Le Lézard
Classé dans : Santé, Transport, Exploitation pétrolière
Sujet : Nouvelles - Monde du travail

Jeune travailleur au service de Gaz Propane Raymond 1996 inc. grièvement blessé : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête



JOLIETTE, QC, le 14 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le 30 janvier 2017, à Terrebonne, un jeune travailleur au service de l'entreprise Gaz Propane Raymond 1996 inc. a été grièvement blessé par une barrière motorisée qu'il s'affairait à réparer. Parmi les causes de l'accident, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) identifie des lacunes dans la planification et la supervision des tâches de réparation de la barrière motorisée.

Le travailleur se retrouve coincé
Le jour de l'accident, le travailleur aidait son employeur à réparer la barrière motorisée servant à contrôler l'accès à la cour de l'entreprise. Au moment de l'accident, le travailleur replaçait un protecteur fixe, qui recouvrait les engrenages de la chaîne de traction de la barrière. Pour ce faire, il s'était inséré entre la structure fixe de la barrière motorisée et le boîtier du détecteur à cellule photoélectrique. Alors qu'il était présent dans cette zone, l'ouverture de la barrière s'est amorcée accidentellement. Le travailleur a alors été coincé entre la structure de la barrière et le boîtier du détecteur à cellule photoélectrique.

Deux causes expliquent l'accident
L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident.

D'une part, une pression inopinée sur une télécommande a provoqué l'ouverture intempestive de la barrière motorisée alors que le travailleur se trouvait entre celle-ci et le boîtier du détecteur à cellule photoélectrique.

D'autre part, la planification et la supervision des tâches de réparation de la barrière motorisée présentaient des lacunes, car les tâches étaient effectuées sans le contrôle des énergies dangereuses.

Les exigences de la CNESST
À la suite de l'accident, la CNESST a interdit l'utilisation de la barrière et a exigé de l'employeur qu'il s'assure que son fonctionnement est sans danger, que le dispositif de commande du système mécanique permet son arrêt et sa mise en marche sécuritaires et qu'une méthode de contrôle des énergies dangereuses sera élaborée. L'employeur s'est conformé à ces exigences.

Prévenir les accidents
La CNESST rappelle que, trop souvent, des travailleurs meurent ou se blessent lors de travaux d'installation, de réparation ou d'entretien effectués sur des machines non cadenassées ou cadenassées de façon incorrecte.

Le cadenassage permet de prévenir les blessures graves ou mortelles causées par le dégagement intempestif d'une source d'énergie. « Cadenassez » est le message que livre la CNESST aux milieux de travail afin de rappeler l'importance de pratiques sécuritaires pour l'installation, l'entretien et la réparation d'une machine, d'un équipement ou d'un procédé industriel. Pour en savoir plus, visitez le site Web de la CNESST : cnesst.gouv.qc.ca.

Suites de l'enquête
Afin de prévenir un tel accident, la CNESST transmettra le rapport d'enquête à l'Association canadienne de l'industrie de la clôture. La CNESST demandera à l'Association de sensibiliser les installateurs de clôtures au fait qu'un point de coupure des énergies est nécessaire pour chaque installation afin d'assurer la maîtrise des énergies lors de l'entretien des clôtures.

Pour en savoir plus
Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004154.pdf

Photo (libre de droits) :
http://cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/communiques/PublishingImages/gaz-propane-raymond.jpg

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail
La CNESST offre aux employeurs et aux travailleurs une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est la fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

 

Source :    

Chantale Beaudoin, communicatrice régionale


Direction régionale de Lanaudière


Téléphone : 450 753-2600, poste 2719, ou 1 800 461-4489

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:28
L'entreprise LONGi Solar a annoncé que son module de panneau solaire à 120 demi-cellules monocristallines de technologie PERC a dépassé les 360 W, tel que certifié par TÜV-SÜD. Il s'agit d'un nouveau record mondial de puissance pour un module PERC à...

à 18:12
Six ministres et deux ministres adjoints de l'Énergie du Burkina Faso, du Gabon, de l'Éthiopie, du Liberia, de l'Ouganda, du Zimbabwe, du Ghana et de la Namibie seront présents à l'île Maurice du 19 au 22 juin pour marquer le 20[e] anniversaire de...

à 09:00
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de...

23 avr 2018
Risen Energy Co., le principal producteur chinois de modules photovoltaïques, a récemment annoncé qu'il a été nommé l'une des meilleures marques de modules PV au monde en 2018 par le cabinet de recherche européen de premier plan, EuPD Research. Cette...

23 avr 2018
Sous le ciel bleu et ensoleillé du circuit de la piste de course Sonoma, l'Université Brigham Young de Provo, en Utah, a remporté tous les honneurs dans sa catégorie lors de la 12e édition de l'Éco-marathon Shell des...

23 avr 2018
Shell Lubricants et AirFlow Truck Company ont dévoilé un nouveau camion très économe en carburant. Baptisé Starship, ce camion de nouvelle génération a été conçu et construit par les deux sociétés dans le but de démontrer ce qu'il est possible de...




Communiqué envoyé le 14 septembre 2017 à 11:00 et diffusé par :