Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujet : Expansion d'entreprise

Angola Cables a annoncé un moment décisif pour l'Internet en Afrique



L'installation de la première liaison sous-marine directe entre l'Afrique et l'Amérique du Sud débute en Angola

LUANDA, Angola, le 11 août 2017 /PRNewswire/ -- Angola Cables a aujourd'hui fait un pas de plus vers l'achèvement du Réseau de câbles de l'Atlantique Sud (SACS, pour South Atlantic Cable System) lors d'un lancement officiel organisé à Sangano, en Angola. Le SACS est la première liaison directe entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. L'installation du Réseau de câbles de l'Atlantique Sud (SACS) ? câble sous-marin doté d'une capacité de 40 Tbit/s qui s'étendra sur plus de 6 500 km jusqu'à Fortaleza, au Brésil ? a débuté sur la côte angolaise, dans la municipalité de Quissama. NEC Corporation procède actuellement à la construction du réseau SACS.

Cet événement de lancement a réuni José Carvalho da Rocha, ministre angolais des Télécommunications et technologies, plusieurs dirigeants d'entreprises locales et internationales, ainsi que les actionnaires et invités d'Angola Cables. L'installation du réseau SACS est considérée comme un projet stratégique qui permettra à l'Angola de faire progresser l'économie numérique de la région, tout en améliorant les communications internationales.

Lorsque l'intégralité du réseau sera achevée, ainsi que les éléments connexes tels que les centres de données et les points d'échange Internet, le réseau SACS offrira un changement de paradigme dans le secteur des télécommunications en Afrique. D'après António Nunes, PDG d'Angola Cables : « Pour les Angolais, le délai nécessaire pour accéder aux contenus disponibles en Amérique ? plus grand centre de production et d'agrégation de contenus et de services numériques ? sera multiplié par cinq. » Près de 300 millisecondes sont actuellement nécessaires pour connecter l'Angola et le Brésil. Grâce au réseau SACS, la latence ? le décalage de temps entre l'envoi et la réception de paquets de données ? devrait être réduite à environ 60 millisecondes.

« L'Angola est en passe de devenir l'un des grands centres de télécommunications d'Afrique subsaharienne », a ajouté Nunes. « Les réseaux de câbles actuels, tels que le WACS, ainsi que les réseaux de câbles SACS et Monet ? associés aux centres de données locaux ? permettront d'améliorer la connectivité, tout en apportant des bénéfices économiques à l'Angola et aux régions voisines, à l'heure où les sociétés technologiques qui ont besoin d'une connectivité élevée s'établissent et développent leurs activités en Afrique. »

La phase d'installation du câble sur les côtes angolaises constitue l'un des aspects les plus importants du projet, dans la mesure où plusieurs niveaux d'interaction et d'activité sont requis auprès de nombreuses entités de manière simultanée, et représente par conséquent une étape critique à haut risque. La protection du câble et des équipes impliquées est l'un des aspects analysés. Les travaux sont par conséquent rigoureux et bien planifiés. « L'installation du réseau SACS constitue la concrétisation d'un rêve, un événement qui reflète notre capacité à trouver des solutions et à surmonter les défis, en gardant toujours à l'esprit l'objectif final », a déclaré António Nunes.

À propos d'Angola Cables

Angola Cables est une société multinationale de télécommunications fondée en 2009, qui opère sur le marché professionnel et dont l'activité principale consiste en la commercialisation de capacité pour les liaisons internationales destinées à la voix et aux données grâce à des réseaux de câbles sous-marins. Le SACS et le réseau de câbles Monet permettront d'interconnecter trois continents (l'Amérique du Sud, l'Amérique du Nord, et l'Afrique), tandis qu'un centre de données de niveau III basé à Fortaleza interconnectera les réseaux de câbles. Angola Cables exploite également Angonix, point d'échange Internet neutre basé à Luanda, qui interconnecte les réseaux mondiaux et les fournisseurs de contenus. Angola Cables gère également Angonap, centre de données neutre basé à Luanda et point d'échange de trafic de la société en Angola. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.angolacables.co.ao

Andrew Cole +27 (79) 4833208
Atmosphere

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 oct 2017
ABU DHABI, Émirats arabes unis, October 17, 2017 /PRNewswire/ -- IBS Software (IBS) a été sélectionné par Etihad Airways pour implémenter sa solution de gestion de fret primée iCargo. Ce contrat pluriannuel de plusieurs millions de dollars a été...

16 oct 2017
MONTRÉAL, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Réagissant à l'annonce de la vente d'une part majoritaire de l'entreprise C Series en faveur d'AirBus, le syndicat Unifor qui représente près de 10 000 membres dans le secteur aérospatial au Canada dont...

16 oct 2017
Le franchiseur d'enseignes et de communication graphique et visuelle développe sa présence à Malte, en Italie et en Grèce CARROLLTON, Texas, 17 octobre 2017 /PRNewswire/ -- FASTSIGNS International, Inc., le franchiseur de FASTSIGNS®, une franchise...

16 oct 2017
TORONTO, le 16 oct. 2017 /CNW/ - L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Osisko Gold Royalties Ltd Symbole TSX : OR (toutes les émissions) Motif : Diffusion Heure de la suspension (HE) : 16 h 42 L'OCRCVM peut prendre...

16 oct 2017
MONTRÉAL, le 16 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec entérine la venue d'Airbus comme nouveau partenaire stratégique dans la CSeries de Bombardier. Cette alliance représente la meilleure solution pour assurer l'avenir des 2000 emplois...

16 oct 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 16 oct. 2017) - NE PAS DISTRIBUER À DES SERVICES DE FIL DE PRESSE AUX ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OR)(NYSE:OR) a le...




Communiqué envoyé le 11 août 2017 à 09:42 et diffusé par :