Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Avis de décès

Comité paritaire sur la santé et sécurité dans les mines fermées du Québec - La CSN demande à l'AMQ de reprendre les discussions



QUÉBEC, le 12 sept. 2017 /CNW Telbec/ - La CSN est profondément attristée du décès et des accidents très graves qui se sont produits ce weekend dans les mines Kiena et Westwood en Abitibi et tient à exprimer ses plus profondes condoléances aux familles des victimes. Elle demande aussi à l'Association minière du Québec (AMQ) de relancer sa participation aux travaux du comité paritaire patronal-syndical chargé de dégager un plan d'action qui viendra mieux encadrer la santé et sécurité dans les mines fermées du Québec.

« Un accident dans une mine est toujours un accident de trop, déplore le vice-président de la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN), Guy Côté. Nous devons tout mettre en oeuvre pour en limiter les risques et c'est dans cette optique que nous demandons à l'AMQ de revenir prendre part aux travaux du comité. Son absence actuelle à la table pénalise l'ensemble des travailleuses et travailleurs du secteur minier du Québec. »

Rappelons qu'un litige est pendant depuis janvier dernier entre l'AMQ et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), laquelle est appuyée dans sa démarche par la CSN et le syndicat des métallos. Les parties ne s'entendent pas sur une certaine pratique d'extraction du minerai qui comporterait plusieurs risques pour les travailleuses et travailleurs des mines fermées. Pour la CNEEST et les parties syndicales, cette pratique devrait être interdite.

« Une bonne dizaine de rencontres se sont tenues pour tenter de résoudre la question, sans succès. Plusieurs autres réunions sont prévues pour tenter de trouver une solution à cette impasse. Or, ce qui s'est passé ce weekend nous montre qu'il n'y a plus de temps à perdre : il faut dès maintenant que les discussions reprennent pour mettre en place les mesures qui s'imposent et empêcher le plus possible que des accidents dans les mines fermées ne se produisent. On n'a pas le luxe d'attendre », conclut Guy Côté.   

 

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jui 2018
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 784 717 $ à Pièces automobiles Raufoss Canada inc., située à Boisbriand, pour réaliser un projet de formation de ses travailleuses et travailleurs. Afin d'assurer la pérennité de ses activités,...

20 jui 2018
L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd'hui qu'elle lance une enquête afin de déterminer si certains tubes soudés en acier au carbone du Pakistan, des Philippines, de la Turquie et du Vietnam sont vendus à des prix...

20 jui 2018
En tant que dernier arrivé dans la gamme des mini pelles de SANY, le modèle SY26U a été spécialement conçu pour répondre aux exigences les plus élevées en matière de construction urbaine, d'applications agricoles, d'aménagement paysager et bien...

19 jui 2018
Les membres de la Section locale 1944 du Syndicat des Métallos travaillant à Shaw Cable à Vancouver, Richmond, Surrey et Langley, ont fortement voté en faveur d'une grève. Cette semaine, 85 % des membres ont voté, aboutissant à un mandat de vote de...

19 jui 2018
IAMGOLD Corporation (« IAMGOLD » ou la « Société ») annonce le dépôt d'un rapport technique conforme à la Norme canadienne 43-101 sur l'étude de préfaisabilité (l'« ÉPF ») du projet de lixiviation en tas de la mine Essakane au Burkina Faso, en...

19 jui 2018
L'Association minière du Québec (AMQ) a pris connaissance de l'intention de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Isabelle Melançon, de reporter au-delà du 1er décembre 2018...




Communiqué envoyé le 12 septembre 2017 à 09:00 et diffusé par :