Le Lézard
Classé dans : Santé, Vacance et tourisme
Sujet : Sécurité publique

Possibilité d'infection suite à des chirurgies esthétiques en République dominicaine



MONTRÉAL, 11 sept. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des médecins microbiologistes infectiologues du Québec ainsi que l'Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec demandent aux gens ayant subi une chirurgie esthétique en République dominicaine au cours des derniers mois, de porter une attention particulière à tout signe d'infection, et préviennent ceux qui  songeraient à obtenir une chirurgie esthétique dans ce pays du Sud. 

Dix patientes américaines ayant subi des chirurgies esthétiques en République dominicaine, ont contracté une infection cutanée à Mycobacterium chelonae, une bactérie rare causant une infection de la peau pouvant mener à de la nécrose et des séquelles non négligeables. Les traitements antibiotiques sont souvent longs et peuvent être associés à des effets secondaires importants.

(http://www1.nyc.gov/site/doh/about/press/pr2017/pr055-17.page).

Les principaux symptômes à surveiller sont la rougeur, la douleur,  le gonflement et le  suintement des plaies. Les patient(e)s qui développent une infection de peau suite à une chirurgie esthétique reçue en République dominicaine ou à l'étranger doivent recevoir des traitements médicaux en urgence.

Tout médecin qui voit des patients avec de tels symptômes doit également  alerter les départements de santé publique.

Les deux associations médicales tiennent également à informer la population des risques infectieux et autres, associés au tourisme médical. Les médecins spécialistes mettent en garde les Québécois contre cette pratique permettant de s'offrir une chirurgie esthétique tout en profitant d'un séjour sous le soleil. Les compétences des chirurgiens étrangers ainsi que les standards de pratiques incluant les processus de stérilisation et le matériel utilisé, ne peuvent être ni vérifiés, ni validés. Il n'existe aucune façon de s'assurer que ces endroits sont soumis aux mêmes règles et standards d'encadrement qu'au Québec et qu'ils les respectent.

De plus, les chirurgiens plastiques soulèvent qu'il est très difficile de traiter adéquatement les cas de complications et d'effectuer des retouches sur des chirurgies faites à l'étranger puisque, dans la majorité des cas, ils n'ont pas accès aux dossiers médicaux complets ni aux protocoles opératoires.

L'Association des médecins microbiologistes et infectiologues du Québec et l'Association des spécialistes en chirurgie plastique et esthétique du Québec sont des organisations vouées à la promotion des intérêts de leurs membres ainsi qu'à la promotion de soins de qualité qui répondent aux besoins de la population.

 

SOURCE Association des microbiologiste et infectiologues du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:31
Lifestyle Delivery Systems Inc. , et (« LDS » ou la « société ») annonce que, le 16 janvier 2018, le Mojave Desert Air Quality Management District (« MDAQMD ») a délivré à LDS Scientific, Inc. un permis l'autorisant à exercer ses activités en vertu...

à 18:00
Filomena Tassi, député de Hamilton-Ouest-Ancaster-Dundas, sera de passage à Hamilton le 24 janvier pour visiter un laboratoire à l'Université McMaster, rencontrer des chercheurs, et faire l'annonce d'un investissement majeur en recherche en santé....

à 16:57
Le VIH/sida demeure un problème de santé persistant au Canada et dans le monde. Au Canada, on estime que 65 000 personnes vivent avec le VIH/sida, et qu'il y a environ 2 500 nouvelles infections à VIH chaque année. Le Canada a fait de grands progrès...

à 16:25
Santé Canada avise les Canadiens que les produits suivants peuvent présenter de graves risques pour la santé. Pour en savoir plus, y compris sur ce que les Canadiens devraient faire, consultez l'avis de sécurité en ligne....

à 15:36
Dans le cadre de la 35e édition de la Fête des neiges de Montréal, présentée par Tim Hortons, la mascotte de l'événement, Boule de Neige, et ses acolytes amèneront un peu de la féérie de l'hiver aux enfants du CHU Sainte-Justine et de l'Hôpital de...

à 15:16
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, et l'honorable Dwight Ball,  Premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, signeront un accord bilatéral. Les ministres et le Premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador seront...




Communiqué envoyé le 11 septembre 2017 à 15:02 et diffusé par :