Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Actualité gouvernementale, Rappels de produits

Mise à jour de l'avis de santé publique - Éclosion d'infections à E. coli liées à divers types de farine et de produits à base de farine



Le présent avis a été modifié pour tenir compte de deux autres cas signalés dans le cadre de l'enquête sur l'éclosion. En tout, 28 cas d'infection à E. coli O121 liés à divers types de farine et de produits à base de farine ont été détectés. L'Agence canadienne d'inspection des aliments a émis des avis de rappel concernant divers types de farine et de produits à base de farine en raison des constatations faites durant l'enquête sur la salubrité des aliments liés à cette éclosion. On recommande aux Canadiens de ne pas consommer ni utiliser de farine ou de produit de farine faisant l'objet du rappel. Ces avis et cette éclosion nous rappellent qu'il n'est pas sécuritaire de goûter ni de consommer de la pâte crue, quel que soit le type de farine utilisé, car la farine crue peut être contaminée par des bactéries nuisibles, comme E. coli. Il convient d'adopter des pratiques de manipulation sécuritaire de la farine afin de réduire le risque de maladie.

OTTAWA, le 20 avril 2017 /CNW/ -

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada collabore actuellement avec ses partenaires fédéraux et provinciaux en santé publique dans le but d'enquêter sur une éclosion d'infections à E. coli O121 liée à divers types de farine et de produits à base de farine fabriqués par Ardent Mills (en anglais seulement). L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a émis des avis de rappel d'aliments informant les Canadiens du rappel de divers types de farine et de produits à base de farine d'Ardent Mills, vendus sous les marques commerciales Brodie, Creative Baker, Golden Temple et Robin Hood. Ces avis de rappel découlaient des constatations faites par l'ACIA durant son enquête sur la salubrité des aliments liés à cette éclosion.

Ces avis de rappel d'aliments et cette éclosion nous rappellent qu'il n'est pas sécuritaire de goûter ni de consommer de la pâte crue, quel que soit le type de farine utilisé, car la farine crue peut être contaminée par des bactéries nuisibles, comme E. coli.

On demande aux Canadiens de ne pas consommer ni utiliser de farine ou de produit de farine faisant l'objet du rappel. Pour obtenir plus de détails sur les marques des produits et les codes de lot des produits rappelés, veuillez consulter l'information sur cette enquête figurant sur le site Web de l'ACIA. On demande aussi aux restaurants et aux détaillants de ne pas vendre ni servir de produits rappelés ou tout aliment qui peut avoir été préparé ou produit à l'aide des produits rappelés

L'enquête est en cours, et il se peut que d'autres produits liés à l'enquête sur l'éclosion soient identifiés. L'ACIA poursuit son enquête sur la salubrité des aliments qui pourrait entraîner le rappel d'autres produits. Si d'autres produits à risques élevés sont rappelés, l'ACIA en informera le public à l'aide de mises à jour d'avis de rappel d'aliments.

Les coliformes E. coli sont des bactéries qui vivent naturellement dans les intestins du bétail, d'autres animaux et des humains. La majorité des bactéries E. coli sont inoffensives pour l'humain. Toutefois, il en existe plusieurs souches différentes, et certaines variétés peuvent provoquer des maladies graves.

La plupart des gens infectés par E. coli ont des troubles digestifs pendant quelques jours puis se remettent complètement, mais l'infection peut parfois être mortelle.

Résumé de l'enquête

En tout, 28 cas d'infection à E. coli O121 ayant la même empreinte génétique ont été signalés. Les cas canadiens ont été détectés dans cinq provinces : Colombie?Britannique (12), Saskatchewan (4), Alberta (5), Ontario (1) et Terre?Neuve-et-Labrador (5). Un des 28 cas est une personne ayant visité le Canada. Les dates d'apparition de la maladie s'échelonnent de novembre 2016 à mars 2017. Sept personnes ont été hospitalisées et elles s'en sont remises ou sont en voie de rétablissement. Aucun décès n'a été signalé. L'âge moyen des personnes malades est de 24 ans.

Durant l'enquête sur la salubrité des aliments, des échantillons de farine tout usage Original Robin Hood ont été recueillis et soumis à des tests de dépistage d'E. coli O121, qui sont effectivement avérés positifs. Plusieurs personnes malades ont déclaré avoir été en contact avec de la farine Robin Hood. L'Agence canadienne d'inspection des aliments a émis des avis de rappel d'aliments concernant divers types de farine et de produits à base de farine fabriqués par Ardent Mills en raison des constatations faites durant l'enquête sur la salubrité des aliments liés à cette éclosion. L'enquête se poursuit, et il se peut que d'autres produits liés à l'enquête sur l'éclosion soient identifiés.

Qui est le plus à risque?

Tout le monde peut contracter une infection à E. coli, mais les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les aînés sont plus susceptibles de développer des complications graves.

Ce que vous devez faire pour protéger votre santé

Faites une vérification chez vous ou dans votre lieu d'affaires pour voir si l'un des produits rappelés s'y trouve. Si oui, prenez les mesures qui suivent.

En ce qui concerne l'usage général de la farine, les conseils qui suivent vous aideront aussi à réduire votre risque de devenir malade.

Symptômes

Les personnes infectées par E. coli peuvent présenter une vaste gamme de symptômes. Certaines personnes ne sont pas malades du tout (mais elles peuvent quand même propager l'infection). D'autres sont prises de violents maux d'estomac. D'autres encore sont gravement malades et doivent être hospitalisées.

Les symptômes suivants peuvent apparaître de un à dix jours après le contact avec la bactérie :

La majorité des symptômes disparaissent au bout de cinq à dix jours sans qu'il soit nécessaire de consulter un professionnel de la santé. Certaines personnes infectées par E. coli ont par contre des symptômes potentiellement mortels, comme une insuffisance rénale, des convulsions ou un accident vasculaire cérébral (AVC). La plupart des personnes infectées se rétablissent complètement, mais certaines peuvent subir des effets permanents, comme des lésions rénales. La mort est aussi possible dans certains cas extrêmement rares.

Ce que fait le gouvernement du Canada?

Le gouvernement du Canada a à coeur la salubrité des aliments. L'Agence de la santé publique du Canada dirige le volet santé humaine des enquêtes multilatérales sur les éclosions et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux et provinciaux afin de surveiller les éclosions et de prendre des mesures concertées pour les combattre.

Santé Canada effectue des évaluations des risques pour la santé associés aux aliments afin de déterminer si la présence de certaines substances ou de certains microorganismes constitue un risque pour la santé des consommateurs.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) mène des enquêtes sur la salubrité des aliments afin de trouver la source alimentaire possible des éclosions.

Le gouvernement du Canada continuera de tenir les Canadiens au courant de tout fait nouveau relatif à cette enquête.

Renseignements supplémentaires

 

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
MONTRÉAL, le 18 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Dans un geste inhabituel, l'Association médicale du Québec, l'Alliance des patients pour la santé, la Confédération des syndicats nationaux et l'Association des cadres supérieurs de la santé et des services...

à 06:30
MARIA, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est heureux des récents développements pour l'implantation des services de sage-femme dans la région. « Après neuf années de travail ardu, notre collectif...

à 06:00
OTTAWA, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, prononcera une allocution à l'occasion du gala du Défi des p'tits chefs et présentera des prix aux gagnants d'un concours national de recettes. La ministre...

21 oct 2017
VANCOUVER, le 21 oct. 2017 /CNW/ - Les traumatismes ont des répercussions énormes sur la vie de nombreux Canadiens et jouent un rôle dans leur consommation problématique de substances. Le sexe et le genre sont également des facteurs déterminants dans...

21 oct 2017
VANCOUVER, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, annoncera un appui additionnel au Centre of Excellence for Women's Health de la C.-B (Centre d'excellence pour la santé des femmes de la...

21 oct 2017
VANCOUVER, le 20 oct. 2017 /CNW/ - L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre fédérale de la Santé, marquera le premier anniversaire de la Stratégie en matière de saine alimentation en soulignant les progrès réalisés à ce jour au cours de son...




Communiqué envoyé le 20 avril 2017 à 18:22 et diffusé par :