Le Lézard
Classé dans : Santé

Une étude révèle un traitement de chimiothérapie efficace pour traiter les femmes en préménopause atteintes d'un cancer du sein HER2-positif



TORONTO, ON, le 17 mai /CNW/ -- TORONTO, ON, le 17 mai /CNW/ - Dans le cadre d'une étude menée par la Société canadienne du cancer, les chercheurs ont découvert que les femmes en préménopause souffrant d'un cancer du sein HER2-positif ont de meilleures chances de survie et un taux de récurrence du cancer inférieur lorsqu'elles reçoivent un traitement de chimiothérapie à base d'anthracycline. Les données sont publiées dans le numéro du 18 mai du New England Journal of Medicine.

En outre, les données démontrent que les deux tiers des patientes en préménopause souffrant d'un cancer du sein dont les tumeurs n'expriment pas la protéine HER2 peuvent également être traitées efficacement par une chimiothérapie moins toxique.

"Les résultats de cette étude sont encourageants puisqu'ils suggèrent que nous pouvons adapter les traitements du cancer à des groupes spécifiques de patientes", a déclaré la Dre Barbara Whylie, chef de la direction, Société canadienne du cancer. "Grâce à ces résultats, les patientes atteintes d'un cancer du sein pourront recevoir un traitement qui sera tout aussi efficace, mais qui comportera moins d'effets indésirables. Ces femmes bénéficieront d'une meilleure qualité de vie."

La Dre Kathleen Pritchard, présidente de l'équipe sur le cancer du sein et chef de la division des essais cliniques et de l'épidémiologie au Sunnybrook Regional Cancer Centre de Toronto, programme complet axé sur le cancer au Sunnybrook Health Sciences Centre et auteure principale de l'étude, a déclaré : " Cette étude suggère que nous pouvons adapter les traitements et donner à chaque femme le traitement le plus efficace pour son cas particulier. En déterminant d'abord certains facteurs, tel que la HER2, nous pourrons cibler plus facilement le traitement requis."

Dans le cadre d'études antérieures auprès de femmes en préménopause atteintes d'un cancer du sein avec envahissement des noeuds lymphatiques ayant reçu du CEF, le taux global de survie a augmenté de 18 pour cent et le taux de récurrence a baissé de 30 pour cent par rapport aux patientes traitées par du CMF. Le CEF est une chimiothérapie à base d'anthracycline constituée de cyclophosphamide, d'épirubicine et de fluorouracil. Le CMF se compose de cyclophosphamide, de méthotrexate et de fluorouracil. Dans le cadre d'un essai clinique financé par la Société canadienne du cancer, la Dre Pritchard et son équipe ont analysé les données et les échantillons de tissus de plus de 700 femmes provenant d'une de ces études pour démontrer clairement que les avantages sur le plan de la survie se limitent presque entièrement aux patientes présentant des tumeurs qui surexpriment la protéine HER2.

Comme le CEF entraînent plus d'effets indésirables, parmi lesquels on note une perte de cheveux accrue, la nausée, les vomissements et un risque légèrement accru d'insuffisance cardiaque congestive, les docteurs préfèrent administrer le CMF s'ils le peuvent.

Dans le cas du cancer du sein HER2, on décèle la présence d'une protéine nommée récepteur 2 du facteur de croissance épidermique qui favorise la prolifération des cellules cancéreuses. Il y a production excessive de protéine HER2 dans un cancer sur trois en raison d'une mutation génétique. Les cancers du sein HER2-positifs sont connus pour être plus agressifs que les autres types de cancer du sein.

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus courante chez les Canadiennes. En 2006, on estime que 22 300 cas seront diagnostiqués et que le nombre de décès s'élèvera à 5 300.

La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national à caractère communautaire dont la mission est l'éradication du cancer et l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par cette maladie. Elle est le plus important organisme de bienfaisance qui finance la recherche sur le cancer au Canada. Pour en savoir plus sur le cancer, veuillez consulter notre site Web à l'adresse www.cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service gratuit et bilingue, au 1 888 939- 3333.

Sunnybrook Health Sciences Centre transforme les soins de santé grâce au dévouement de plus de 10 000 employés qui font preuve de compassion et d'innovation dans les soins qu'ils prodiguent aux patients. A titre de chef de file reconnu à l'échelle internationale dans le domaine de la santé des femmes, de la recherche universitaire et de l'éducation, Sunnybrook, établissement affilié à l'Université de Toronto, se distingue comme étant l'un des plus importants centres des sciences de la santé au Canada. Sunnybrook se spécialise dans les soins pour les nouveau-nés, les adultes et les aînés, le traitement et la prévention du cancer, des maladies du coeur, des problèmes orthopédiques et d'arthrite ainsi que des traumatismes. Le Sunnybrook Regional Cancer Centre de Toronto, partenaire de Cancer Care Ontario entièrement affilié à l'Université de Toronto, offre un programme complet axé sur le cancer.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) dévoile les lauréats des Grands Prix santé et sécurité du travail de la région du Bas-Saint-Laurent. Deux entreprises se sont distinguées par leurs réalisations...

à 11:56
QUOI : Lancement de la campagne Mémo-mamo de la Société canadienne du cancer (SCC), un porte-clés qui rappelle aux femmes de 50 à 69 ans l'importance de passer une mammographie tous les deux ans pour détecter plus tôt le cancer du sein. QUAND...

à 11:05
Aujourd'hui, à l'Assemblée générale annuelle de Médicaments novateurs Canada, Frédéric Fasano, chef de la direction de Servier Canada Inc., a été nommé président du Conseil d'administration. « C'est un honneur pour moi...

à 11:00
Jennewein Biotechnologie, le premier fabricant mondial d'oligosaccharides de lait humain (OLH), annonce aujourd'hui avoir reçu une réponse de la part de la Commission européenne comportant la décision selon laquelle « la poudre et le concentré...

à 10:56
Le député Lloyd Longfield (Guelph) sera à Guelph, en Ontario, pour annoncer un investissement dans une nouvelle installation de bioproduits. Événement Annonce Date 24 novembre 2017 Heure 10 h (heure locale) Lieu Mirexus Biotechnologies Inc.361,...

à 10:38
Les représentants des médias sont priés de noter que la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ et la FIQ | Secteur privé-FIQP tiendront leur congrès du 27 novembre au 1er décembre au Centre des congrès et d'expositions de Lévis....




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 17:00 et diffusé par :