Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Développement économique et durable : Revi-sols a eu un effet de levier majeur à Montréal



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 16 mai 2006) - "L'application du programme Revi-sols a démontré la nécessité d'une mesure gouvernementale pour la réhabilitation des sols contaminés. Ce programme a créé un effet de levier sans pareil à Montréal pour la réalisation de nos objectifs de développement économique et durable, afin d'assurer la croissance de la richesse nécessaire à l'amélioration de la qualité de vie de la population montréalaise".

Tel est le message livré par M. Alan DeSousa, responsable du développement économique, du développement durable et de Montréal 2025 au comité exécutif de la Ville de Montréal, à l'occasion des conférences de l'Institut de développement urbain du Québec sur le thème Terrains vacants contaminés : opportunités d'affaires ou insouciance ?

M. DeSousa a rappelé que les 75 millions de dollars investis par le gouvernement du Québec dans le programme Revi-sols, de 1998 à 2006, ont eu un effet de levier économique majeur à Montréal. Ces fonds ont entraîné des travaux de réhabilitation des sols de 151 M$ qui ont favorisé des investissements de 2,7 milliards de dollars.

Cette injection de fonds public a permis de réaliser 200 projets de construction à vocation industrielle, commerciale, municipale ou résidentielle. Par exemple, une subvention de 1,2 M$ du programme a suscité des investissement de 64 M$ pour la réalisation des 360 logements des Cours Chaboillez, au centre-ville. Grâce à un appui de 1,6 M$ du programme, Provigo a investi 34 M$ pour maintenir à Montréal son siège social nouvellement établi sur la rue Sainte-Croix, dans l'arrondissement de Saint-Laurent, et ainsi garder à Montréal 1200 emplois.

Les subventions Revi-sols ont contribué à la réalisation 9 500 nouvelles unités d'habitation. On voit que la réhabilitation des sols contribue au développement durable en rendant productifs des terrains autrefois contaminés, ce qui maximise l'usage des infrastructures collectives et réduit l'étalement urbain, a expliqué M. DeSousa.

Il a indiqué que les retombées économiques pour les gouvernements dépassent largement les sommes dépensées par les instances publiques. La phase de construction de cette vaste opération engendrée par les subventions Revi-sols a rapporté 131 M$ au Trésor fédéral et 334 M$ à celui du Québec. Les gains annuels anticipés seront respectivement de 115 M$ et de 224 M$ pour les deux gouvernements.

"Etant donné les retombées économiques, fiscales et écologiques du programme Revi-sols, nous souhaitons vivement la poursuite d'un programme gouvernemental d'incitatifs financiers pour le redéveloppement des terrains contaminés en milieu urbain", a soutenu M. DeSousa.

Il a conclu que Revi-sols a engendré de bonnes pratiques environnementales et a permis de se conformer aux exigences du ministère du Développement durable, de l'environnement et des parcs. "De concert avec les entrepreneurs spécialisés et les promoteurs immobiliers, la Ville de Montréal s'est dotée d'une expertise certaine qui mérite d'être encouragée en adaptant le prochain programme aux besoins d'une métropole dont le développement a des impacts majeurs pour tout le Québec", a-t-il ajouté.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jun 2018
Le 25 juin 2018, l'honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, fera une annonce concernant la restauration des habitats côtiers....

22 jun 2018
Le gouvernement du Québec renforce le soutien qu'il apportait déjà à la candidature de l'île d'Anticosti à titre de site figurant sur la Liste du patrimoine mondial dressée par l'UNESCO. Sa contribution permettra à la Municipalité de...

22 jun 2018
L'une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde de l'industrie automobile se trouve dans l'usine SEAT de Martorell  Couvrant une superficie équivalant à 40 terrains de football, ses 53 000 panneaux réduisent les émissions de CO2 de près de...

21 jun 2018
UPS s'est aujourd'hui rapprochée de son objectif d'avoir un parc automobile composé à 50 % de véhicules alimentés par des carburants de remplacement d'ici la fin de 2018. En effet, sept nouveaux tracteurs routiers et 40 véhicules de livraison...

21 jun 2018
Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs publie les noms des individus et des entreprises ayant agi en violation de la Loi sur les forêts et de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier ou de ses règlements afférents,...

21 jun 2018
L'entreprise Juste Investir inc. devra se conformer à une ordonnance relativement à la réhabilitation du terrain contaminé de l'ancien site de Reliance, situé au 86, boulevard Hymus, à Pointe-Claire, en vertu de la Loi sur la qualité de...




Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 17:07 et diffusé par :