Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

ESISC : « Allemagne et énergie nucléaire : celui qui prend l'épée périra par l'épée »



BRUXELLES, June 19, 2017 /PRNewswire/ --

Indépendamment de la crise des migrants qui touche le pays, l'économie allemande s'est développée en 2016 à son rythme le plus soutenu depuis cinq ans, et cette tendance se maintient cette année. Une plus grande économie est synonyme d'une plus grande consommation d'énergie, et l'article de Genovefa Etienne et Claude Moniquet de l'ESISC intitulé « Germany and Nuclear Power: who lives by the sword, dies by the sword » (« Allemagne et énergie nucléaire : celui qui prend l'épée périra par l'épée ») porte principallement sur les détails de la politique énergétique ambigüe de l'Allemagne.

     (Photo: http://mma.prnewswire.com/media/523953/ESISC_Nuclear_Power.jpg )

Pour lire l'intégralité de l'article, publié le 15 juin, veuillez cliquer ici : http://www.esisc.org/publications/briefings/germany-and-nuclear-power-who-lives-by-the-sword-dies-by-the-sword

Le plan « Energiewende » visant à fermer les réacteurs nucléaires allemands d'ici à 2022, malgré la déclaration de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui a affirmé que l'Allemagne allait accroître sa production nucléaire, a été largement promu par les autorités allemandes en quête de soutien électoral. Conjugué à l'énorme fardeau fiscal sur la transformation du combustible nucléaire, cela a conduit au flétrissement progressif du secteur de l'énergie nucléaire allemand.

Cependant, la Cour constitutionnelle fédérale a récemment jugé que la loi était inconstitutionnelle et a obligé le gouvernement allemand à payer 6,3 milliards d'euros de compensation.

« La ministre de l'Environnement sociale-démocrate Barbara Hendricks a en effet qualifié cette décision de « gifle retentissante » pour la coalition au pouvoir. D'autres accusations se feront certainement entendre lorsque les paiements devront être effectués : par conséquent, la chancelière risque de voir ses efforts en matière d'énergie affectés négativement à l'approche du prochain appel électoral. »


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 fév 2018
Les véhicules électriques, hybrides ou à carburant de remplacement émettent moins de gaz à effet de serre et, dans certains cas, permettent de réaliser d'importantes économies de carburant. Le Canada poursuit donc ses investissements stratégiques...

23 fév 2018
La société Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été...

23 fév 2018
Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l'énergie et de l'automatisation, a été reconnue comme étant l'une des sociétés les plus éthiques au monde en 2018 par l'Institut Ethisphere®,...

23 fév 2018
La Ville de Lac-Mégantic et Hydro-Québec invitent les représentants des médias à une importante annonce qui portera sur le volet énergétique du développement du nouveau centre-ville de Lac-Mégantic.   Date : Le vendredi 23 février...

22 fév 2018
Le député de Burnaby-Nord-Seymour, M. Terry Beech, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, fera une annonce en matière d'écotechnologies à l'Institut de technologie de la Colombie-Britannique. Un point de presse...

22 fév 2018
C'est toujours dans l'attente de la publication des orientations gouvernementales en aménagement du territoire (OGAT) et des règlements sur les hydrocarbures que les élu(e)s municipaux de la commission permanente sur l'énergie et les ressources...




Communiqué envoyé le 19 juin 2017 à 03:00 et diffusé par :