Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Première Nation, Plaidoyer (politique)

Réaction aux déclarations du ministre Barrette : l'ambulance à Manawan est aussi prioritaire que le CHSLD à Wendake



MANAWAN, le 22 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le Conseil des Atikamekw de Manawan tient à rappeler au ministre Barrette que les dossiers de Wendake et de Manawan sont distincts et que les deux sont prioritaires pour la santé de la population.

Dans une déclaration faite dans le journal Le Devoir vendredi, le ministre Barrette a fait valoir que le «?vrai dossier?» qui était «?prioritaire?» pour lui était celui du Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) à Wendake. Or, selon le Conseil de Manawan qui a déjà reçu le soutien de plusieurs maires de la région, le dossier des services ambulanciers à Manawan est aussi un véritable enjeu prioritaire. «?Lorsqu'il est question de la santé, de la sécurité ou de la vie des personnes, c'est toujours prioritaire et les autochtones ne devraient pas faire exception. Opposer deux dossiers de cette importance ne sert personne et ne fait qu'augmenter le cynisme,?» a réagi le Chef Jean-Roch Ottawa.

Pour le Chef Ottawa, le gouvernement devrait plutôt comparer la situation de Manawan à la situation des collectivités non autochtones, avec une même population, mais qui ont droit à des services ambulanciers. «?Tout comme les autres Premières Nations, la population de Manawan n'a pas à faire les frais des chicanes entre Québec et Ottawa. La technique qu'utilisent les deux gouvernements qui se retournent la balle constamment a suffisamment duré. Il est temps que les leaders des deux gouvernements démontrent enfin du leadership,?» a-t-il déclaré.

Ouverture à la discussion

Lors de la même intervention dans Le Devoir, le ministre Barrette a précisé que «?c'était un dossier en discussion actuellement [...] et qu'il conclurait éventuellement [une entente]?». À ce sujet, le Chef Ottawa a tenu à spécifier qu'il n'avait eu aucun contact avec le ministre ou son cabinet depuis plusieurs mois déjà, mais que «?s'il est prêt à conclure une entente, nous sommes prêts à l'écouter et à collaborer?».

Le Conseil rappelle qu'en ce moment, chacune des interventions des ambulanciers à Manawan prend plusieurs heures et, dans le meilleur des cas, un minimum de 90 minutes est requis seulement pour se rendre sur le lieu d'un incident, privant du même coup de services ambulanciers l'ensemble de la population de Saint-Michel-des-Saints, de Saint-Zénon et des villégiateurs présents sur le territoire. Selon les données officielles, les déplacements d'urgence des services ambulanciers vers Manawan représentent 35 % de tous les déplacements sur le territoire.

 

SOURCE Conseil des Atikamekw de Manawan


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 sep 2018
Dans le cadre d'un effort humanitaire, PULSUS Group -- en collaboration avec Anbu Kochi -- réagit à la récente catastrophe qui a touché l'État indien du Kerala, soit des inondations sans précédent, en versant des contributions afin de soutenir les...

19 sep 2018
Selon un nouveau rapport du Nicholas Hall Group, les consommateurs de certains des plus grands marchés de la santé mondiaux se tournent de plus en plus vers des médicaments et des suppléments naturels et à base de plantes, provoquant un pic des...

19 sep 2018
Assignées à des heures supplémentaires obligatoires depuis des mois, les professionnelles en soins du CISSS de Lanaudière manifestent leur colère et leur épuisement devant l'Hôpital Pierre-Le Gardeur. « Nos membres n'en peuvent plus, elles sont à...

19 sep 2018
PureCircle a déposé plainte devant le tribunal de district des États-Unis pour le district central de Californie contre Sweegen, Inc. PureCircle affirme que le Reb-M Bestevia® de Sweegen enfreint le brevet de PureCircle -- brevet des États-Unis...

19 sep 2018
Plus de 200 personnes ont célébré la vie samedi dernier à La marche du Grand défoulement de la Fondation québécoise du cancer à Québec. La Fondation a pu compter sur la présence et la générosité des habitants de Québec...

19 sep 2018
OBI Pharma, Inc., société biopharmaceutique de Taïwan (TPEx : 4174), a annoncé aujourd'hui que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis avait accordé la désignation de médicament orphelin (ODD) à OBI-3424 pour...




Communiqué envoyé le 22 septembre 2017 à 17:13 et diffusé par :