Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Exploitation minière
Sujet : Acquisitions et fusions d'entreprises

Deere améliore ses capacités en matière d?apprentissage machine en faisant l?acquisition de Blue River Technology



MOLINE, Illinois, le 7 septembre 2017 /CNW/ - Deere & Company (NYSE : DE) a signé une entente définitive afin de faire l?acquisition de Blue River Technology, compagnie établie à Sunnyvale, en Californie et chef de file dans l?application de l?apprentissage machine à l?agriculture.

« Nous sommes heureux d?avoir la possibilité de collaborer avec l?équipe de Blue River Technology qui est hautement qualifiée et entièrement engagée à faire progresser rapidement la mise en application de l?apprentissage machine en agriculture, » déclare John May, président des Solutions agricoles et dirigeant principal de l'information chez Deere. « À titre de chef de file dans le domaine de l?agriculture de précision, John Deere reconnaît l?importance de la technologie pour nos clients. L?apprentissage machine est une capacité importante pour l?avenir de Deere. »

À titre de leader en matière d?innovation, Blue River Technology a réussi à appliquer l?apprentissage machine à l?équipement d?arrosage à usage agricole et Deere estime qu?une technologie similaire puisse être utilisée à l?avenir sur une gamme plus large de produits, explique May. 

Blue River a conçu et intégré une technologie de vision artificielle et d?apprentissage machine qui permettra aux producteurs de réduire leur usage d?herbicides en arrosant seulement là où se trouvent des mauvaises herbes, optimisant ainsi l?usage d?intrants dans l?agriculture - un objectif-clé de l?agriculture de précision.

« Blue River favorise l?avancement de l?agriculture de précision en déplaçant le processus de décision de gestion agricole du champ aux végétaux, » explique Jorge Heraud, co-fondateur et président-directeur général de Blue River Technology. « Nous faisons appel à la vision artificielle, la robotique et l?apprentissage machine afin d?aider la machinerie intelligente à détecter, à identifier et à prendre des décisions de gestion au sujet de chacune des plantes dans un champ. »

Déjà en 2017, Blue River Technology a été nommée parmi les 25 entreprises les plus perturbatrices par la revue Inc.; parmi les compagnies les plus innovatrices par Fast Company; parmi les 100 compagnies d?intelligence artificielle les plus prometteuses au monde par CB Insights; et parmi les 50 meilleures innovations agricoles par American Society of Agricultural and Biological Engineers.

Deere révèle un investissement de 305 millions de dollars pour l?acquisition complète de Blue River Technology. Deere prévoit de laisser en place l?entreprise de 60 employés à Sunnyvale, avec l?objectif de poursuivre sa croissance rapide et son innovation avec le même esprit d?entreprise qui a mené à son succès. La transaction devrait être conclue en septembre.

May explique que l?investissement dans Blue River Technology est similaire à l?acquisition de NavCom Technology par Deere en 1999, qui a permis d?établir Deere comme chef de file dans l?usage de la technologie de localisation GPS en agriculture, ainsi que dans la connectivité accélérée et l?optimisation de la machinerie.

Deere & Company (http://www.johndeere.com/) est un chef de file mondial en matière de produits et services de pointe et s?engage à favoriser la réussite de clients dont le travail est relié à la terre - ceux qui cultivent, récoltent, transforment et enrichissent la terre afin de répondre aux besoins mondiaux grandissants en nourriture, carburant, hébergement et infrastructure. Depuis 1837, John Deere offre des produits innovateurs de qualité supérieure fondés sur une tradition d?intégrité.

Blue River Technology (http://www.bluerivertechnology.com/) est un pionnier en matière d?application de l?apprentissage machine afin d?aider les fermiers à optimiser chacun des végétaux dans leurs champs. En procurant de l?équipement qui peut détecter et gérer chaque plante, Blue River aide les fermiers à réduire les intrants, à améliorer la rentabilité et à prendre soin de leur terre.

Déclaration d'exonération
Les déclarations dans le présent communiqué contiennent de l?information prospective concernant Deere, Blue River Technology et l?acquisition, qui est fondée sur les attentes actuelles et implique des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement, les événements ou les transactions diffèrent de façon appréciable de ceux qui sont exprimés ou implicites par de telles déclarations.

Les déclarations prospectives du présent communiqué incluent, entre autres, des déclarations au sujet des plans, objectifs, attentes, affaires et intentions de Deere et Blue River Technology; la date prévue de la conclusion de l?acquisition; les avantages potentiels du projet d?acquisition; et les synergies d?exploitation prévues. Les risques et incertitudes incluent, entre autres, les risques reliés à la satisfaction des conditions reliées à la conclusion de l?acquisition dans les délais prévus ou dans n?importe quel délai, le risque que les avantages prévus par le projet d?acquisition ne se réalisent pas ou ne réalisent pas dans les délais prévus; le risque que l?intégration des compagnies se soient pas réussie; les coûts importants reliés à la transaction; les obligations inconnues ou sous-estimées; autres risques commerciaux, y compris les effets de l?industrie, du marché, de l?économie générale, des conditions politiques ou réglementaires; les futurs changes de devises et taux d?intérêt; les modifications en matière d?impôt et autres lois, règlements, taux et politiques; et de futurs regroupements et liquidations d?entreprises. De plus, les résultats, le rendement, les événements et les transactions réels sont soumis à d?autres risques et incertitudes qui sont reliés de façon plus large aux affaires générales de Deere, y compris ceux qui sont décrits de façon plus complète dans les dépôts de Deere auprès de U.S. Securities and Exchange Commission ("SEC") (y compris, mais sans en exclure d?autres, les facteurs mentionnés au paragraphe 1A. Les facteurs de risque du plus récent rapport annuel de Deere sur le formulaire 10-K et les rapports trimestriels sur le formulaire 10-Q). À la lumière de ces risques, incertitudes et autres facteurs, vous êtes averti de ne pas vous fier indûment à l?information prospective. Deere, sauf obligation légale, ne s?engage nullement à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospective, que ce soit à la suite de nouveaux développements ou autrement. 

 

SOURCE Deere & Company


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:36
Le 12 décembre, Tunghsu Optoelectronic a signé un accord de coopération avec les institutions concernées au Japon, en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie et en Mongolie, accord qui verra construire conjointement des villes intelligentes et établir...

à 20:53
La vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, invite les représentants des médias à une conférence de presse concernant l'entreprise...

à 20:15
Attendue de pied ferme, la stratégie numérique de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, est une coquille vide qui coûtera 1,5 milliard de dollars aux contribuables du Québec, déplore le député solidaire de...

à 19:09
Brighter AB a choisi les solutions eUICC d'Arkessa pour soutenir le lancement sur le marché mondial d'Actiste, une solution de santé mobile qui simplifie le traitement du diabète par insuline en recueillant les données médicales personnelles du...

à 18:34
Epicore BioNetworks Inc. (« Epicore ») et Neovia S.A.S. sont heureuses d'annoncer que les actionnaires d'Epicore ont très majoritairement approuvé le plan d'accord (l' « Accord ») avec Neovia lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui...

à 18:27
Malgré quelques améliorations, la FCEI est déçue de voir ce que le gouvernement fédéral vient de publier, à la dernière minute, sur les détails liés aux nouvelles règles sur la répartition du revenu pour les sociétés privées. Elle demande ainsi à...




Communiqué envoyé le 7 septembre 2017 à 09:56 et diffusé par :