Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Les chiffres liés aux pertes d'emploi dues au salaire minimum sont trompeurs



TORONTO, le 13 sept. 2017 /CNW/ - Selon Unifor, les rapports affirmant que l'augmentation du salaire minimum à 15 $ entraînerait la perte de 50 000 emplois en Ontario sont trompeurs.

« La réalité est qu'il est peu probable que 50 000 travailleurs perdent leur emploi », a affirmé Jerry Dias, président national d'Unifor. « Ce chiffre ne constitue pas une prévision de perte réelle d'emplois, mais une combinaison de suppositions qui comprend les emplois potentiellement - mais pas réellement -perdus ou créés à cause de l'automatisation croissante. »  

Unifor a déterminé que les données présentées dans un rapport du Bureau de la responsabilité financière de l'Ontario (BRF) démontrent que les avantages d'un salaire minimum à 15 $ surpassent aisément les effets négatifs projetés. L'économiste d'Unifor, Jordan Brennan, soutient que bien que 0,7 % du marché de l'emploi en Ontario subirait des effets négatifs, 22 % en profiteraient directement et une plus grande proportion encore en profiterait indirectement.

Le rapport du BRF indique que l'augmentation du salaire minimum n'est pas un outil efficace pour lutter contre la pauvreté. Cependant le rapport ne tient pas compte du fait qu'une grande quantité de personnes vivant dans la pauvreté sont sans emploi et que les familles de travailleurs pauvres et à faible revenu profiteront le plus d'un salaire minimum à 15 $.

« Il n'y a pas de solution miracle au problème des travailleurs pauvres, mais cette simple mesure améliorera la vie de millions de travailleurs ontariens et de leur famille », a indiqué Naureen Rizvi, directrice de la région de l'Ontario d'Unifor. « La vie des travailleurs sera grandement améliorée s'ils ont plus d'argent dans leurs poches, car cela pourrait réduire leur stress financier, améliorer leur santé et aiderait à réduire l'écart de rémunération entre les sexes. »

Pour en savoir plus sur l'analyse de M. Brennan, veuillez visiter unifor.org/fr/blogue.

Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente plus de 315 000 travailleurs, dans tous les secteurs principaux de l'économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d'un avenir meilleur.

SOURCE Le Syndicat Unifor


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:33
Les dirigeants du Montebello Rockfest confirment avoir déposé aujourd'hui un avis d'intention de recourir aux dispositions de la loi sur la faillite et l'insolvabilité. Cette décision est prise dans le but de permettre au populaire festival de...

à 18:20
L'Office d'investissement des régimes de pensions du secteur public (« Investissements PSP ») et ATL Partners (« ATL , ont annoncé aujourd'hui que leur société de portefeuille conjointe, Sky Aviation Leasing International L.P. (« SKY Leasing »), a...

à 17:54
Abraaj Holdings, Abraaj Investment Management Limited (ensemble, « le Groupe ») et Colony Capital, Inc., (« Colony » ou la « Société »), par...

à 17:29
Evident, la société de technologie dentaire à succès de premier plan en Amérique du Nord, annonce aujourd'hui une entente de collaboration stratégique avec The Kois Center, le plus important programme nord-américain de formation continue menant et...

à 17:03
Banque Laurentienne Groupe Financier annonce aujourd'hui des changements à son équipe de la haute direction afin de se positionner pour la prochaine phase de sa transformation numérique et renforcer ses efforts dans la construction d'une institution...

à 16:51
Le cabinet de la ministre responsable du Travail a le profond regret d'annoncer le décès, aujourd'hui, de Mme Pierrette Giroux, mère de la ministre responsable du Travail, ministre responsable de la région de la Chaudière?Appalaches et députée de...




Communiqué envoyé le 14 septembre 2017 à 00:07 et diffusé par :