Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Politique intérieure, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

L'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) réagit à la publication des nouveaux règlements sur les hydrocarbures



QUÉBEC, le 20 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec a publié aujourd'hui son Projet de règlement sur les activités d'exploration, de production et de stockage d'hydrocarbures en milieu terrestre. L'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) réagit de façon préliminaire à cette importante réglementation.

Dès 2009, l'APGQ a demandé à ce que de nouveaux règlements soient édictés pour mieux assurer la sécurité des activités de l'industrie pétrolière et gazière, afin notamment d'accroître la confiance du public. L'APGQ a suivi attentivement le processus enclenché par le gouvernement et souligne les nombreuses études scientifiques réalisées au cours des dernières années et qui ont permis au gouvernement de bien documenter la situation pour en arriver à cette règlementation. L'APGQ a aussi tenu à participer aux consultations publiques menées dans ce dossier.

L'Association a émis le souhait que l'on édicte des réglementations strictes, basées sur des preuves scientifiques pour garantir la protection de l'environnement, mériter la confiance du public et permettre des opérations plus efficaces. Les participants de l'industrie ont été clairs depuis le début sur l'intérêt mutuel de l'édiction de ces nouvelles réglementations. Une plus grande prévisibilité des activités réglementaires est un gage de réussite pour les investisseurs et le public. La publication de ce Projet de règlement répond en majeure partie à cette préoccupation.

M. Michael Binnion, président de l'APGQ, a fait part de ses premiers commentaires :
« De prime abord, à la lecture de ces documents, nous constatons que le gouvernement a choisi une approche basée sur la preuve scientifique en tenant compte des 134 études scientifiques indépendantes qui ont été produites au Québec. Cette nouvelle réglementation, l'une des plus strictes au monde, a pour but de protéger l'environnement et garantir l'acceptabilité sociale des projets. Il faudra toutefois s'assurer que le gouvernement se donne les moyens et les outils appropriés pour bien appliquer ces nouvelles règles. On doit viser l'efficacité et éviter les lourdeurs administratives afin que les entreprises qui parviendront à respecter toutes les règles puissent obtenir leur permis de façon diligente. Autrement, cela pourrait nuire au développement de ce nouveau pôle économique pour le Québec. »

Michael Binnion rappelle que la dépendance aux hydrocarbures en provenance de l'étranger ne constitue pas une solution pour l'environnement, l'économie et la société en générale : « Nous avons beaucoup appris durant les dernières années sur l'importance de travailler étroitement avec les communautés, notamment au niveau de l'acceptabilité sociales des projets. Nous croyons qu'un pas important vers la réduction de l'importation d'hydrocarbures vient d'être franchit. Nous souhaitons que le développement de cette filière puisse profiter aux communautés locales et aux municipalités, tel que nous le voyons dans l'Ouest canadien depuis plusieurs années. Nous sommes donc impatients de voir quelle sera la formule que le gouvernement du Québec mettra en place afin de permettre un partage équitable des retombées avec les municipalités » de conclure le président de l'APGQ.

 

SOURCE ASSOCIATION PETROLIERE ET GAZIERE DU QUEBEC (APGQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Tous les $ sont canadiens Boralex inc. (« Boralex » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer la mise en service commerciale des parcs éoliens de l'Artois et de Chemin de Grès, respectivement situés dans le département de l'Aisne et dans le...

à 05:00
Le député de London-Centre-Nord, Peter Fragiskatos, fera une annonce au nom de l'honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada. Le député sera en compagnie de la députée de London-Ouest, Kate Young, ainsi que Clark Somerville,...

à 05:00
Le député d'Edmonton-Centre, Randy Boissonnault, fera une annonce au profit de projets de technologies propres, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr. Un point de presse suivra l'annonce, et les journalistes...

14 déc 2017
S'exprimant au nom d'une coalition de fabricants de produits forestiers, Forêt NB reconnaît qu'elle joue un rôle important dans la lutte aux changements climatiques, et c'est pourquoi ses membres ont planté environ deux milliards d'arbres qui...

14 déc 2017
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre fédérale de la Petite entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, et l'adjointe parlementaire du ministre des Transports de l'Ontario, Daiene Vernile, tiendront une conférence de presse...

14 déc 2017
L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé aujourd'hui que le projet de mine Ajax, situé près de la ville de Kamloops, en Colombie-Britannique, pourrait entraîner des effets environnementaux...




Communiqué envoyé le 20 septembre 2017 à 15:44 et diffusé par :