Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Transport
Sujets : Actualité gouvernementale, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Plaidoyer (politique)

Célébration de la Journée mondiale des océans dans l'Arctique canadien



PAULATUK, NT, le 11 août 2017 /CNW/ - L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« L'Arctique canadien représente plus de 40 % de la masse terrestre du pays et abrite plus de 100 000 Canadiens. Cette composante essentielle de notre identité nationale prend de plus en plus d'importance à l'échelle internationale. Le Canada a concentré ses efforts en vue de comprendre les répercussions du changement climatique dans cette région. L'acidification, le réchauffement climatique et l'accroissement des activités industrielles nuisent à cet environnement unique et précieux à l'échelle mondiale. Les collectivités de l'Arctique ont toujours été à l'avant-garde des efforts visant à protéger et à conserver nos océans.

Cette année, on célèbre la Journée mondiale des océans à Paulatuk, une collectivité des Territoires du Nord-Ouest qui a investi beaucoup de temps et d'énergie pour qu'Anguniaqvia niqiqyuam devienne la deuxième zone de protection marine (ZPM) du Canada en Arctique. La ZPM d'Anguniaqvia niqiqyuam est également importante sur le plan culturel pour les Inuvialuit puisqu'ils continuent à dépendre de la terre et de la mer pour leurs pêches traditionnelles, leurs déplacements, leurs loisirs et leurs pratiques ancestrales. La désignation a été rendue possible grâce à une étroite collaboration entre des membres de la collectivité des Inuvialuit, des partenaires de l'industrie, des organisations non gouvernementales et d'autres intervenants. Au Canada, c'est la première fois que les objectifs de conservation d'une ZPM reposent spécifiquement sur les connaissances traditionnelles et locales des Autochtones. Notre gouvernement s'est engagé à protéger 5 % des zones marines et côtières du Canada d'ici 2017, et 10 % d'ici 2020, et nous travaillons d'arrache-pied pour atteindre ces objectifs. »

Les océans du Canada bénéficieront aussi du Plan de protection des océans -- un investissement historique de 1,5 milliard de dollars visant à réduire les répercussions environnementales du transport maritime. Le Plan de protection des océans permettra de renforcer les capacités de la Garde côtière canadienne afin de mieux protéger le milieu marin. Les collectivités de l'Arctique bénéficieront aussi de l'amélioration des technologies de l'information, du renforcement des capacités de recherche et sauvetage, et d'intervention environnementale, de l'élargissement de la portée la Garde côtière auxiliaire canadienne, et de l'accroissement du financement qui les aidera à acquérir des bateaux et des équipements de recherche et sauvetage. La Garde côtière mettra aussi en place une station saisonnière de bateaux de sauvetage côtiers dans l'Arctique à laquelle sera affecté du personnel formé localement pour soutenir les opérations de recherche et sauvetage près des côtes. Par ailleurs, la saison opérationnelle des brise-glace de la Garde côtière dans l'Arctique sera prolongée afin de soutenir les navigateurs plus tôt et plus tard dans la saison, et des investissements complémentaires rendront les opérations de réapprovisionnement dans l'Arctique plus rapides, plus sûres et plus efficaces pour les collectivités éloignées.

Nous devons toutefois gérer les activités humaines réalisées dans nos océans de manière à tenir compte à la fois des impératifs liés à la conservation et des avantages économiques pour les collectivités qui en dépendent. La pêche est une activité qui a une importance particulière sur le plan culturel pour les peuples autochtones. Notre gouvernement s'est engagé à renforcer et élargir les programmes de pêche des collectivités autochtones d'un océan à l'autre. Nous avons récemment annoncé l'investissement de 26,9 millions de dollars sur cinq ans pour la nouvelle Initiative des pêches commerciales intégrées du Nord (IPCIN) afin de soutenir les activités liées à la pêche au Yukon, au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest et dans certaines régions du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui permettra aux collectivités autochtones participantes de mieux planifier et de renforcer leurs activités de pêche, tout en favorisant la durabilité des ressources aquatiques et l'habitat océanique.

Ces mesures permettront de créer des emplois, contribueront à la croissance de l'économie dans les régions côtières et éloignées, et offriront davantage de possibilités aux familles autochtones pour réussir, tout en favorisant la durabilité des ressources aquatiques et de l'habitat océanique.

Le Canada est fier de collaborer avec d'autres nations pour relever les défis auxquels font face les océans et nos pêches, qui contribuent à l'approvisionnement alimentaire mondial. Nous continuons de participer aux négociations visant à parvenir à un accord international afin d'empêcher les pêches non réglementées en haute mer au centre de l'océan Arctique, en collaboration avec des gouvernements territoriaux, des organisations inuites, et des intervenants clés, y compris les représentants de l'industrie de la pêche et les groupes environnementaux. Les consultations, la science et les savoirs locaux et traditionnels des Autochtones continueront à jouer un rôle de premier plan pour définir le type de protection requis pour que tous nos océans demeurent sécuritaires, sains, productifs et durables pour les générations actuelles et futures. »

L'honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

Pour de plus amples renseignements au sujet de la Garde côtière canadienne, visitez le  www.ccg-gcc.gc.ca.

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/GardeCotiereCanadienne

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/GCC_CCG

 

SOURCE Pêches et Océans Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:30
L'honorable Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, et Jenny Gerbasi, présidente de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), ont annoncé aujourd'hui le financement de 72 initiatives dans des collectivités du pays...

à 14:11
Moins d'un mois après le lancement de l'Alliance : Énergiser au-delà du charbon par le Canada et le Royaume-Uni, le partenariat a doublé de taille, ce qui témoigne de l'intérêt majeur en faveur de l'abandon de la production traditionnelle...

à 14:08
Environnement et Changement climatique Canada effectue la surveillance des oiseaux mazoutés au large des côtes de l'île Fogo, à Terre-Neuve-et-Labrador, à la suite du signalement d'une légère irisation d'hydrocarbures dans cette zone. Tout citoyen...

à 10:04
La ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Mme Isabelle Melançon, et la secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire de la...

à 08:17
Dans le cadre du One Planet Summit qui se déroule aujourd'hui à Paris, le Canada et le Groupe de la Banque mondiale ont annoncé l'établissement d'un partenariat visant à soutenir des mesures efficaces de lutte contre les changements climatiques dans...

à 06:54
La ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, se rend à Paris pour participer au Sommet One Planet, organisé par le président français, Emmanuel Macron. Le sommet souligne le deuxième anniversaire de la signature de...




Communiqué envoyé le 11 août 2017 à 16:15 et diffusé par :