Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Plaidoyer (politique)

Présentation devant l'Office de la preuve traditionnelle orale sur la cessation l'exploitation de la canalisation principale Peace River proposée par NGTL



Nations métisses de la région et demandeur s'exprimeront

CALGARY, le 21 août 2017 /CNW/ - L'Office national de l'énergie procédera à l'audition de la preuve traditionnelle orale présentée par deux Nations métisses au sujet de la façon dont NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») entend cesser l'exploitation d'une section de la canalisation principale Peace River sur une distance de 266 kilomètres et des incidences sur leurs communautés. L'audience commencera à 9 h le 22 août à l'hôtel Radisson Edmonton South et le public est le bienvenu.

L'Office prendra alors connaissance de la preuve traditionnelle orale déposée par les Métis de Gunn section 55 (Métis de Lac Ste. Anne) et par la Mountain Métis Nation Association. L'Office reconnaît que les peuples autochtones ont une tradition orale par laquelle ils transmettent des histoires, des leçons apprises et leur savoir d'une génération à l'autre. Il n'est pas toujours possible de bien exprimer par écrit cette information, qui constitue néanmoins une composante importante de la preuve examinée par le comité d'audience au moment de décider s'il approuvera le projet.

NGTL a présenté à l'Office une demande de cessation d'exploitation de certaines parties de son réseau de gazoducs en août 2016, déclarant qu'elles n'étaient pas requises pour répondre à la demande à venir des clients en matière de transport de gaz naturel. La société propose de retirer une section de pipeline de neuf kilomètres à l'intérieur du périmètre de la réserve de la Nation crie de Sturgeon Lake et de laisser en place le reste des canalisations, d'une longueur totale de 257 kilomètres. NGTL précise dans sa demande que les clients continueraient de profiter des services voulus par la voie de raccordements à d'autres pipelines sur son réseau de l'Alberta.

Les personnes qui ne sont pas en mesure d'assister en personne au volet oral de l'audience pourront en suivre la diffusion en direct et consulter ses transcriptions à l'adresse www.neb-one.gc.ca/ngtlpeaceriver.

En bref

Liens connexes

L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui réglemente plusieurs aspects du secteur énergétique au Canada. Il réglemente les pipelines, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l'énergie, dans l'intérêt public canadien en plaçant la sécurité au coeur de ses préoccupations. Pour un complément d'information sur l'Office et son mandat, consultez le site Web www.neb-one.gc.ca.

SOURCE Office national de l'énergie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 jui 2018
Une filiale de Weatherford International plc (la « Société » ou « Weatherford ») a annoncé aujourd'hui avoir vendu la totalité de sa participation financière dans Sunita Hydrocolloids Pvt Ltd (SHPL). SHPL est une coentreprise constituée par...

19 jui 2018
Schneider Electric, le leader en transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, félicite le Port de Montréal d'avoir récemment remporté un prix...

19 jui 2018
Le Gouvernement du Québec, par l'entremise de Transition énergétique Québec, alloue une aide financière de 1 264 692 $ à la Société de développement de la Baie-James (SDBJ) pour le raccordement au réseau électrique du Relais routier du km 381, le...

19 jui 2018
Risen Energy Co., Ltd. a récemment signé un accord de financement avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) pour un projet de centrale photovoltaïque de 40 MW au Kazakhstan. Dans le cadre de cet accord, le programme...

19 jui 2018
La percée technologique de Deneum dans la physique des particules permet à ses centrales de générer de l'électricité 95 % moins chère, de manière autonome, dans n'importe quelles conditions    Deneum, une entreprise de TI visant à bouleverser le...

18 jui 2018
SNC-Lavalin et le groupe Holtec International sont heureux d'annoncer la création d'une nouvelle coentreprise basée aux États-Unis appelée Comprehensive Decommissioning International, LLC (CDI). La société, dont le siège social est à Camden au New...




Communiqué envoyé le 21 août 2017 à 12:09 et diffusé par :