Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Le projet ITC Lake Erie Connector obtient l'autorisation du Canada et de l'état de la Pennsylvanie



Le projet de transmission de CCHT par contrat créera le premier lien direct entre les marchés de l'IESO au Canada et ceux de PJM Electricity aux États-Unis

NOVI, Michigan, 28 juin 2017 /CNW/ -- ITC Lake Erie Connector LLC, une filiale en propriété exclusive d'ITC Holdings Corp., la plus vaste société indépendante de transmission d'électricité des États-Unis, annonce aujourd'hui que le gouverneur en conseil du Canada a approuvé la délivrance d'un certificat de commodité et de nécessité publiques pour la ligne de transport d'électricité ITC Lake Erie Connector.

L'Office national de l'énergie du Canada (ONE) a délivré le certificat le 26 juin. L'ONE a soumis sa recommandation initiale au gouverneur en conseil du Canada le 19 janvier 2017. La délivrance du certificat de commodité et de nécessité publiques vient achever le principal processus de demande de permis canadien pour le projet.

De plus, le ministère de la Protection de l'environnement de la Pennsylvanie a délivré le 25 mai 2017 deux permis nécessaires à la mise en oeuvre du projet : un permis de l'état pour obstruction aquatique et empiétement, et un permis national pour un système d'élimination de rejets polluants attribuables aux eaux pluviales associées aux travaux de construction. Cela met un terme au principal processus d'obtention des permis du côté de la Pennsylvanie, entrepris par ITC le 29 janvier 2016.

Le projet ITC Lake Erie Connector est une ligne sous-marine de transport d'électricité bidirectionnelle proposée de courant continu à haute tension de 1000 MW (CCHT), qui deviendrait le premier lien direct entre les marchés de l'Independent Electricity System Operator (IESO) de l'Ontario et de PJM Interconnection, LLC (PJM). Le projet permettrait aux clients desservis d'avoir accès plus efficacement à l'énergie, à la capacité énergétique et aux crédits d'énergie renouvelable qu'offrent les deux marchés.

« Ce sont des jalons clés dans le projet Lake Erie Connector », souligne Terry Harvill, Ph. D., président du développement du réseau à ITC. « Nous apprécions la grande attention que le gouverneur en conseil, l'Office national de l'énergie et l'état de la Pennsylvanie ont accordée à notre demande. Le lien de transmission électrique passant sous le lac Érié permettra à l'Ontario d'accéder à un marché d'exportation vaste et nouveau pour l'excédent d'électricité produit. Cette ligne bidirectionnelle permettra aussi à de l'énergie propre moins dispendieuse de parvenir dans la province depuis les États-Unis », affirme le Dr Harvill.

Le certificat de commodité et de nécessité publiques de l'ONE, le rapport initial de l'ONE et les permis du ministère de la Protection de l'environnement de la Pennsylvanie peuvent être consultés à partir du site Web du projet à l'adresse www.itclakeerieconnector.com.

État d'avancement du projet

En plus d'avoir obtenu l'approbation du gouverneur en conseil et de l'Office national de l'énergie du Canada, ITC a aussi reçu un permis présidentiel délivré par le ministère de l'Énergie des États-Unis, lequel est requis pour tout projet transfrontalier international. Parmi les principales étapes à réaliser, on compte l'approbation du Corps of Engineers de l'armée des États-Unis, l'achèvement du peaufinage des coûts du projet et la conclusion d'ententes de services de transmission favorables avec des parties potentielles, au terme desquels ITC procédera à la construction.

ITC a aussi terminé les études d'impact nécessaires relatives au système à l'IESO et à PJM, a signé des ententes de service avec les fabricants des stations de conversion et du câblage sous-marin, et a obtenu les droits de presque tout le territoire nécessaire au tracé du câble terrestre, des stations de conversion et de la construction des aires de dépôt. La société a tenu ou pris part à de nombreuses consultations publiques en Ontario et en Pennsylvanie, soit les points terrestres respectifs de la ligne de transport, pour discuter du projet et recueillir les commentaires de la collectivité.

Caractéristiques techniques du projet

Le projet ITC Lake Erie Connector est une ligne de transport d'électricité bidirectionnelle proposée de CCHT de +/- 320 kV s'étirant sur environ 73 milles qui relierait les stations de conversion situées à Érié, en Pennsylvanie, et à Nanticoke, en Ontario. Une ligne de courant alternatif (AC) de 345 kV relierait la station de conversion d'Érié à la sous-station existante Érié Ouest de Penelec, alors qu'une ligne AC de 500 kV assurerait le lien entre la station de conversion de Nanticoke et la sous-station Nanticoke d'Hydro One. La plus grande partie de la ligne de transmission passerait sous le lac Érié ou serait enfouie sous les emprises routières existantes.

À propos d'ITC Holdings Corp.

ITC, une société de Fortis, est la plus vaste société indépendante de transmission d'électricité des États-Unis. Établie à Novi, au Michigan, ITC investit dans le réseau de transmission électrique pour améliorer la fiabilité, élargir l'accès aux marchés, permettre à de nouvelles ressources de production de se relier à ses systèmes de transmission, et réduire le coût global de l'énergie livrée. Par l'entremise de ses filiales en exploitation réglementées ITCTransmission, Michigan Electric Transmission Company, ITC Midwest et ITC Great Plains, ITC possède et exploite des infrastructures de transmission haute tension au Michigan, en Iowa, au Minnesota, en Illinois, au Missouri, au Kansas et en Oklahoma, alors que d'autres sont en développement au Wisconsin. Ces systèmes desservent une utilisation combinée de pointe surpassant les 26 000 mégawatts grâce à environ 15 800 milles de lignes de transport d'électricité entretenues par 660 employés et près de 1 000 sous-traitants au sein d'un écosystème grandissant. Le point central du développement du réseau d'ITC porte sur l'investissement dans les infrastructures réglementées ainsi que l'expansion nationale et internationale grâce à des occasions de développement commerciales et transactionnelles. Vous trouverez davantage de renseignements à l'adresse www.itc-holdings.com.

Mise en garde linguistique relative aux déclarations prospectives

Ce document comporte certaines déclarations qui décrivent les attentes de la société à propos de conditions commerciales futures et des clients potentiels, des possibilités de croissance et des perspectives d'avenir de nos activités commerciales et de l'industrie de la transmission d'électricité en se fondant sur l'information actuellement disponible. Ces déclarations sont des « énoncés prospectifs » et nous avons identifié de telles déclarations, lorsque cela est possible, par des mots comme « anticipe », « croit », « entend », « estime », « prévoit » et d'autres termes similaires. Ces énoncés sont fondés sur des hypothèses et des attentes que notre direction juge raisonnables. Ces déclarations prospectives sont assujetties à des risques et des incertitudes qui peuvent créer des écarts considérables entre les résultats, la performance et les accomplissements réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives, notamment les risques et les incertitudes divulguées dans notre rapport annuel figurant sur le formulaire 10-K et dans les rapports trimestriels figurant sur le formulaire 10-Q déposés de temps à autre auprès de la Securities and Exchange Commission.

Puisque ces déclarations prospectives sont fondées sur des estimations et des hypothèses qui sont tributaires d'importantes incertitudes commerciales, économiques et concurrentielles, dont un grand nombre sont indépendantes de notre volonté ou sont appelées à changer, les résultats réels peuvent être substantiellement différents, et ces déclarations prospectives peuvent s'avérer erronées en tout ou en partie. Elles sont établies uniquement en date du présent communiqué et peuvent être affectées par des hypothèses que nous pouvons établir à partir de risques et d'incertitudes connus et inconnus. De nombreux facteurs mentionnés dans ce document et dans nos rapports annuels et trimestriels ont une incidence importante sur les résultats futurs. En conséquence, nous ne pouvons assurer que les attentes ou les prévisions véhiculées par ces déclarations prospectives se matérialiseront, et les résultats réels futurs pourraient différer sensiblement. Sauf si la loi l'exige, nous n'avons pas l'obligation de mettre à jour publiquement ces énoncés prospectifs et toute autre déclaration à la suite de nouveaux renseignements, en vue d'événements futurs ou pour tout autre motif.

SOURCE ITC Holdings Corp.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:00
Jusqu'à aujourd'hui, les différents fabricants proposaient un ARI qui devait s'adapter à tous leurs besoins. Or, il n'y a pas deux casernes de pompiers ou deux SDIS ayant les mêmes territoires et caractéristiques d'intervention... Chaque SDIS ou...

24 sep 2018
L'Initiative Mohammed bin Rashid pour la prospérité mondiale lance, à New York, quatre défis aux fabricants mondiaux L'initiative met au défi le monde des fabricants et des innovateurs de résoudre des problèmes bien réels Les défis concernent...

24 sep 2018
Le Fonds Inlandsis, basé au Québec, a annoncé aujourd'hui son appui au programme de réduction du méthane de Bluesource en Alberta. Ce programme novateur réduit les émissions de méthane des activités pétrolières et gazières en amont, et il générera...

24 sep 2018
Au cours des deux dernières années, alors que plus de 500 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables, Wood Mackenzie, société-conseil en énergie et ressources naturelles, s'est taillé la place de chef de file mondial parmi...

24 sep 2018
Au cours des deux dernières années, plus d'un demi-billion de dollars ont été investis à l'échelle planétaire dans l'énergie renouvelable. Durant la même période, le conseiller en gestion énergétique et en ressources naturelles Wood Mackenzie a bâti...

21 sep 2018
Transition énergétique Québec tient à informer la population de l'existence de pratiques frauduleuses liées au domaine de l'efficacité énergétique. En effet, un citoyen de la région de Lanaudière a reçu une sollicitation téléphonique ainsi qu'une...




Communiqué envoyé le 28 juin 2017 à 15:21 et diffusé par :