Le Lézard
Classé dans : Santé

Le rapport du Coroner Miron est chaudement accueilli par l'Association québécoise des allergies alimentaires 'AQAA'



LONGUEUIL, QUEBEC--(CCNMatthews - 11 mai 2006) - L'Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA) accueille favorablement les recommandations du rapport du coroner Miron sur la mort de la jeune Christina Desforges survenu à Saguenay le 22 novembre 2005. Le rapport Miron suggère entre autres que soit mis en place un programme d'éducation et de prise en charge pour les personnes asthmatiques. Il interpelle les ministères de l'Education et de la Santé afin que soit élaboré un programme de sensibilisation et de prévention (avec brochure) traitant des allergies alimentaires chez les jeunes dans les écoles. Le coroner invite finalement le Collège des médecins à amorcer une réflexion sur la possibilité de recommander le recours à l'auto-injecteur d'adrénaline (et ce, avant les broncho-dilatateurs) comme traitement d'une crise d'asthme aiguë chez un personne ayant un diagnostic d'allergie alimentaire.

"Les recommandations du Dr Miron vont dans le sens de nos préoccupations et de nos actions quotidiennes. Nous avons récemment participé à la révision du protocole de gestion de l'anaphylaxie à l'école et dans les milieux jeunesse, et ce, de concert avec les 4 autres associations au Canada, d'expliquer Claire Dufresne, directrice générale de l'AQAA. Il est intéressant de constater que ce document ait inspiré certaines des recommandations du rapport."

Qu'est-ce que l'anaphylaxie?

Il faut bien comprendre ce qu'est l'anaphylaxie et comment en distinguer les symptômes. L'anaphylaxie est une réaction allergique grave à un stimulus, qui se produit soudainement, qui touche un ou plus d'un système de l'organisme et qui s'accompagne de multiples symptômes. Il existe plusieurs déclencheurs : parmi les plus courants, citons les aliments et les piqûres d'insectes, mais aussi les médicaments, l'exposition au latex et l'exercice. Bien qu'on ne connaisse pas la prévalence exacte, on estime que 1 à 2 % de la population est à risque d'anaphylaxie par les allergies aux aliments ou aux insectes.

En quoi l'asthme est-il relié à l'anaphylaxie?

"Les personnes qui souffrent d'asthme et qui ont reçu un diagnostic d'anaphylaxie sont plus susceptibles d'éprouver de graves problèmes respiratoires lors d'une réaction anaphylactique. D'où l'importance de bien contrôler l'asthme, d'expliquer Dr Nina Verreault, pédiatre-allergologue à l'hôpital de Chicoutimi."

Le guide L'Anaphylaxie à l'école et dans d'autres milieux énonce 6 recommandations principales sur le protocole d'urgence. Citons entre autre que "l'épinéphrine est le médicament de première ligne pour le traitement d'urgence chez une personne souffrant d'une réaction allergique potentiellement fatale" et "ne pas utiliser les antihistaminiques ou les médicaments pour l'asthme comme traitement de première ligne pour une réaction anaphylactique".

"Dès que les premiers symptômes d'anaphylaxie se présentent, il ne faut pas hésiter utiliser l'adrénaline (aussi appelé épinéphrine) a déclaré Dr Susan Waserman, présidente de la Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique. Contrairement à ce que les gens pensent, il n'y a aucun danger à administrer de l'adrénaline pour la très grande majorité des personnes. Les personnes à risque d'anaphylaxie doivent avoir accès en tout temps à un auto-injecteur d'adrénaline (EpiPen(R) ou Twinject(R)). L'idéal est de le porter sur soi en tout temps, peu importe l'activité effectuée ".

Adolescence = préoccupations majeures

Les adolescents représentent le groupe le plus exposé aux réactions allergiques graves. Leur sentiment d'invincibilité, leur nouvelle indépendance et leur résistance à se différencier de leurs amis font en sorte qu'ils prennent plus de risques. Ils refusent souvent de s'identifier comme étant allergiques et de trainer leur auto-injecteur d'adrénaline. Or, il est impératif d'encourager les jeunes d'aviser leurs amis et leur entourage de leur état, afin que ces derniers puissent reconnaître les symptômes de réaction anaphylactique et administrer l'adrénaline rapidement en cas de besoin.

"Beaucoup d'efforts ont été consentis pour encadrer les jeunes enfants et les écoliers à risque de réactions allergiques graves dans leurs différents milieux. Il faut maintenant reconnaître que beaucoup de ces enfants sont maintenant des adolescents et que les risques de réaction grave ne vont pas en diminuant, bien au contraire !, estime Claire Dufresne. A l'heure actuelle, il n'existe, au Québec, aucun outil de prévention ou d'éducation spécifique à ce groupe d'âge. A cet égard, nous ne pouvons qu'applaudir à la recommandation visant à développer un programme de sensibilisation et de prévention traitant des allergies alimentaires et de l'anaphylaxie chez les jeunes".

Une formation pour les intervenants en santé jeunesse qui arrive à point !

L'AQAA en collaboration avec des instances du ministère de la Santé et des Services sociaux dont les agences de santé publique de Montréal et de la Capitale-Nationale, des Facultés de Sciences infirmières des Universités de Montréal et de Laval, de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, de l'Institut national de Santé publique et l'Association d'information sur l'Allergie et l'Asthme (AIAA) organise un Colloque de formation sur les allergies alimentaires et l'anaphylaxie destiné principalement aux infirmières scolaires et aux intervenants en santé des jeunes. Le Colloque se tiendra le 9 juin à Québec et le 13 juin à Montréal. On y traitera surtout des nouvelles recommandations visant une gestion optimale de l'anaphylaxie dans les milieux jeunesse et des aspects juridiques liés à l'administration de l'adrénaline, etc. On peut télécharger la brochure du Colloque au www.aqaa.qc.ca/colloque.

L'Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA) a pour mission d'offrir un soutien et de l'information sur les allergies alimentaires et l'anaphylaxie, de promouvoir l'éducation et la prévention ainsi que d'encourager la recherche sur ces deux problèmes de santé. Constituée de membres individuels, institutionnels et corporatifs, l'AQAA a été fondée en 1990 par les parents d'enfants atteints d'allergies alimentaires multiples et sévères. Pour en savoir davantage sur l'AQAA, les allergies alimentaires et l'anaphylaxie visitez le site www.aqaa.qc.ca.

L'Association québécoise des allergies alimentaires (AQAA) est également l'initiateur du Programme CAC, le seul programme de certification alimentaire du genre au monde. Ce programme, lancé officiellement le 21 mars dernier, vise à offrir des produits sécuritaires aux consommateurs et à proposer une solution pour standardiser les méthodes de contrôle des allergènes dans l'industrie de la transformation alimentaire. Le Programme CAC a été développé en collaboration avec Santé Canada, l'Agence canadienne d'inspection des aliments, le Ministère des pêcheries et de l'alimentation du Québec, Agriculture et agroalimentaire Canada et une multitude de spécialistes en alimentation, certification, gestion ainsi que des consommateurs allergiques. Les premiers produits arborant le logo CAC sont disponibles en épicerie. Pour info : www.certification-allergies.com.

Le guide "L'anaphylaxie à l'école et dans d'autres milieux" est disponible à l'AQAA au coût de 15$. Ce guide a été développé de concert par la Société canadienne d'allergie et d'immunologie clinique, la Fondation canadienne d'allergie, d'asthme et d'immunologie, l'Association québécoise des allergies alimentaires, l'Association d'information sur l'allergie et l'asthme et Anaphylaxie Canada.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 aoû 2017
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Les regroupements québécois en santé et bien-être des hommes : le Regroupement provincial en santé et bien-être des hommes, à coeur d'homme - Réseau d'aide aux hommes pour une société sans violence, le Réseau...

23 aoû 2017
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants et les représentantes des médias sont conviés à la consultation publique sur l'encadrement du cannabis au Québec, dans la région de la Capitale-Nationale, qui se fera en présence de la ministre...

23 aoû 2017
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et le...

23 aoû 2017
- Répondant aux normes médicales et de beauté, le masque est axé sur les soins de la peau et le rajeunissement grâce à ses technologies avancées GUANGZHOU, Chine, 23 août 2017 /PRNewswire/ -- Le fabricant français tourné vers la médecine...

23 aoû 2017
QUÉBEC, le 23 août 2017 /CNW/ - La 150e Assemblée annuelle de l'Association médicale canadienne (AMC) est terminée, et les médecins se sont engagés à intensifier leurs efforts de représentation sur des enjeux critiques, notamment la consommation...

23 aoû 2017
QUÉBEC et MYRTLE BEACH, SC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - TSO3 Inc. (TSX: TOS), une innovatrice dans le domaine de la stérilisation des instruments médicaux en milieu hospitalier a annoncé aujourd'hui, à la demande de l'Organisme canadien de...




Communiqué envoyé le 11 mai 2006 à 15:39 et diffusé par :