Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Actualité spéciale

Orbite fait une mise à jour corporative



MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 27 juillet 2017) - Technologies Orbite inc. (NEX:ORT.H) (« Orbite » ou la « Société ») a fourni aujourd'hui une mise à jour sur ses efforts continus pour sortir de la protection contre l'insolvabilité pour le bénéfice de toutes ses parties prenantes.

Requête à la Cour supérieure du Québec pour rallonger la période de suspension des procédures en vertu de la LACC et pour l'approbation d'un financement DIP

Tel qu'annoncé le 24 mai dernier, la cour supérieure du Québec (la « Cour de la LACC ») a accordé une requête déposée par la Société en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (« LACC ») et a émis une ordonnance modifiée et mise à jour, à savoir la prolongation de la période de suspension du 29 mai 2017 au 4 août prochain (la « Période de suspension »).

Le 26 juillet dernier la Société a déposé une requête à la Cour de la LACC demandant (1) l'extension de la Période de suspension au 30 novembre 2017 et (2) l'approbation d'un financement de débiteur en possession (« DIP ») de 6,8 millions de dollars de la part des détenteurs des débentures convertibles garanties à 7 % d'Orbite échéant le 28 septembre 2018 (les « débentures CII de 2015 ») et d'une charge DIP ayant super-priorité sur les actifs de la Société. Les termes et conditions du financement DIP sont énoncés dans une facilité de crédit conclue entre la Société et la Société de fiducie Computershare du Canada en sa qualité de fiduciaire pour les détenteurs des débentures CII de 2015.

S'il est approuvé par la Cour de la LACC, le financement DIP servirait de fonds de roulement et à d'autres fins générales de l'entreprise ainsi que pour payer les frais et dépenses liés au processus de restructuration d'Orbite et devrait clôturer deux jours ouvrables après la réception d'une ordonnance approuvant le financement DIP.

La Société fournira d'autres mises à jour à mesure que les développements se produiront.

Il ne peut y avoir aucune garantie que le financement DIP sera approuvé par la Cour de la LACC et mis en oeuvre ou que la Société réussira ses efforts de restructuration et qu'elle sortira de la protection de la LACC.

À propos d'Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d'HPA à Cap-Chat. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 45 brevets et de 48 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, sont employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Les énoncés prospectifs et les informations sont basés sur les informations disponibles à l'époque et/ou les croyances de bonne foi de la direction de la Société en ce qui concerne les événements futurs et sont assujettis à des risques connus ou inconnus, des incertitudes, des hypothèses et d'autres facteurs imprévisibles, dont beaucoup sont au-delà du contrôle de la Société. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient affecter les résultats anticipés ainsi que les évènements futurs incluent notamment mais ne sont pas limités à ceux qui sont décrits sous la rubrique "Risques et incertitudes" de notre rapport de gestion daté du 15 mai 2017 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres "Continuité d'exploitation", "Exploitation commerciale de l'usine d'HPA", "Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance" et "Objectifs et échéanciers de développement" décrits dans le rapport de gestion déposé le 31 mars 2017.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:33
RESSOURCES GESPEG COPPER INC. (la « Compagnie» ou «Gespeg») annonce avoir conclu une convention d'achat (l '«entente») avec une partie sans lien de dépendance (le «vendeur») pour acquérir une participation indivise de 100% de 15 claims miniers dans...

à 08:03
Dynacor Gold Mines Inc. (Dynacor ou la Société) a le plaisir d'annoncer que son usine de traitement de minerai, Veta Dorada, située à Chala (sud du Pérou) est entièrement reliée au réseau électrique national péruvien depuis le 11 juillet 2018. Le...

à 07:00
CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») annonce qu'elle a déposé sur SEDAR un rapport technique conforme au Règlement 43-101 pour son projet aurifère McKenzie Break. Monarques a publié un communiqué de presse le 14 juin...

18 jui 2018
Le Syndicat des Métallos affirme que rien ne justifie l'inclusion du Canada dans une enquête menée par les États-Unis afin de déterminer si les importations d'uranium menacent la sécurité du pays. L'administration Trump a annoncé aujourd'hui avoir...

18 jui 2018
L'Association minière du Canada (AMC) a accueilli favorablement la nomination de l'honorable Amarjeet Sohi à titre de nouveau ministre des Ressources naturelles du Canada, qui succède à l'honorable Jim Carr, désormais ministre de la Diversification...

18 jui 2018
Alors qu'Alcoa dévoile aujourd'hui les résultats de son 2e trimestre, le Syndicat des Métallos rend publics les vrais résultats du lockout à l'Aluminerie de Bécancour. Chaque mois de lockout prive Alcoa et Rio Tinto de revenus de l'ordre de 85...




Communiqué envoyé le 27 juillet 2017 à 19:03 et diffusé par :