Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Politique commerciale, Plaidoyer (politique)

Le gouvernement Trudeau doit faire preuve de transparence envers les Canadiens relativement à l'ALENA, selon le Syndicat des Métallos



TORONTO, le 19 juill. 2017 /CNW/ - Alors que des centaines de milliers d'emplois sont en jeu dans tout le Canada dans le cadre de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain, le gouvernement libéral de Justin Trudeau se trouve dans la position embarrassante d'être moins transparent avec les Canadiens que le président américain Donald Trump l'est avec les Américains.

« Nous n'avons pas encore entendu de discours significatif, transparent et ouvert pour le public canadien au sujet des priorités et objectifs commerciaux du gouvernement à l'égard de l'ALENA », a déclaré Ken Neumann, le directeur national du Syndicat des Métallos.

« Pendant ce temps, aux États-Unis, l'administration Trump a présenté publiquement sa liste officielle comptant plus de 100 objectifs et priorités liés à la renégociation de l'ALENA », a souligné M. Neumann.

« Il est temps que le gouvernement libéral dise aux Canadiens ce qu'il souhaite réaliser en renégociant l'ALENA et la façon dont il défendra les emplois canadiens et nos principales industries et dont il renforcera les normes du travail et de l'environnement », a-t-il ajouté.

« Nous demandons au gouvernement de préciser clairement les éléments, principes et dispositions spécifiques qui constituent ce qu'il appelle son programme commercial "progressiste" », a indiqué M. Neumann dans un mémoire exhaustif du Syndicat des Métallos portant sur la renégociation de l'ALENA, déposé mardi auprès d'Affaires mondiales Canada.

« Ces négociations offrent au gouvernement canadien l'occasion de démontrer au monde entier la façon dont une approche "progressiste" en matière de politique commerciale peut être utilisée en faveur des travailleurs, des collectivités, des citoyens et de l'environnement, plutôt qu'uniquement en faveur des sociétés et du capital transnational », a-t-il indiqué.

« Les priorités canadiennes à l'égard de l'ALENA renégocié doivent comprendre des normes significatives et exécutoires en matière de droits des travailleurs et de protection de l'environnement, dont l'absence constitue une lacune dans l'entente existante », a mentionné M. Neumann.

Un autre objectif clé pour le Canada doit être la suppression des dispositions relatives au mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États de l'ALENA, a-t-il ajouté.

« Les accords commerciaux ne devraient pas permettre aux sociétés multinationales de poursuivre nos gouvernements élus de façon démocratique devant des tribunaux secrets non responsables en vue de s'opposer à des lois qui protègent les droits des travailleurs, la santé et la sécurité, les services publics et l'environnement », a-t-il indiqué.

M. Neumann a également exhorté le gouvernement canadien à rejeter les efforts des États-Unis visant à intégrer au sein de l'ALENA renégocié des dispositions désastreuses du partenariat transpacifique, qui a connu un échec.

« Dans sa position de négociation, les États-Unis semblent chercher à faire revivre le partenariat transpacifique raté. La société civile a été unanime dans son rejet du partenariat transpacifique en tant qu'accord commercial régressif et favorable aux multinationales », a-t-il déclaré.

M. Neumann a mis en garde le gouvernement canadien relativement à un « sentiment d'urgence injustifié » pour renégocier l'ALENA, au moment où circulent des rapports indiquant que les États-Unis et le Mexique sont pressés de conclure une entente avant la tenue des élections dans leurs pays respectifs, en 2018.

« Compte tenu du rôle important que la relation trilatérale nord-américaine joue dans l'économie canadienne, le gouvernement canadien ne devrait pas se sentir contraint de négocier rapidement afin de répondre aux préoccupations politiques nationales de ses partenaires commerciaux », a-t-il indiqué.

SOURCE Syndicat des Metallos


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:33
Alderon Iron Ore Corp. (« Alderon » ou la « Société ») a annoncé la nomination de M. Rolland G. Morier comme nouveau membre du conseil d'administration de la Société lors de l'assemblée générale annuelle et extraordinaire des actionnaires qui a eu...

21 jun 2018
Rio Tinto a renouvelé une entente à long terme avec Scepter, un chef de file international reconnu dans le recyclage des scories et des déchets d'aluminium, pour le traitement des sous-produits du procédé d'électrolyse de l'aluminium appelé « écumes...

21 jun 2018
Mines Agnico Eagle Limitée (« Agnico Eagle » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui qu'elle communiquera ses résultats du deuxième trimestre de 2018 le mercredi 25 juillet 2018, après les heures normales de négociation. Conférence téléphonique...

21 jun 2018
Resonetics a annoncé aujourd'hui avoir fait l'acquisition de Medelec à Puidoux en Suisse. Medelec est un fournisseur de premier plan dans le domaine du tubage métallique et autres composants pour le secteur des appareils médicaux. Medelec, fondée en...

21 jun 2018
Alderon Iron Ore Corp. (« Alderon » ou la « Société ») est heureuse de vous annoncer la conclusion d'une entente avec Sprott Resource Lending (« Sprott »), un chef de file mondial des investissements dans les actifs du secteur des ressources, en...

20 jun 2018
Cette première estimation des ressources minérales pour Swanson a été préparée pour un scénario combinant des ressources en fosse et souterraines, comme suit : Ressources en fosse indiquées de 90 319 onces et ressources présumées de 941 onces et...




Communiqué envoyé le 19 juillet 2017 à 15:48 et diffusé par :