Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Acquisitions et fusions d'entreprises, Contrats, Entreprises conjointes

Alliance 2022 : le nouveau plan vise des synergies annuelles de 10 milliards d'euros et pr?voit des ventes de 14 millions de véhicules avec un chiffre d'affaires consolid? de 240 milliards $



PARIS et TOKYO, September 15, 2017 /PRNewswire/ --

- Renault, Nissan et Mitsubishi Motors vont renforcer leur coop?ration et accélérer le partage des plateformes, moteurs et nouvelles technologies 

Le nouveau plan, conçu pour les six ans à venir, vise à atteindre les objectifs suivants : 

Alliance 2022, le nouveau plan annoncé aujourd'hui pour les six ans à venir, vise au doublement des synergies annuelles de l'Alliance. L'objectif est de générer 10 milliards d'euros de synergies à la fin du plan.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/556610/Renault_Nissan_Mitsubishi_Logo.jpg )

« Aujourd'hui l'Alliance franchit une nouvelle étape. Le plan Alliance 2022 se fixe pour objectif d'atteindre 10 milliards d'euros de synergies annuelles. Cela sera rendu possible, d'une part grâce à l'accélération de la collaboration entre Renault, Nissan et Mitsubishi Motors sur les plateformes, les motorisations et les nouvelles technologies relatives aux véhicules électriques, autonomes et connectés. D'autre part, les synergies iront croissant grâce à l'augmentation de nos économies d'échelle. Nos ventes annuelles devraient dépasser les 14 millions d'unités, générant un chiffre d'affaires de 240 milliards $ à la fin du plan », souligne Carlos Ghosn, Président-directeur général de l'Alliance.

L'utilisation de plateformes communes va s'intensifier avec le plan Alliance 2022. Neuf millions de véhicules seront fabriqués sur quatre plateformes. L'utilisation de motorisations communes va également augmenter et représenter 75 % des ventes totales de l'Alliance.

Le plan Alliance 2022 prévoit une forte augmentation du partage des technologies relatives aux véhicules électriques, le développement et le déploiement de systèmes de conduite autonomes et de connectivité avancés ainsi que de nouveaux services de mobilité.

Douze nouveaux véhicules électriques zéro-émission, utilisant des plateformes communes dédiées ainsi que des composants multi-segments, seront lancés d'ici 2022. En parallèle, seront mis sur le marché 40 véhicules avec différents niveaux de conduite autonome allant jusqu'à l'autonomie totale du véhicule. La nouvelle stratégie d'offre de services de mobilité de l'Alliance reposera notamment sur la mise en place d'un service de transport de personnes à la demande grâce à des véhicules robotisés.

En parallèle de l'annonce du plan Alliance 2022, le nouveau logo de l'Alliance, symbole du renforcement des convergences et coopérations entre ses membres, a été dévoilé.

« Ce plan va renforcer la croissance et la profitabilité des entreprises membres de l'Alliance. Nous ferons croître nos synergies via la coopération entre ces trois entreprises, autonomes mais agissant avec l'efficacité d'une seule. Depuis 1999, l'Alliance a généré de la croissance et de la performance en s'appuyant sur deux entreprises membres. Avec le plan Alliance 2022 nous démontrerons que nous pouvons générer de la croissance et de la performance, à trois ou même davantage », conclut M. Ghosn.


Le Groupe Renault, Nissan Motor et Mitsubishi Motors forment la plus grande alliance automobile du monde. C'est le partenariat interculturel le plus ancien et le plus productif de l'industrie de l'automobile. Les ventes cumulées des trois partenaires ont atteint presque 10 millions de véhicules dans près de 200 pays en 2016. L'Alliance est centrée sur la collaboration et l'optimisation des synergies afin d'accroître au maximum la compétitivité de ses membres. L'Alliance a par ailleurs noué des collaborations stratégiques avec d'autres fabricants, dont l'Allemand Daimler et le Chinois Dongfeng. L'Alliance est leader dans le domaine du véhicule zéro émission et développe des technologies de pointe en vue de proposer la conduite autonome et des services de connectivité sur une gamme de véhicules accessibles à tous.

http://www.alliance-2022.com

http://www.media.renault.com

http://www.nissan-newsroom.com

http://www.mitsubishi-motors.com/en/newsrelease/

 

ALLIANCE 2022 - OBJECTIFS ET DÉTAILS  

Alliance 2022 : volumes de ventes, chiffre d'affaires et synergies 

Cette année, l'Alliance formée par Renault, Nissan et Mitsubishi Motors est devenue le plus grand groupe automobile au monde en termes de volume de ventes. Au cours du premier semestre 2017, les volumes ont augmenté de 7% par rapport à la même période en 2016 - pour atteindre 5,27 millions de véhicules, et les ventes cumulées de véhicules électriques ont dépassé les 500 000 unités.  

Le total des ventes cumulées des trois partenaires devrait dépasser les 14 millions de véhicules par an à la fin du plan. Quant au chiffre d'affaires consolidé, il devrait atteindre 240 milliards $ à la fin du plan, soit une augmentation de plus de 30% par rapport aux 180 milliards $ de 2016.

Après une hausse de 16% du montant des synergies en 2016 ayant permis d'atteindre 5 milliards d'euros, l'objectif est de générer 10 milliards d'euros de synergies à la fin du plan. Le doublement des synergies sera notamment permis grâce à Mitsubishi Motors, qui contribue à l'approfondissement de la localisation, à l'utilisation d'usines communes et de plateformes partagées, et à une présence renforcée sur les marchés mûrs et émergents.

Des synergies supplémentaires sont également attendues dans le domaine des véhicules utilitaires légers, de l'après-vente et du partage des technologies (véhicules électriques, autonomes et connectés & services). Elles complèteront les synergies déjà générées grâce aux fonctions convergées : ingénierie, fabrications et logistique, achats  et ressources humaines.

Plateformes et motorisations communes 

En s'appuyant sur les trois axes technologiques détaillés ci-dessous, les partenaires développeront leur utilisation des plateformes et des motorisations communes.

Parmi les nouveaux développements :

? En 2022, plus de neuf millions de véhicules seront assemblés sur quatre plateformes communes. En 2016, les chiffres étaient deux millions de véhicules sur deux plateformes.

? À la fin du plan, les partenaires partageront 22 moteurs sur un total de 31 - chiffre à comparer aux 14 moteurs (sur 38) partagés en 2016.

? Une nouvelle plateforme de véhicules électriques ayant la capacité de conduite autonome sera créée sur le modèle des plateformes communes CMF.

? Mitsubishi Motors aura accès à l'architecture CMF et pourra utiliser les motorisations communes sur ses modèles d'ici 2020.

L'extension des plateformes CMF fait suite au succès de ce système d'architecture modulaire, partagé par Renault et Nissan ces dernières années. De nombreux moteurs et véhicules au sein de l'Alliance sont effectivement issus de ces plateformes, tels que Nissan Rogue, Nissan Qashqai, Nissan X-Trail, Renault Mégane, Renault Scénic, Renault Talisman, Renault Kwid et Datsun redi-GO.

Les axes technologiques du plan Alliance 2022  

Le déploiement du plan selon ces trois axes contribuera à l'augmentation des synergies en évitant la multiplicité des développements technologiques et en accélérant l'accès aux innovations à l'ensemble des partenaires.

 - Renforcement de la position de leader du véhicule électrique  


En tant que pionnier et leader mondial des ventes de véhicules 100% électriques, l'objectif est de demeurer le premier fabricant de véhicules électriques accessibles au plus grand nombre partout dans le monde. D'ici 2022, les entreprises partenaires de l'Alliance proposeront une gamme de produits plus étendue, couvrant l'ensemble des segments de leurs marchés principaux, au Japon, aux États Unis, en Chine et en Europe.

Principaux développements attendus :

? Plateformes modulables partagées pour les véhicules électriques, couvrant de multiples segments d'ici 2020, avec une prévision que 70% des véhicules électriques construits sur ces plateformes dès 2022

? Introduction, en 2020, d'une nouvelle famille de moteurs et batteries électriques, partagée par tous les partenaires de l'Alliance

? Lancement de 12 nouveaux véhicules 100% électriques d'ici 2022

? Autonomie de conduite électrique de plus de 600 km d'ici 2022 (selon la méthodologie d'homologation NEDC[1])

? Diminution de 30% du coût des batteries d'ici à 2022 (par rapport à 2016)

? Temps de charge de 15 minutes pour une autonomie de 230 km d'ici 2022 (par rapport à 90 km en 2016)

? Conditionnement de batterie plat et optimisé, pour plus d'espace dans l'habitacle et plus de possibilités en termes de design

? Adoption de la nouvelle technologie hybride rechargeable de Mitsubishi Motors comme solution partagée pour les segments C et D d'ici 2022

 - Conduite autonome et véhicules robotisés 


L'Alliance a pour ambition de lancer 40 modèles ayant différents niveaux de technologies de conduite autonome d'ici 2022.

Des programmes d'essais sont en cours dans plusieurs régions du monde dans le cadre du développement de technologies de conduite autonome, permettant aux partenaires de proposer une fonctionnalité de conduite autonome pour les véhicules grand public. Les dates clés sont les suivantes :  

? 2018: Véhicule à conduite autonome sur autoroute, nécessitant une surveillance permanente de l'environnement de la part du conducteur  

? 2020: Véhicule à conduite autonome en ville, nécessitant une surveillance permanente de l'environnement de la part du conducteur  

? 2020: Véhicule à conduite autonome sur autoroute, nécessitant une surveillance occasionnelle de l'environnement de la part du conducteur  

? 2022: Premier véhicule 100% autonome, sans besoin d'intervention du conducteur

Des essais de véhicules robotisés sont également en cours avec les partenaires DeNA (Japon) et Transdev (France), ouvrant ainsi la voie à une nouvelle ère de mobilité, dans laquelle l'Alliance vise à devenir :

? un opérateur majeur de services de mobilité à la demande par véhicules robotisés, grâce à de nouveaux partenariats,

? un acteur incontournable dans la fourniture de véhicules de transport collectif et de partage de voitures.

 - Connectivité et services de mobilité 


L'équipe Alliance en charge du véhicule connecté et de services de mobilité  travaille au développement de nouveaux services de mobilité et de nouveaux partenariats. En plus, l'Alliance proposera de nouvelles solutions de connectivité dès 2018, dont :

? Un système commun d'info-divertissement et un système commun de connectivité véhicule

? Le lancement d'une plateforme Connected Cloud pour gérer toutes les interfaces de données

? La plateforme Cloud ouvrira la voie à des capacités de conduite autonome pour des services de véhicules robotisés, et pour des navettes et des véhicules de livraison autonomes.

La plateforme Connected Cloud permettra aussi des optimisations opérationnelles, telles que l'amélioration de la gestion logistique et l'emploi du partage de données dans la fabrication ou en tant qu'outil de réduction des coûts de garantie.

Le plan connectivité inclura le développement d'un écosystème ouvert qui permettra de nouveaux services et équipements qui se déploieront tout au long du cycle de vie du véhicule.

 

1. NEDC (New European Driving Cycle) mesure la consommation et les émissions de CO2 et des polluants émissions des véhicules légers selon la règlementation UE.



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:36
Le 12 décembre, Tunghsu Optoelectronic a signé un accord de coopération avec les institutions concernées au Japon, en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie et en Mongolie, accord qui verra construire conjointement des villes intelligentes et établir...

à 20:53
La vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant l'entreprise...

à 20:15
Attendue de pied ferme, la stratégie numérique de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, est une coquille vide qui coûtera 1,5 milliard de dollars aux contribuables du Québec, déplore le député solidaire de...

à 19:09
Brighter AB a choisi les solutions eUICC d'Arkessa pour soutenir le lancement sur le marché mondial d'Actiste, une solution de santé mobile qui simplifie le traitement du diabète par insuline en recueillant les données médicales personnelles du...

à 18:34
Epicore BioNetworks Inc. (« Epicore ») et Neovia S.A.S. sont heureuses d'annoncer que les actionnaires d'Epicore ont très majoritairement approuvé le plan d'accord (l' « Accord ») avec Neovia lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui...

à 18:27
Malgré quelques améliorations, la FCEI est déçue de voir ce que le gouvernement fédéral vient de publier, à la dernière minute, sur les détails liés aux nouvelles règles sur la répartition du revenu pour les sociétés privées. Elle demande ainsi à...




Communiqué envoyé le 15 septembre 2017 à 02:15 et diffusé par :