Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Sondages, Opinions et Recheches

Un nouveau rapport plaide en faveur de l'investissement en sécurité des patients



OTTAWA, le 26 sept. 2017 /CNW/ - L'investissement en sécurité des patients se traduira par des économies du système de santé, en termes de préjudices et de coûts associés, selon un rapport publié aujourd'hui intitulé « Le bien-fondé d'investir dans la sécurité des patients ».

Institut canadien pour la sécurité des patients (Groupe CNW/L'Institut canadien pour la sécurité des patients)

Publié par Risk Analytica, un groupe d'experts en gestion du risque appliquée, le rapport ne tergiverse pas quand il s'agit des défis que posent les préjudices en soins de santé, ni de l'ampleur des coûts qu'entraînent les incidents liés à la sécurité des patients.

Le rapport estime qu'au cours des 30 prochaines années, 12,1 millions de Canadiens seront victimes de préjudices dans le système de santé; 1,2 million de Canadiens perdront la vie par suite d'un incident lié à la sécurité des patients en soins aigus et en soins à domicile; et les incidents liés à la sécurité des patients exerceront une ponction de 82 milliards de dollars (sans tenir compte de l'inflation) dans le budget consacré à la santé. Le rapport affirme également qu'il pourrait y avoir en moyenne approximativement 400 000 cas d'incidents liés à la sécurité des patients annuellement, dont le coût par patient se situerait autour de 6 800 $, ce qui occasionnerait chaque année des coûts additionnels de 2,75 milliards de dollars en traitements.

Selon Chris Power, directrice générale de l'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP), ces prédictions du rapport ne doivent pas être prises à la légère.

« Bien que ces chiffres puissent paraître intimidants, il n'est pas trop tard pour faire quelque chose. Les incidents en question qui mettent en péril la sécurité des patients, de même que les coûts associés, peuvent tous être évités, soutient Chris Power. Depuis de nombreuses années, l'Institut canadien pour la sécurité des patients s'est taillé une réputation en tant que créateur d'outils et de ressources fondés sur les données probantes, qu'il met à la disposition des établissements de santé et des prestataires de soins afin de les aider à prodiguer des soins de santé les plus sécuritaires qui soient. Tandis que ce volet de notre travail doit se poursuivre, les gouvernements doivent également accorder une place prioritaire à la sécurité des patients et faire en sorte qu'elle soit perçue comme une problématique qu'on ne peut plus ignorer. »

Le rapport établit toutefois que même si les données d'impact sur les programmes de l'ICSP sont limitées, certaines données préliminaires recueillies sont de bon augure. Au cours du programme Des soins de santé plus sécuritaires, maintenant!, le taux moyen d'infections liées au cathéter a chuté de 2,4 par 1000 jours/cathéter à 1,5; ce qui a permis au système de santé de s'épargner les coûts d'environ 20 millions de dollars qu'aurait engendrés le maintien du statu quo sur la période de cinq ans.

« L'Institut canadien pour la sécurité des patients a une feuille de route bien remplie d'heureux succès et nous sommes déterminés à continuer d'améliorer la sécurité des patients avec chaque ressource disponible, affirme Chris Power. Notre plan stratégique 2018-2019 intitulé « La sécurité des patients, maintenant » nous permettra de le faire et de créer de réels et durables changements dans le système de santé au Canada. »

À propos de l'Institut canadien pour la sécurité des patients
L'Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) est un organisme à but non lucratif qui vise à sensibiliser et à faciliter la mise en oeuvre d'idées novatrices et de pratiques exemplaires afin d'instiguer le changement et améliorer la sécurité des patients.  L'ICSP est inspiré par la volonté de combler l'écart entre les soins de santé que nous recevons et ceux que nous méritons. L'organisme tient à remercier Santé Canada pour son soutien financier. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement les points de vue de Santé Canada. www.securitedespatients.ca

SOURCE L'Institut canadien pour la sécurité des patients


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:09
Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs de Héma-Québec, le Syndicat des assistants(es) techniques de laboratoire et le Syndicat des techniciens(nes) de laboratoire ont fait parvenir un avis de grève de 24 heures devant débuter le 17 juillet...

à 16:45
Selon les données publiées aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la Santé et l'UNICEF, 123 millions d'enfants ont été vaccinés à l'échelle mondiale en 2017, ce qui représente un record. Les données indiquent que :...

à 09:47
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle marquant la position de la société comme fournisseur mondial chef de file de produits, de services et de solutions pour les...

à 09:43
Suite à l'acquisition de VWR en 2017, Avantor® présente aujourd'hui son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle traduisant sa position de fournisseur mondial de premier plan de produits, services et solutions destinés aux professionnels des...

à 09:10
Suivant des règlements qui entreront en vigueur le 19 juillet prochain, les optométristes du Québec pourront contribuer davantage à rendre accessible à la population les soins de première ligne requis pour le traitement de divers problèmes oculaires....

à 09:00
Inforoute Santé du Canada (Inforoute) a publié aujourd'hui une demande d'expression d'intérêt (DEI) afin d'inviter les parties intéressées à démontrer en quoi elles peuvent contribuer au développement et à l'exploitation de la Passerelle ACCÈS (la...




Communiqué envoyé le 26 septembre 2017 à 06:00 et diffusé par :