Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Actualité gouvernementale, Économie, Nouvelles - Monde du travail

Le gouvernement du Canada annonce un investissement à long terme dans la Marine royale canadienne qui générera plus de 2 000 emplois dans le secteur maritime canadien



Des emplois pour l'industrie maritime canadienne pendant 35 ans

GATINEAU, QC, le 17 août 2017 /CNW Telbec/ - Tel qu'il s'est engagé à le faire, le gouvernement du Canada renouvelle la flotte de la Marine royale canadienne dans le cadre la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Grâce à l'investissement en découlant, la Marine royale canadienne pourra mener ses activités comme une véritable force maritime hauturière, plus de 2 000 emplois seront créés et maintenus pendant 35 ans pour la classe moyenne de l'ensemble du pays, et l'économie canadienne sera stimulée.

Aujourd'hui, l'honorable Jim Carr, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement par intérim, a annoncé l'attribution d'un contrat de soutien en service à la coentreprise formée de Thales Canada Inc. et de Thales Australia Ltd. Le contrat comprend notamment le radoub, la réparation et l'entretien des navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique (NPEA) et des navires de soutien interarmées (NSI), ainsi que la formation connexe.

L'attribution du contrat fait suite à un processus d'approvisionnement ouvert et transparent dans le cadre duquel on a misé sur de nombreuses approches modernes, notamment une mobilisation régulière et soutenue de l'industrie. Grâce à l'annonce d'aujourd'hui, le Canada sera prêt à soutenir les navires lorsqu'ils seront livrés, tout en appuyant la croissance à long terme du secteur maritime canadien.

Ce contrat prévoit une période de service initiale de 8 ans d'une valeur estimative de 800 M$ (taxes en sus) et est assorti d'options de prolongation des services pour une période pouvant aller jusqu'à 35 ans, ce qui représente une valeur totale estimative de 5,2 G$ (taxes en sus) sur tout le cycle de vie des navires.

Dans ce contrat, Thales est tenue d'attribuer par appel d'offres les travaux qu'il confie à des sous?traitants. En ce qui concerne les navires livrés dans l'est du pays, les travaux doivent être réalisés au Québec, en Ontario ou dans les provinces de l'Atlantique, qui bénéficieront ainsi de retombées économiques régionales. Pour ce qui est des navires livrés dans l'ouest du pays, les travaux doivent être réalisés dans les provinces de l'Ouest et les territoires, qui bénéficieront ainsi, eux aussi, de retombées économiques régionales. On prévoit qu'il en résultera la création ou le maintien de plus de 2 000 emplois partout au Canada pendant ces 35 ans.

Les travaux nécessaires pour le soutien et l'entretien des NPEA et des NSI dans le cadre de ce contrat doivent être menés au Canada, à moins qu'un entretien à l'étranger soit nécessaire. En vertu de la Politique des retombées industrielles et technologiques, un montant équivalant à celui de ce contrat sera investi au Canada. 

Le contrat pour le soutien en service des NPEA et des NSI sera avantageux non seulement pour l'industrie et les travailleurs canadiens parce qu'il permettra d'assurer la stabilité d'emploi et d'investir dans l'innovation et le perfectionnement des compétences, mais aussi pour la population canadienne parce qu'il réduira les coûts grâce aux économies d'échelle réalisées. Cette pratique exemplaire en matière de construction navale et de soutien en service fait foi de la bonne planification qui est en place dans le cadre de la SNCN. 

Citations

« Le gouvernement revitalise l'industrie de la construction navale, créant par le fait même des emplois pour la classe moyenne et de la prospérité dans de nombreuses collectivités de l'ensemble du pays. Nous procurons à notre Marine les navires dont elle a besoin, et nous faisons le nécessaire pour mettre en place un soutien efficace et économique qui permettra d'assurer toute la disponibilité opérationnelle de notre flotte. »

L'honorable Jim Carr
Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement par intérim

« Ce processus ouvert et transparent a misé sur de nouveaux concepts en matière d'approvisionnement et une mobilisation fréquente de l'industrie. Cette approche a été très avantageuse pour le Canada, parce qu'elle lui a permis d'acquérir efficacement des solutions de soutien en service adaptées aux navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique et aux navires de soutien interarmées. »

Steven MacKinnon
Secrétaire parlementaire du ministre des Services publics et de l'Approvisionnement

« Les navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique et les navires de soutien interarmées sont essentiels à notre flotte. Ils fourniront les capacités dont a besoin la Marine afin de relever les défis en matière de défense et de sécurité auxquels nous faisons face, tant au pays qu'à l'étranger, et de mener à bien les tâches dont une marine moderne doit s'acquitter. Grâce à ce contrat, les hommes et les femmes qui font ce travail important pourront compter sur des navires fiables, faisant l'objet d'un entretien permanent, pendant des années à venir. »

L'honorable Harjit S. Sajjan
Ministre de la Défense nationale

« La coentreprise retenue par le gouvernement du Canada permettra à l'industrie maritime canadienne de bénéficier d'une vaste expertise primée du soutien en service et de se moderniser davantage. Par l'application de la Politique des retombées industrielles et technologiques, le gouvernement s'assure que nous investissons un montant équivalant à celui du contrat au Canada, et que nous générons ainsi des retombées socioéconomiques optimales pour la population canadienne. Cela devrait se traduire notamment par la création et le maintien de plus de 2 000 emplois dans toutes les régions du Canada, et par la diversification de la chaîne d'approvisionnement de tout le pays. »

L'honorable Navdeep Bains
Ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

« La solution de soutien en service de premier plan qu'offre Thales Canada stimulera l'innovation canadienne, favorisera la croissance et assurera la disponibilité opérationnelle des navires à l'endroit et au moment désirés. En tant que fournisseur de soutien en service sélectionné, Thales est déterminée à permettre à l'industrie canadienne de soutenir le programme de soutien en service des navires extracôtiers de patrouille de l'Arctique et des navires de soutien interarmées pendant les décennies à venir. » 

Mark Halinaty
Président-directeur général, Thales Canada Inc.

Les faits en bref

Produits connexes

Liens connexes

 

Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Facebook

 

SOURCE Services publics et Approvisionnement Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
Exercice d'urgence : la Mauricie et le Centre-du-Québec affectés par une catastrophe naturelle TROIS-RIVIÈRES, QC, le 24 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Les personnes représentant les médias sont invitées le samedi 7 octobre 2017, à assister toute la...

à 08:00
MONTRÉAL, le 24 sept. 2017 /CNW Telbec/ - La Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN) appuie ses syndicats qui accompagneront les représentants de Produits forestiers Résolu (PFR) lors d'une rencontre qui se déroulera lundi avec les élus...

23 sep 2017
BURLINGTON, ON, le 23 sept. 2017 /CNW/ - Une équipe d'Unifor, menée par Jerry Dias, président national, a recueilli 90 000 $ pour la maison d'hébergement Halton Women's Place dans le cadre de la collecte de fonds « Hope in High Heels » qui s'est...

23 sep 2017
NINGBO, Chine, le 23 septembre 2017 /PRNewswire/ -- Ningbo, une ville manufacturière d'importance située dans la province de Zhejiang, à l'est de la Chine, souhaite promouvoir des échanges en matière de technologie de pointe et rechercher de nouveaux...

23 sep 2017
Martine Ouellet sera présente au Rassemblement de solidarité avec le peuple catalan MONTRÉAL, le 22 sept. 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Vachon et chef du Bloc Québécois, madame Martine Ouellet, sera présente au rassemblement de solidarité avec...

23 sep 2017
QUÉBEC, le 23 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Les gouvernements du Québec et du Nunavut présentent, aujourd'hui, le bilan 2016-2017 de leur coopération en matière de francophonie canadienne. Ensemble, la province et le territoire ont investi 46 000 $, qui...




Communiqué envoyé le 17 août 2017 à 10:30 et diffusé par :