Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Nouveaux produits et services

Le projet d'alimentation à quai est maintenant complété - Les navires de croisières peuvent dorénavant être alimentés à l'électricité au Port de Montréal



MONTRÉAL, le 11 août 2017 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Montréal (APM) est heureuse d'annoncer que son projet d'alimentation électrique à quai est désormais complété, et que les navires fréquentant le nouveau Terminal de croisières du Port de Montréal peuvent dorénavant être alimentés à l'électricité. Ce projet en deux volets devrait permettre une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 2 800 tonnes par année.

L'alimentation à quai est une méthode très efficace qui permet de réduire les émissions atmosphériques provenant des moteurs diesel marins. Elle entraîne une amélioration de la qualité de l'air ambiant en permettant aux navires d'arrêter leurs moteurs et de se brancher au réseau électrique afin d'obtenir l'alimentation dont ils ont besoin lorsqu'ils sont amarrés.

Un projet en deux volets

Il s'agit là d'une première initiative verte de ce genre au Québec. Ce projet s'est déployé en deux phases. En un premier lieu, il s'agissait d'électrifier les quais accueillant les navires hivernants et, en un second lieu, les navires de croisières. En 2016, l'APM a aménagé quatre postes d'alimentation sur les quais 25, 27, 29 et M2 pour les navires qui passent l'hiver au port.

Dans le cadre de la réhabilitation de la jetée Alexandra et du terminal de croisières, l'APM a mis en place les équipements nécessaires pour l'électrification destinée aux navires de croisières, en collaboration avec ses partenaires techniques. Afin d'assurer une alimentation électrique assez puissante pour les navires, Hydro-Québec a installé une nouvelle ligne de 25 kV, qui alimente la nouvelle sous-station installée en 2016 au terminal de croisières. De son côté, l'entreprise Schneider Electric a conçu et réalisé les équipements nécessaires pour la mise en place de la sous-station électrique. Les travaux, qui ont été réalisés en 2016 et 2017, ont mené, le 29 juillet dernier, au tout premier branchement effectué avec succès sur le ms Veendam, de l'entreprise Holland America.

Un partenariat gagnant pour des opérations portuaires plus vertes

Le coût total du projet s'est élevé à 11 millions de dollars. Le gouvernement du Canada verse jusqu'à 5 millions de dollars dans le cadre de son Programme d'alimentation à quai pour les ports. Le gouvernement du Québec a versé 3 millions de dollars dans le cadre du Programme d'aide à l'amélioration de l'efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire en matière de réduction des émissions de GES. L'APM a, quant à elle, versé trois millions de dollars dans ce projet.

« Le gouvernement du Canada tient à maintenir un réseau de transport sécuritaire, efficace et écologique. En prenant des mesures pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique, nous améliorons la vie des Canadiens tout en investissant dans un avenir plus propre pour les transports. Les technologies nouvelles et émergentes sont à la base de la croissance économique présente et future au Canada », a indiqué l'honorable Marc Garneau, ministre des Transports.

« Cet investissement, qui permettra notamment de consolider la position du Port de Montréal dans le réseau des croisières internationales, démontre la volonté du gouvernement du Québec de contribuer à l'essor économique du Québec, en accord avec les principes de mobilité durable. En plus d'optimiser l'efficacité énergétique d'un secteur du transport maritime, l'investissement constitue un appui important pour la mise en oeuvre d'un projet bénéfique pour l'environnement. Les efforts consacrés à la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le cadre de notre programme d'aide sont remarquables, tant par les réductions de GES qu'ils entraînent que par l'introduction de nouvelles technologies relatives au transport maritime », a souligné le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports du Québec, M. Laurent Lessard.

«?Travailler de concert avec nos différents partenaires et améliorer la qualité de l'air et de l'eau font partie des principales orientations de l'APM en termes de développement durable. Maintenant complété, ce projet d'alimentation électrique à quai donnera lieu à une réduction considérable des gaz à effets de serre (GES) d'environ 2 800 tonnes par année, compensant ainsi la quasi-totalité des émissions de GES dont l'APM est responsable », a déclaré Mme Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l'APM. « Je remercie chaleureusement les gouvernements du Canada et du Québec pour leur généreuse contribution à ce projet qui permet au Port de Montréal de continuer à offrir des infrastructures efficaces, modernes et améliorées à ses clients, à bonifier l'offre de services, puis de continuer à demeurer un chef de file dans la protection de l'environnement ».

« Nous souhaitons féliciter l'Administration portuaire de Montréal pour leur initiative d'offrir aux navires de croisières la possibilité de s'alimenter en électricité lorsque le navire est à quai. C'est un autre bel exemple du potentiel extraordinaire qu'offre notre énergie propre et renouvelable dans la transition énergétique vers l'électrification des transports », souligne M. David Murray, président d'Hydro-Québec Distribution.

« L'Administration portuaire de Montréal a démontré son leadership environnemental par l'implantation de l'électrification à quai au nouveau terminal de croisières de la jetée Alexandra. Schneider Electric Canada et l'APM peuvent être fiers de cette solution innovante et durable qui réduit les émissions de gaz à effet de serre et améliore la qualité de vie des communautés portuaires et du monde entier », a indiqué Juan Macias, President de Schneider Electric Canada.

A? propos du Port de Montre?al

Exploité par l'Administration portuaire de Montréal (APM), le Port de Montréal est le 2e plus important port au Canada et un centre de transbordement diversifié qui traite tous les types de marchandises : conteneurisées et non conteneurisées, vrac liquide et vrac solide. C'est un port de conteneurs de premier plan desservi par les plus grandes lignes maritimes de transport de conteneurs au monde.

Le Port de Montréal possède son propre réseau de chemin de fer directement sur les quais. Il est relié aux deux réseaux ferroviaires pancanadiens, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le Port exploite une gare maritime. Tous les autres terminaux sont gérés par des compagnies privées d'arrimage. L'activité portuaire soutient 16 000 emplois et génère des retombées économiques de l'ordre de 2,1 milliards de dollars par année.

 

SOURCE Administration Portuaire de Montréal


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...




Communiqué envoyé le 11 août 2017 à 12:22 et diffusé par :