Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Économie, Nouvelles - Monde du travail, Politique intérieure

Le CPQ appuie les recommandations du Conseil consultatif sur l'économie et l'innovation



MONTRÉAL, le 25 sept. 2017 /CNW Telbec/ - « Alors que le rapport du Conseil consultatif sur l'économie et l'innovation (CCEI) vient d'être rendu public, nous sommes très heureux de constater que la majorité des recommandations émises vont dans le même sens que celles formulées par le CPQ au cours des dernières années. Nous y voyons un renforcement de pistes de solution concrètes pour l'avenir et la prospérité du Québec, d'autant plus qu'elles sont inspirées d'études de cas pertinentes au niveau mondial », affirme Yves-Thomas Dorval, président directeur général du CPQ (Conseil du patronat du Québec).

À une semaine de la publication de sa septième édition du Bulletin de la prospérité mettant de l'avant les forces et les faiblesses du Québec, le CPQ tient à souligner son total accord au fait que la priorité des priorités concerne l'éducation et la main-d'oeuvre. Dans le rapport du CCEI on retrouve plusieurs éléments que le CPQ avait mis de l'avant lors du Rendez-vous national sur la main-d'oeuvre, en février dernier, et qui devraient se retrouver dans une stratégie québécoise sur la main-d'oeuvre qui soit inclusive, novatrice et en lien avec la réalité économique d'aujourd'hui.

En ce qui a trait aux mesures concernant le développement des entreprises, le CPQ appuie le fait que la croissance des PME passe par l'innovation, par l'intégration de technologies numériques, par des achats gouvernementaux plus structurants et par l'internationalisation. Il rappelle d'ailleurs que, face à la fracture numérique, l'amélioration des compétences numériques des travailleurs d'aujourd'hui et de demain demeure un incontournable pour que le Québec rentre à pieds joints dans la quatrième révolution industrielle. Par ailleurs, l'organisme espère que la nouvelle mouture de la politique d'allégement réglementaire, qui verra le jour sous peu, offrira plusieurs réponses à des problèmes récurrents au Québec en matière de réglementation, minant la qualité de son environnement d'affaires.

Il réitère aussi que, afin de miser sur ses forces, le Québec doit valoriser ses énergies propres et renouvelables et ses infrastructures logistiques, et tirer avantage de ses ressources naturelles, notamment du secteur forestier. Il ne faut pas oublier nos richesses minières, qui jouent aussi un rôle crucial dans les chaines de valeur de systèmes à valeur ajoutée.

De plus, depuis déjà deux ans le CPQ incite le gouvernement du Québec à se doter d'une stratégie économique et d'une grappe dédiée à l'écosystème de la construction et à l'innovation dans les infrastructures et les bâtiments. Enfin, l'intelligence artificielle représente un potentiel extraordinaire pour le développement de nos entreprises et la croissance du Québec.

L'organisme tient à relever cependant que, bien que l'électrification des transports soit un incontournable dans un contexte de transition énergétique, les investissements devraient être consacrés avant tout dans le transport collectif et le développement de véhicules de transport de marchandises à faibles émissions de GES, plutôt que de donner accès à des crédits encore plus généreux pour l'acquisition de véhicules électriques. La nouvelle politique sur la mobilité durable, dont le CPQ contribue activement l'élaboration, devrait tenir compte de cette priorité.

« Le titre du rapport, Agir ensemble pour un Québec innovant, inclusif et prospère, rejoint directement la signature du CPQ, S'allier pour la prospérité. À cet effet, le gouvernement et les différents partenaires peuvent compter sur la pleine collaboration du CPQ pour contribuer à la mise en oeuvre des recommandations du rapport et pour un Québec où prospérité, innovation et inclusion vont du même pas » conclut M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec. www.cpq.qc.ca

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 22:06
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs sur les lieux d'un accident d'avion près de Baldur (Manitoba). Le BST recueillera des informations et évaluera l'événement.  Le BST est un organisme indépendant...

à 09:42
Le vol inaugural Yellowknife-Vancouver d'Air Canada, soit le vol AC8834, a décollé ce matin, marquant le début du seul service sans escale reliant les...

15 déc 2017
Le gouvernement du Canada est ravi d'annoncer que le site du HMS Terror a été ajouté au lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror, assurant ainsi une protection juridique supplémentaire  au lieu de l'épave en vertu de la Loi...

15 déc 2017
à 17 h - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports avise les usagers des principales entraves sur le réseau autoroutier de la région de Montréal ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces...

15 déc 2017
Deux leaders du secteur des technologies supersoniques, Aerion et Lockheed Martin , ont annoncé aujourd'hui la signature d'un protocole d'accord (PA) visant à définir un processus officiel et régulé pour explorer la faisabilité du développement...

15 déc 2017
L'enquête (A17C0146) du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) sur l'accident d'un avion de West Wind Aviation survenu le 13 décembre 2017, à Fond-du-Lac (Saskatchewan), se poursuit. Nous venons d'ajouter de nouvelles informations sur...




Communiqué envoyé le 25 septembre 2017 à 15:43 et diffusé par :