Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujet : Enjeux environnementaux

Protégez la qualité de votre grain entreposé des infestations par les insectes et de la moisissure



WINNIPEG, le 13 sept. 2017 /CNW/ - La récolte des cultures céréalières de la campagne agricole en cours est pratiquement terminée, et le grain est entreposé dans des cellules en attendant la livraison. Pendant que votre grain est en entreposage, tenez compte des méthodes qui suivent en vue de protéger la qualité de votre grain des infestations par les insectes et de la moisissure.

Gardez le grain au frais. Vérifiez vos sondes de température aux deux semaines pendant que le grain est entreposé. Pour obtenir les meilleurs résultats, la température du grain doit être inférieure à 15 °C. Le fait de ventiler ou de remuer le grain aide à le garder au frais et au sec. La présence de points chauds dans le grain peut indiquer la présence d'insectes.

Surveillez la teneur en eau. Assurez-vous que la teneur en eau de votre grain est appropriée afin de réduire le risque de détérioration. La teneur en eau doit être vérifiée aux deux semaines.

Repérez et identifiez les insectes. Lorsque vous vérifiez la teneur en eau et la température du grain, prélevez des échantillons de grain au centre afin de détecter la présence de populations d'insectes. Vérifiez aussi la surface du grain dans la cellule; c'est là que la chaleur et l'humidité s'accumulent, ce qui peut être très attirant pour les insectes. Si vous trouvez des insectes, identifiez-en le type afin de déterminer la meilleure méthode de lutte.

Attention à la moisissure. Dans des conditions chaudes et humides, les moisissures peuvent croître rapidement, et certains champignons peuvent produire des mycotoxines, comme l'ochratoxine A. Il est possible que la moisissure ne soit pas visible dans les cellules à grain sombres, ou qu'elle se forme à l'intérieur de la masse de grain. Une odeur de moisi et l'agglomération du grain peuvent être des signes de moisissure.

Communiquez avec l'agent de salubrité et de prévention des infestations de la Commission canadienne des grains pour obtenir de l'aide.

Faits en bref

Liens connexes

Commission canadienne des grains

La Commission canadienne des grains est l'organisme fédéral chargé d'établir et de maintenir les normes de qualité visant les grains du Canada. Ses programmes permettent d'expédier des grains qui répondent régulièrement aux exigences des contrats en matière de qualité, de salubrité et de quantité. De plus, la Commission canadienne des grains réglemente l'industrie des grains pour protéger les droits des producteurs et assurer l'intégrité du commerce des grains.

 

SOURCE Commission canadienne des grains


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin, ainsi que la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon,...

23 nov 2017
Le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. André Fortin, ainsi que la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon,...

23 nov 2017
Le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique sont déterminés à protéger les espèces sauvages du Canada en suivant les conseils des scientifiques et en prenant des mesures pour protéger la biodiversité et aider les espèces...

23 nov 2017
Ce vendredi 24 novembre, à 10 h, aura lieu l'ouverture officielle du tout premier Salon du véhicule électrique au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, en présence de M. André Fortin, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de...

23 nov 2017
L'expédition pour le projet QQ X, une entreprise de QQ, le service de messagerie instantanée détenu et exploité par la principale société Internet chinoise Tencent Holdings, est arrivée avec succès à la Base atlantique Grande Muraille en Antarctique...

23 nov 2017
À la suite de la parution de l'article du journaliste Vincent Larouche, dans La Presse ce matin, qui met au jour le cas d'un entrepreneur qui dispose illégalement de sols contaminés causant ainsi des dommages à l'environnement, le CETEQ  interpelle...




Communiqué envoyé le 13 septembre 2017 à 14:00 et diffusé par :