Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Plaidoyer (politique)

Exploration pétrolière de Junex en Gaspésie - « L'argent d'Anticosti pour détruire la Gaspésie » - Manon Massé



MONTRÉAL, le 18 août 2017 /CNW Telbec/ - « La pétrolière Junex n'a finalement pas pu détruire Anticosti avec la fracturation hydraulique. Mais qu'à cela ne tienne! Le ciel est bleu et les oiseaux chantent toujours pour les pétrolières! Avec l'argent obtenu de Québec en compensation, elle peut maintenant s'en donner à coeur joie en Gaspésie. », dénonce la porte-parole de Québec solidaire et députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé.

Alors qu'un camp citoyen s'oppose aux activités d'exploration de Junex aux abords de son site Galt, la députée, qui s'est rendue plusieurs fois dans la région, rappelle que ces activités d'exploration sont rendues possibles grâce à l'argent des Québécois et Québécoises. « En annulant l'entente avec Junex pour l'exploration pétrolière sur Anticosti, le gouvernement a versé rubis sur l'ongle des millions à la pétrolière cet été. C'est cet argent qui menace maintenant le territoire gaspésien. Si ces millions avaient été versés directement aux initiatives régionales de tourisme ou de pêche par exemple, nous n'en serions pas là! Encore une fois, c'est l'irresponsabilité du gouvernement qui enrichit les pétrolières et détruit notre territoire », martèle Mme Massé.

La députée souligne qu'il n'y a pas eu de consultation sur les activités d'exploration pétrolière de Junex au site Galt. « Aujourd'hui, nous en sommes là. Des groupes environnementaux et des citoyen.nes organisent des camps de protestation. Le gouvernement n'a que lui à blâmer dans cette situation qui ne rime pas avec acceptabilité sociale », continue-t-elle.

« Plusieurs indices peuvent nous laisser penser que le projet de Junex nécessitera l'utilisation de la fracturation, un mode d'exploitation non conventionnel du pétrole. Ce projet met à risque les sources d'eau potable de la pointe de la péninsule, qui sont majeures pour les activités économiques et traditionnelles régionales. Si Philippe Couillard avait à coeur le Québec et les Québécois.es et non uniquement ses amis des pétrolières, il interdirait clairement la fracturation hydraulique et cesserait toute injection de fonds publics dans les énergies fossiles », termine Mme Massé.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:18
Faits saillants    IndiGrid annonce la distribution de 3,00 INR par part au quatrième trimestre de 2018   La distribution pour l'exercice 2018 s'établit à 9,56 INR par part, dépassant de 4 % l'objectif de 9,20 INR par part  Hausse des...

à 06:48
LONGi Solar a annoncé que son module PERC monocristallin à 120 demi-cellules a dépassé les 360 W, tel que certifié par TÜV-SÜD. Ce nouveau record mondial du plus puissant module PERC monocristallin à 120 demi-cellules vient s'ajoutant au record...

24 avr 2018
L'entreprise LONGi Solar a annoncé que son module de panneau solaire à 120 demi-cellules monocristallines de technologie PERC a dépassé les 360 W, tel que certifié par TÜV-SÜD. Il s'agit d'un nouveau record mondial de puissance pour un module PERC à...

24 avr 2018
Six ministres et deux ministres adjoints de l'Énergie du Burkina Faso, du Gabon, de l'Éthiopie, du Liberia, de l'Ouganda, du Zimbabwe, du Ghana et de la Namibie seront présents à l'île Maurice du 19 au 22 juin pour marquer le 20[e] anniversaire de...

24 avr 2018
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de...

23 avr 2018
Risen Energy Co., le principal producteur chinois de modules photovoltaïques, a récemment annoncé qu'il a été nommé l'une des meilleures marques de modules PV au monde en 2018 par le cabinet de recherche européen de premier plan, EuPD Research. Cette...




Communiqué envoyé le 18 août 2017 à 10:23 et diffusé par :