, il serait donc contre-productif d'en interdire l'accès à ceux qui s'approvisionnent le plus sur le marché noir. Cette tranche d'âge étant aussi celle de la majorité de la population étudiante des cégeps, nous demandons que la légalisation s'accompagne d'un ajout de ressources dans les collèges pour accroître les mesures et les activités de prévention, de promotion des saines habitudes de vie et de soutien auprès des étudiantes et des étudiants », a indiqué le président-directeur général de la Fédération, M. Bernard Tremblay.

Afin de financer les mesures de prévention, mais également la mise en oeuvre de travaux de recherche sur la consommation de cannabis par les jeunes adultes ainsi que l'adoption d'un système de monitorage des données liées à cette consommation, la Fédération des cégeps recommande d'y réinvestir les revenus de la vente du cannabis, qui doit être prise en charge par l'État québécois, estime-t-elle. La distribution et la vente devront cependant s'inscrire dans une perspective de santé publique et non de recherche de revenus supplémentaires, ce qui doit exclure tout recours à la publicité ou au marketing. Le nombre de lieux de vente devra par ailleurs être limité et l'implantation de ceux-ci à proximité des établissements scolaires, interdite, selon la Fédération, qui recommande aussi de prohiber la consommation de cannabis dans les lieux publics, intérieurs et extérieurs.

Enfin, pour faire en sorte d'assurer une concertation de tous les acteurs concernés dans l'élaboration des politiques, des plans d'action et des campagnes d'éducation en lien avec la légalisation du cannabis, la Fédération des cégeps -- qui a elle-même élaboré certaines de ses recommandations en collaboration avec la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) -- propose que le gouvernement mette sur pied un comité consultatif réunissant notamment des représentants du réseau de l'éducation et du réseau de la santé et des services sociaux.

On peut consulter le mémoire déposé par la Fédération des cégeps sur son site Web.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d'affaires étudiantes, d'affaires internationales, de formation continue et de services aux entreprises, de financement, de recherche, de ressources humaines, d'évaluation de la scolarité, d'affaires juridiques, de ressources informationnelles, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @fedecegeps

 

SOURCE Fédération des cégeps


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:58
Réagissant à l'article paru dans La Presse ce matin, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) déplore que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, agisse encore et toujours de façon unilatérale, manipule les chiffres, brandisse son...

à 14:17
Les médias sont invités au lancement de travaux de construction officielle de Mon Shack, mes choix, mon avenir, un projet de 18 unités pour bénéficier les personne ayant une problématique de santé mentale. L'événement se déroulera en présence de...

à 13:09
Depuis décembre 2016, les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral collaborent à la collecte et à la communication de données sur la mortalité liée aux opioïdes. Aujourd'hui, au nom du Comité consultatif fédéral-provincial-territorial...

à 11:34
Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO) continue à se renforcer avec l'adhésion des 61 employés de Maison Fraternité qui ont voté en faveur de la syndicalisation. L'organisme procure des services de traitement et de...

à 11:19
Pour faire suite au communiqué du 5 décembre annonçant le projet de construction d'une installation de 40 000 m2 dans la ville danoise d'Odense, Canopy Growth souhaite annoncer que Spectrum Cannabis Denmark a obtenu un permis de production de...

à 10:55
La ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l'Habitation, Mme Lise Thériault, a procédé aujourd'hui au bilan des réalisations gouvernementales des derniers mois. « Nous avions...




Communiqué envoyé le 26 septembre 2017 à 09:37 et diffusé par :