Le Lézard

ABB à Varennes - Vote de grève



MONTRÉAL, le 17 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 17 mai /CNW Telbec/ - Rien ne va plus dans les négociations chez ABB à Varennes. Devant l'intransigeance dont fait preuve l'employeur à la table des négociations, les 210 Métallos ont donné un mandat de grève à leur comité de négociation dans une très forte proportion. "Nous souhaitons obtenir un règlement négocié depuis le début des négociations. Encore faut-il que l'autre partie le souhaite. Nos membres viennent de nous donner un mandat clair. La balle est maintenant dans le camp de l'employeur", a déclaré Pierre Arseneau, permanent du Syndicat des Métallos (FTQ).

L'insatisfaction des travailleurs vient notamment du fait que l'employeur veut introduire un changement drastique dans les horaires de travail. Le régime de retraite est un autre enjeu majeur. Enfin, les négociations achoppent sur la question des salaires. "Nos membres ne peuvent accepter que l'offre patronale ne comporte aucune augmentation salariale pour la première année d'un contrat de travail qui s'échelonnerait sur trois ans. L'entreprise est en excellente position lorsque l'on regarde le développement hydroélectrique à venir au Québec", a expliqué Mario Trottier, président de la section locale 9486 du Syndicat des Métallos (FTQ).

La convention collective est échue depuis le 31 mars 2006. Sur les 168 travailleurs qui ont assisté à l'assemblée du 13 mai, 167 ont voté en faveur de la grève. ABB est une entreprise appartenant à des intérêts suédois et suisses. Elle produit des transformateurs électriques de haute puissance.


Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 15:36 et diffusé par :